RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Qui dira ?

Philippe a 36 ans. Marié et père de deux jeunes enfants, il se trouve au chômage depuis deux ans suite à un licenciement pour « raison économique ».

Entre deux missions d’intérim, il vient de passer un nouvel, un énième, entretien d’embauche.

Sa femme raconte.

Odieux, abject, le comportement de la personne qui l’a reçu et interrogé.
Savait-elle d’emblée qu’il n’avait pas le « profil » ?

Cette personne n’a cessé de lui poser des questions hors de propos, pour le mettre en difficulté, l’humilier, lui faire ressortir ses faiblesses…. Alors que Philippe avait passé des soirées et des soirées à étudier la proposition, à se conditionner, à se motiver…

« Mais comment ? Vous n’avez pas fait ceci ? Vous n’avez pas fait cela ?... ». Alors que, bien évidemment, aucune de ces spécifications ne figuraient sur la fiche de poste ou l’appel à candidature.

Comment, pourquoi, de quel droit… une telle méchanceté, un tel acharnement à humilier, à abaisser, à détruire le demandeur d’emploi ?

N’’est-il pas déjà assez en fragilité, en souffrance ?

Pourquoi en rajouter encore une couche ? Veut-on le dissuader/le mettre hors d’état de chercher à tout jamais du travail ?

Qui dira la perversité, la cruauté qu’exercent ces « sergents-recruteurs » ?

Qui dira la souffrance infligée aux chômeurs-chercheurs d’emplois/la « descente » qu’on leur fait subir ? *

Qui dira la correction que mériterait ces sergents-recruteurs ? Qui la leur infligera jamais ?…

* Voir le livre de Claude Halmos paru aux éditions Fayard en 2014 (aujourd’hui en
poche) : Est-ce ainsi que les hommes vivent ?. A la différence des salariés en activité, les chômeurs ne bénéficient pas des services de la médecine du travail !...

P.S. : Le sénat a sorti le « burn-out » des maladies professionnelles (25/06/15).

URL de cet article 30526
  
AGENDA

RIEN A SIGNALER

Le calme règne en ce moment
sur le front du Grand Soir.

Pour créer une agitation
CLIQUEZ-ICI

Même Thème
Le « populisme du FN » un dangereux contresens, d’Annie Collovald et Guerre aux chômeurs ou guerre au chômage, d’Emmanuel Pierru
DIVERS
Récemment apparues, les éditions du Croquant, issues d’une dissidence des héritiers de Pierre Bourdieu, publient des ouvrages riches, au coeur des problèmes sociaux actuels et offrant un regard juste et pertinent. Deux d’entre eux ont particulièrement retenu notre attention : Le « populisme du FN » un dangereux contresens A travers cet ouvrage, Annie Collovald a voulu déconstruire et remettre en cause le terme de « populisme » qui sert aujourd’hui d’explication au succès électoral du Front national. (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Le plus grand crime depuis la deuxième guerre mondiale a été la politique étrangère des Etats-Unis.

Ramsey Clark
Ministre de la Justice des Etats-Unis sous la présidence de Lyndon Johnson

Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
124 
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
69 
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.