Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Rebelles Houthis : la France complice de crimes de guerre au Yémen

Des armes françaises sont utilisées par l’Arabie Saoudite et les Emirats Arabes Unis dans leur guerre contre les rebelles Houthis au Yémen. Les affrontements ont déjà fait plus de 10'000 morts, en majorité des civils : un massacre rendu en partie possible par le matériel militaire vendu par la France à ses alliés arabes.

Depuis le lancement de l’intervention saoudienne et émiratie au Yémen en mars 2015, les ventes d’armes françaises vers ces deux pays ont explosé selon un rapport d’Amnesty International et de l’Observatoire de l’armement. Les deux ONG précisent qu’en 2015 et 2016 seulement, la France a vendu pour 19 milliards d’euros de matériel militaire à l’Arabie Saoudite et 25,6 aux Emirats Arabes Unis. Silence, on tue !

Derrière le terme abstrait de « matériel de guerre », se découvre une réalité sanglante. 115 blindés de combat Aravis livrés à l’Arabie Saoudite. 500 fusils de précision. 29 missiles livrés aux Émirats en 2016. Sans parler des navires de guerre, des canons Caesar, des blindés Titus ou des munitions. La liste fait froid dans le dos. Elle n’est hélas pas exhaustive.

Pire encore, en octobre 2017, un exercice militaire commun entre la France et l’Arabie Saoudite, a été organisé pour former les soldats saoudiens à la pratique du combat en zone montagneuse. Ce sont des forces spéciales françaises qui se sont chargées de cette formation menée dans la région de Taëf sur des reliefs évoquant étrangement la situation topographique du nord du Yémen.

Car la réalité est bien là. C’est bien une guerre néo-coloniale que mènent l’Arabie Saoudite et son allié des Emirats Arabes Unis. Une ingérence dans les affaires du petit voisin yéménite qui a tout de même causé plus de 10 000 morts en trois ans de conflit. Le tout avec des armes vendues par la France pour mater une rébellion qui ne sied pas au roi d’Arabie Saoudite.

Amnesty International va plus loin sur le rôle de la France dans la répression des Houthis. Selon l’organisation, l’utilisation d’un certain nombre d’armes françaises est prouvée. C’est notamment le cas de Mirage 2000-9, fournis aux Emirats Arabes Unis, qui mènent des bombardements meurtriers. C’est le cas aussi de chars Leclerc, présents sur le théâtre d’opération, et des munitions utilisées par les forces saoudiennes et des Émirats.

Pour rappel, la vente d’armes par la France à des gouvernements étrangers est strictement encadrée. Aucun contrat ne peut être signé sans l’aval du président de la République. Mais les ventes d’armes représentent une affaire juteuse pour la France. Plus de 15 milliards d’euros de chiffre d’affaires annuel et 165 000 emplois. De quoi fermer les yeux sur les massacres de civils ?

URL de cet article 33793
   
Communication aux lecteurs
Libérez Assange avant qu’il ne soit trop tard

Julian Assange est un citoyen australien qui a été détenu "arbitrairement" pendant plus de 6,5 ans et qui plus récemment a subi à ce jour plus de 231 jours de torture sous la forme d’un isolement continu. Privé de soleil, de contact avec le monde extérieur et de soins de santé adéquats. Le 5 février 2016, le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme a déterminé que la "détention arbitraire" de Julian Assange devait cesser et que M. Assange devait avoir droit à une indemnisation".

Lire la suite : https://www.legrandsoir.info/liberez-assange-avant-qu-il-ne-soit-trop-...


Vous avez une minute ?

L’écologie réelle
Guillaume SUING
Des premières aires naturelles protégées (zapovedniki) en 1918 jusqu’au plus grand plan d’agroforesterie au monde en 1948, avant que Nikita Khrouchtchev ne s’aligne sur le modèle intensif américain dans les années soixante, c’est toute une écologie soviétique qui fut jadis raillée par les premiers zélateurs occidentaux de l’agriculture « chimique ». Cette « préhistoire dogmatique », pourtant riche d’enseignements pour l’époque actuelle, est aujourd’hui totalement passée sous silence, y compris dans le (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

A la fin, nous nous souviendrons non pas des mots de nos ennemis, mais des silences de nos amis.

Martin Luther King


Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
51 
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
41 
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
39 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.