Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

10 

Réponse à une lettre contre le leader de la Révolution cubaine, le Commandant Fidel CASTRO

À l’attention de Monsieur TIM VAUGHAN
Vaughan Enterprise
Entertainment Miami, U.S.A

Monsieur,

Je viens de prendre connaissance de votre réponse par E-mail en date du Vendredi 29 août 2014, suite à ma riposte du 27 Juin 2014 au livre du renégat Juan Reinaldo Sanchez. Le pamphlet de ce dernier intitulé « La vie cachée de Fidel Castro » est paru aux éditions Michel Lafon » de Paris en mai 2014.

Ce livre diffamatoire et ordurier contre le Leader de la Révolution le Commandant Fidel CASTRO, n’est qu’un tissu de mensonges et de diffamations, un classique de la « littérature » anti cubaine maintes fois, recyclé et ressassé.

Je vous félicite d’avoir pris le temps de lire en intégralité ma critique du livre et d’avoir ensuite pris le temps de m’écrire. Cependant, je ne polémiquerais pas sur mon point de vue qui vous a plongé dans une grande colère et qui m’a valu des injures Vous qualifiez de « stupide » mon soutien au Leader de la Révolution, le Commandant Fidel CASTRO en me condamnant avec force. comme l’ont fait avant vous, tous les ennemis de la Révolution socialiste à Cuba.

Pour ma part, .j’apporterai ci-dessous quelques arguments et faits qui démontrent si besoin est, que cette campagne des impérialistes et leurs valets locaux contre Cuba socialiste et le Leader de la Révolution, le Commandant Fidel CASTRO, est injuste et criminelle. C’est une ineptie caractérisée.

Monsieur Tim Vaughan, à court d’arguments rationnels pour détruire ma critique objective pour la défense du Leader de la Révolution le Commandant Fidel CASTRO et Cuba socialiste, contre le livre du renégat Juan Reinaldo Sanchez, vous avez plongé dans une hystérie. Vous vous êtes livré alors avec délectation à une séance de défoulement inouïe et d’’injures acerbes contre ma modeste personne en ces termes :

« votre article est profondément merdique et qu’en l’écrivant vous exposez votre ignorance flagrante au monde entier. Vous me faire réellement pitié. Continuez à défendre votre "ami fidèle" et son régime de mensonge et de terreur. Ainsi vous pourrez continuer à bénéficier de ses avantages au détriment des cubains innocents qui croupissent en prison. HONTE À VOUS et à vos semblables.
TIM
Vaughan Enterprise
Entertainment
Miami, U.S.A. »

Pourquoi tant de fébrilité, d’injures et de colère si vous êtes objectif et sûr de la cause réactionnaire des impérialistes dont vous faites l’apologie ? Votre état ne traduirait-il pas une certaine faiblesse et une volonté manifeste d’imposer par la force des contrevérités ?

Pour ma part, dans ma critique objective du livre du renégat Juan Reinaldo Sanchez, j’ai étayé ma thèse en m’appuyant aussi sur des rapports des différentes organisations spécialisées de l’ONU (OMS, PNUD, UNICEF, UNESCO…), dont vous n’êtes pas sans ignorer qu’elles sont supervisées par les puissances impérialistes, par conséquent hostiles à Cuba socialiste. J’ai pu démanteler les mensonges du renégat Juan Reinaldo Sanchez. Je comprends votre amertume car vous auriez mal digéré la solidité et la ténacité de ma critique qui est loin d’un simple « étalage de ma flagrante ignorance au monde entier » comme vous l’avez écrit.

Monsieur Tim Vaughan, pourquoi devrais-je vous inspirer de la « pitié » en défendant le Leader de la Révolution cubaine, le Commandant Fidel CASTRO, l’homme à abattre pour les impérialistes ? Quelle est votre logique dans ce comportement irrationnel ?

Contrairement aux renégats, aux traîtres qui sont des mercenaires des impérialistes occidentaux, dans la croisade guerrière pour détruire la révolution socialiste à Cuba, il existe des militants révolutionnaires communistes comme moi. Nous défendons au nom du principe de l’internationalisme prolétarien et de l’anti impérialisme, le Leader de la Révolution socialiste, le Commandant Fidel CASTRO et le peuple cubain.

Au demeurant, je vous informe que pour moi, la défense de Cuba socialiste et du Leader de la Révolution est un devoir révolutionnaire internationaliste. Je ne bénéficie par conséquent d’aucun avantage de quelle que nature que soit comme vous l’affirmez péremptoirement sans aucune preuve dans votre réponse rageuse.

Monsieur Tim Vaughan, vous affirmez péremptoirement de moi cette phrase : « Vous êtes un supporteur aveugle de Fidel Castro ». Ce qui est une contre vérité car défendre une juste cause, celle de la lutte d’un peuple pour sa dignité, son indépendance et son existence contre l’impérialisme occidental et en particulier étatsunien, n’est pas comparable à un celui d’un supporteur d’un club de Football américain dont vous sériez éventuellement un fan, ou à celui d’un membre d’un groupe anti communiste ou simplement d’une armée combattant les régimes nationalistes et anti impérialistes (Mouammar Kadhafi et Bachard Al Assad) qui sont respectivement assassiné le 20 octobre 2011 et combattu depuis trois ans par les puissances impérialistes et leurs alliés qui sont les islamistes. et les monarchies féodales arabes du Qatar et d’Arabie Saoudite. Une telle alliance contre nature ne vous offusquerait-elle pas ?

Quelle leçon de démocratie les puissances impérialistes occidentales voudraient-elles donner au gouvernement et au peuple cubain, quand elles s’allient aux forces rétrogrades les plus anti démocratiques et moyenâgeuses d’islamistes (Al Qaeda) et aux féodaux de Qatar et d’Arabie saoudite pour assassiner les dirigeants nationalistes qui sont par ailleurs ennemis des islamistes ?

Monsieur Tim Vaughan, je vous informe que mon soutien à la révolution socialiste cubaine, à son Leader le Commandant Fidel CASTRO et au peuple cubain, est objectif car il est basé sur une analyse rétrospective et historique de la victoire de la Révolution socialiste cubaine de 1959. En effet, quiconque doté de peu soit-il d’objectivité et d’honnêteté intellectuelle, saurait reconnaître que malgré l‘embargo étatsunien, vieux de plus de 50 ans contre Cuba socialiste, malgré la disparition de l’ex-URSS et du camp socialiste avec la chute du mur de Berlin depuis 1989, malgré les actes terroristes des USA contre Cuba et son peuple auxquels viennent s’ajouter les tentatives étatsuniennes d’assassinats du Leader de la Révolution socialiste le Commandant Fidel CASTRO…, ce pays du sud, l’île socialiste de Cuba, sous la direction de son Leader et du Parti communiste de Cuba, a su résister à cette croisade guerrière impérialiste et offrir le bien-être généralisé à son peuple.

Monsieur Tim Vaughan, tous les rapports des organisations spécialisées de l’ONU (OMS, PNUD, UNICEF, UNESCO…), de surcroît dominées par les USA et leurs alliés occidentaux, mentionnent et confirment malgré eux, cette évidence, en l’occurrence le très bon classement de l’Indice de Développement Humain (IDH) de Cuba parmi certains pays développés du nord. Tous les détails de ces chiffres ont été insérés dans ma critique au livre de Juan Reinaldo Sanchez. Je vous convie de les relire afin de vous en imprégner. Cette vérité ne saurait être occultée malhonnêtement par les propagandes odieuses anti cubaines et anti castristes des ennemis de la révolution et leurs nervis parmi lesquels figure le renégat Juan Reinaldo Sanchez.

Monsieur Tim Vaughan, vous mentionnez « avoir visité plusieurs fois Cuba », cependant, vous faites preuve d’une partialité déconcertante, voire d’une myopie intellectuelle volontaire en occultant cet état de guerre permanente et de sabotages entretenus par les USA à l’encontre de Cuba et du Leader de la révolution.

Vous déniez au gouvernement de Cuba socialiste, un état souverain d’assurer la défense de l’intégrité de son territoire, sa sécurité extérieure et intérieure contre les actons subversives souterraines et planifiées des agents de l’impérialisme. Ce sont ces genres d’agents qui ont dirigé les mouvements prétendus « révolution » orange en Ukraine ou « printemps arabe » en Libye et Syrie.

►En Ukraine, ce sont les impérialistes occidentaux qui ont opéré un coup d’état pour installer à Kiev un gouvernement comprenant les membres du parti nazi Svobobda (qui s’appelait jusqu’à 2004 Parti National socialiste comme le parti d’Hitler).Au demeurant, rappelons que ces néo-nazis ont par ailleurs, fièrement défilé dans les rues de Kiev avec leur drapeau Nazi frappé de la croix gammée. Ils ont même hissé le drapeau nazi à l’entrée de la mairie de Kiev pendant leur manifestation de la place Maidan. L’un des dirigeants du parti Svoboda et parlementaire, Yuriy Mykhalchyshyn, a même qualifié l’holocauste comme « une période de lumière dans l’histoire » (http://uainfo.org/heading/accident/2531-mihalchishin-schitaet-holokost... )

►En Libye, les impérialistes ont assassiné le Colonel Kadhafi puis intronisé les islamistes à Tripoli. Rappelons que les bombardements des forces de l’OTAN notamment étatsuniennes, françaises et britanniques ont causé la mort de plus de 100000 morts et détruit le pays naguère le plus prospère d’Afrique. Aujourd’hui, le chaos y règne.

►En Syrie, les mêmes impérialistes alliés des islamistes, poursuivent depuis le 11 mars 2011, leur guerre pour renverser le président légitime Bachar Al Assad. Selon le journal français, Libération du 19 mai 2014, cette guerre a déjà fait plus de 162.000 morts et 8 millions de réfugiés.

Monsieur Tim Vaughan, je comprends votre désarroi et votre colère car vous et les impérialistes occidentaux, souhaiteriez la destruction de la révolution cubaine depuis 1959. Mais hélas, malheureusement pour vous, vos guerres, vos actes terroristes, les « révolutions » oranges que vous voudriez susciter à Cuba, ont toujours été vaincus grâce à la mobilisation révolutionnaire des Comités de la Défense de la révolution. Cuba socialiste n’est pas la Libye, ni l’Ukraine.

Le peuple cubain, derrière le leader de la Révolution socialiste, tous comme un seul homme, est mobilisé depuis 1959 dans la défense de la Révolution. Cette conscientisation et mobilisation révolutionnaire des masses populaire a pour conséquent le maintien du système socialisme et le renforcement de la Révolution.

La Révolution socialiste, son Leader, le Commandant Fidel Castro et le peuple cubain ne forment qu’une seule entité organique. Cette révolution est le coeur du peuple cubain par conséquent tant que ce coeur existe, le peuple continuera à vivre avec son système socialiste.

Monsieur Tim Vaughan, à propos de la population carcérale dans le monde, saviez-vous que les USA occupent la première place ?

En effet, selon le Centre international d’études pénitentiaires en 2011, le nombre de détenus pour 100.000 habitants aux USA, est de 743 prisonniers. Ce qui correspond à 2.292133 personnes soit 23% de la population étatsunienne sur les 308.497.039 habitants. Ces données placent de loin les USA à la première place au monde. Ce qui n’est pas le cas de Cuba socialiste dont les impérialistes s’évertuent à livrer cette guerre de désinformation. La République socialiste de Cuba n’est donc pas une prison et comme tout état souverain, ses lois et ses institutions doivent être respectées. Les citoyens qui les violent sont punis par la justice conformément à ces lois. Pourquoi l’application de ces normes internationalement reconnues vous offusque tant ? Pourquoi les puissances impérialistes et leurs nervis s’obstinent-ils à ne pas reconnaitre ce droit régalien à la République socialiste de Cuba ?

Monsieur Tim Vaughan vous écrivez : « Je suis allé plusieurs fois à Cuba et j’y ai connu des centaines de cubains. Tout ce qui est écrit dans le livre de Juan Reinaldo Sanchez concorde avec ce qu’on entend et voit à Cuba »

Si Cuba était une prison comme vous l’affirmiez, et si l’on rapportait le pourcentage des 23% de la population carcérale des USA à CUBA, vous conviendrez qu’il y aurait plus du tiers de la population de l’île socialiste soit 2.611.804 prisonniers sur les 11.382.820 habitants de l’île. C’est qui est absurde. En effet, mêmes les débiles mentaux ne croiraient jamais à de tels mensonges grossiers que l’île socialiste est une prison. Mieux encore, vous Monsieur Tim Vaughan, si Cuba était une prison à ciel ouvert, alors, vous n’auriez même pas l’opportunité de rencontrer librement la « centaine » de cubains dont vous affirmez, et qui de surcroît se sont exprimés sans être embastillés.

Monsieur Tim Vaughan, contrairement à Cuba socialiste, si vous allez vous livrer à tels interrogatoires auprès des centaines de citoyens en Arabie saoudite, au Qatar ou même dans un pays d’Afrique dirigé par l’un des dictateurs imposés au peuple par les puissances occidentales, vous sériez incontestablement embastillé torturé puis expulsé. Je vous mets au défi de tenter cette expérience, alors vous conviendriez que Cuba socialiste est un pays de démocratie populaire où les droits fondamentaux du peuple sont garantis.

En conclusion, ces mensonges orduriers, grossiers contre le Commandant Fidel CASTRO et contre la révolution socialiste à Cuba, sont débiles, minables, ridicules car sans fondements objectifs. Ces insanités jettent de l’opprobre sur leurs auteurs. Ces écrits diffamatoires n’auront jamais d’effets sur la marche imperturbable toujours croissante du progrès social de la révolution socialiste de 1959, sur cette grande île rouge des Caraïbes. Cuba socialiste a su depuis toujours résister héroïquement aux agressions impérialistes et renforcer courageusement le socialisme au désespoir des impérialistes.

Cuba socialiste vaincra toujours car c’est la volonté et l’identité du peuple !

L’île socialiste, pourrait inspirer les luttes de libération des pays du sud, notamment ceux d’Afrique dont les peuples vivent dans la misère absolue et manquent d’éducation, de santé, de logement décent…et ce malgré les richesses naturelles colossales exploitées (pétrole,or,diamant, gaz, cuivre, uranium, phosphate, bauxite, fer,charbon, manganèse, faune, flore…

Ces richesses, sont pillées par les multinationales avec l’aval des dictateurs-présidents imposés aux peuples par les puissances impérialistes. Faudrait-il vous rappeler par exemple qu’au Tchad, le dictateur Général président Idris Déby est maintenu au pouvoir depuis 23 ans grâce aux interventions de l’armée française, qui a écrasé les différentes révoltes armées des populations ? Le Tchad est l’un des derniers pays au monde parmi les plus pauvres, et ce malgré les milliards de dollars issus de la vente du pétrole.

Monsieur Tim Vaughan, l’imposture intellectuelle des impérialistes dépassent l’entendement, car les dictateurs criminels sont leurs alliés par conséquent les campagnes médiatiques pour condamner leurs crimes contre l’humanité, les pillages des deniers publics, l’incarcération sans jugement des milliers de citoyens…sont occultées par les médias bourgeois.

Les prétendus défenseurs des droits de l’homme occidentaux, sont alors aphones et aveugles face aux crimes de leurs alliés dictateurs africains.

Les droits de l’Homme sont à géométrie variable selon qu’un dirigeant du sud soit soumis ou insoumis, allié ou adversaire des puissances impérialistes. C’est ainsi que le dictateur du Tchad Idriss Déby, allié et soumis à l’impérialisme français, n’a jamais subi une campagne médiatique contre les atteintes aux droits de l’Homme et les assassinats perpétrés par ses soins depuis 23 ans. Les dirigeants du sud insoumis, révolutionnaire et de surcroit communistes comme l’est le Leader de la révolution cubaine, Fidel CASTRO, sont victimes d’une campagne de désinformation soutenue par des mensonges orduriers et autres diffamations, afin de susciter des contre révolutions orange. L’objectif final de cette croisade impérialiste est d’assassiner le Leader de la révolution et de détruire le système socialiste sur l’île rouge.

Monsieur Tim Vaughan, la vérité finie toujours par triompher. Le leader de la révolution cubaine, le Commandant Fidel CASTRO, le peuple de Cuba, n’ont jamais agressé d’autres peuples, tué des millions de personnes en imposant leur volonté comme le font les puissances impérialistes. Alors, pourquoi cette persistance de tant de haine des gouvernements des puissances impérialistes occidentales et leurs nervis contre l’île socialiste ?

Le gouvernement cubain et son peuple ne demandent pourtant que de vivre en paix avec les peuples du monde entier à travers des relations de coopérations mutuellement avantageuses et selon le respect et l’application des principes du droit international de non-ingérence dans les affaires intérieures et du respect de souveraineté des états.

Monsieur Tim Vaughan, Cuba socialiste vaincra car aucune force au monde ne peut vaincre la volonté identitaire du peuple cubain, en l’occurrence la révolution socialiste dont le leader historique est le Commandant Fidel CASTRO, aujourd’hui dirigée par son digne successeur, le Commandant Raul CASTRO.

Ne serait-il pas raisonnable pour les anti cubains de se repentir et de se rendre à l’évidence que leur guerre contre l’île rouge est un échec et sera toujours vaincu car sans issu ?

Le mur de Berlin s’effondre en 1989. Depuis lors, en sa qualité de visionnaire et de révolutionnaire hors pair, le Commandant Fidel CASTRO anticipe la future lutte pour le socialisme en ces termes : « Si l’URSS devait être amenée à disparaître, et bien même dans ces circonstances, Cuba, et la révolution cubaine résistera et luttera ».

L’histoire lui donne aujourd’hui raison. Les révolutionnaires du monde entier lui rendent un vibrant hommage !

Le Commandant Fidel CASTRO restera pour l’éternité l’un des plus grands révolutionnaires communistes du 20ème siècle.

Il inspirera à jamais les générations futures de révolutionnaires des prochains siècles dans leurs luttes pour la justice sociale et l’indépendance de leurs états contre la domination impérialiste. « Socialismo o muerte », « Le socialisme ou la mort », ces mots d’ordre de Che Guera et de Fidel Castro restent d’actualité et sert de boussole au peuple cubain mais aussi aux révolutionnaires et communistes du monde entier.

Monsieur Tim Vaughan, je vous souhaite bonne lecture. J’ose espérer que l’objectivité puisse enfin, prendre le dessus sur la subjectivité mensongère et diffamatoire de la presse bourgeoise impérialiste, relative à Cuba socialiste.

Le 02 Septembre 2014

Dr LEY-NGARDIGAL Djimadoum

Secrétaire Général de ACTUS-prpe ( Action Tchadienne pour l’Unité et le Socialisme - parti révolutionnaire populaire et écologique )

URL de cet article 27003
   
Même Thème
L’Histoire m’acquittera
Fidel CASTRO, Jacques-François BONALDI
L’Histoire m’acquittera (en espagnol : La Historia me absolvera) est un manifeste d’auto-défense écrit par Fidel Castro en octobre 1953, à la veille de son procès (il est jugé pour avoir attaqué la caserne de Moncada le 26 juillet 1953, en réaction au coup d’état de Batista). Fidel Castro est diplômé en droit, il manie la plaidoirie, exercice qu’il connaît bien, avec aisance : il y explique ses actes et son implication dans le soulèvement contre Batista mais surtout, il y développe ses différentes thèses (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Ce n’est pas nous qui aidons Cuba mais Cuba qui nous aide. A comprendre, à rêver, à espérer, à tout ce que vous voulez. Nous, nous ne sommes que solidaires.

Viktor Dedaj


Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
43 
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
30 
L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
18 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.