Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes

18 

Revolucionarios : "On ne nait pas révolutionnaire... on le devient."

Chères lectrices, cher lecteurs du Grand Soir

Nous vous proposons à la diffusion un documentaire intitulé « Revolucionarios ».
Durée 57 Min – Version VOSTFR.

Ce film, le premier d’une série, c’est la révolution cubaine racontée par celles et ceux, souvent anonymes, qui y ont participé d’une manière ou d’une autre.

Des témoignages qui permettront de comprendre la réalité de ce que vivait le peuple cubain avant l’insurrection, de découvrir les raisons de cet engagement dans la lutte et de voir comment chacun tentait d’agir durant les évènements.

Puis, pour finir, une occasion de prendre du recul sur cette période et sur plus de cinquante années de socialisme cubain.

Autant d’éléments pour mieux saisir la réalité d’un pays souvent décrié, pour mieux comprendre un peuple et son action.

Merci encore à toute celles et ceux qui ont participé à l’aboutissement de ce projet.

Bon visionnage.

Pour l’Art’Mur prod

Vincent Delbalat
Réalisateur

Nous sommes à l’ère de l’information en continue. Du fait divers anodin élevé au rang de problème sociétal majeur. Nous sommes dans un monde où l’information est source de monnaie et de pouvoir. Cette information peut être destructrice quand elle est mal rapportée, mensongère ou non dite.

Ce documentaire reflète l’envie de communiquer sur un sujet peu connu ou mal compris. Nous ne prétendons pas avoir toutes les clés mais nous souhaitons juste laisser la parole à celles et ceux qui ont vécu et fait l’histoire.

Non, la révolution cubaine ne fut pas le fruit de quelques enragés gauchistes utopiques. La révolution fut la conséquence directe d’une histoire compliquée entre Cuba et deux empires coloniaux qui se sont succédé sur cette "perle des Antilles".

Ce grand mouvement social n’aurait pu se faire sans le peuple. Le peuple qui aspirait à la dignité, à un toit, un travail, une médecine et une éducation.

Quel pays n’a jamais fait sa révolution ? Quel peuple ne s’est jamais soulevé pour sa souveraineté ?

Ces personnes interviewées symbolisent ce soulèvement. Leur histoire est cubaine, leurs rêves sont intemporels.

Merci à tous pour votre soutien humain, moral et financier.

Ludwig Rahard
Art’Mur prod

« Nous entrons dans la 57ème année de la Révolution. Et avec un peuple comme celui-ci, nous pourrons entrer dans la 570ème année de la Révolution ! » - Raul Castro, décembre 2014.

Pouvions-nous mieux dire ? Lorsque nous avons lancé le projet de "Revolucionarios" il y a plus d’un an, nous ne pensions pas que l’actualité nous rattraperait à si vive allure. Tant mieux. Alors commençons par un rappel très simple : il n’y a pas de Révolution sans Révolutionnaires. O surprise, car à force de parler d’un processus, on en oublierait de parler de son moteur principal : ces hommes et ces femmes, nourries de 150 ans de luttes, qui renversent un ordre établi et se lancent dans une entreprise de changement social radical - à 150 km d’un empire qui a déjà largement démontré sa capacité à écraser toute velléité de résistance sur le continent et même au-delà.

Ce documentaire est un témoignage, mais aussi un hommage.

Dans cette levée des résistances des peuples du Sud, et particulièrement sur le continent américain, le jeu qui s’est engagé est exceptionnellement riche et complexe. Nourris de toutes leurs expériences passées - des batailles perdues, des victoires éphémères, des résistances qui perdurent malgré tout jusqu’à devenir symboles - tous ces peuples apportent à leur manière les pièces qu’ils ont récupérées sur les champs de bataille. Dans ces contrées lointaines et mystérieuses ignorées par nos médias, et qui ne sont pourtant que les foyers de tous ces autres "nous", les esprits, les mains et les coeurs s’activent pour reconstruire un avenir de la planète qui ne repasserait pas par la case "départ". Alors, si vous entendez quelques rumeurs, si vous percevez quelques mouvements, ne vous laissez pas encore une fois duper par le système de propagande qui vous entoure. Dites-vous que c’est simplement l’Histoire qui redémarre. (extrait de l’introduction de Les Etats-Unis, de Mal Empire, ces modèles de résistance qui nous viennent du Sud - éditions Agone - par Danielle Bleitrach, Viktor Dedaj, Maxime Vivas)

Sans oublier qu’il n’est jamais trop tard pour leur dire « merci » car, soyez-en certains, l’histoire les absoudra..

Viktor Dedaj
Le Grand Soir

Revolucionarios

Ce film a été réalisé grâce au soutien financier de LGS via les dons de ses lecteurs et à l’apport humain et technique d’Art’Mur production. La réalisation de ce type de projets audiovisuels, loin des codes, leur diffusion, libre et gratuite, ne sont possibles qu’avec votre soutien. Si vous souhaitez pré-commander le DVD du film, envoyez un courrier à cette adresse : revolucionarios@legrandsoir.info Si vous souhaitez faire un don suivez ce lien

URL de cet article 27718
   
L’Histoire m’acquittera
Fidel CASTRO, Jacques-François BONALDI
L’Histoire m’acquittera (en espagnol : La Historia me absolvera) est un manifeste d’auto-défense écrit par Fidel Castro en octobre 1953, à la veille de son procès (il est jugé pour avoir attaqué la caserne de Moncada le 26 juillet 1953, en réaction au coup d’état de Batista). Fidel Castro est diplômé en droit, il manie la plaidoirie, exercice qu’il connaît bien, avec aisance : il y explique ses actes et son implication dans le soulèvement contre Batista mais surtout, il y développe ses différentes thèses (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"Il y a beaucoup d’ignorance sur ce qui se passe à Cuba et on ne veut jamais rien leur reconnaître. Si d’autres avaient fait ce que Cuba a fait [pour lutter contre le SIDA], ils seraient admirés par le monde entier."

Peggy McEvoy
représentante de UN-AIDS à Cuba de 1996 à 2001

CUBA : modèle de résistance ou résistance d’un modèle ? (conférence/débat audio)
Conférence de Viktor Dedaj, animateur du site "Le Grand Soir", sur le Libre Teamspeak le 4 Décembre 2011. Notre conférencier nous explique enfin la vérité sur Cuba, sur son régime, et démonte minutieusement toute la propagande des États-Unis contre Cuba. Une conférence aussi excellente qu’indispensable. L’exposé initial de Viktor Dedaj dure une quarantaine de minutes et est suivi de deux heures de questions/débat avec les auditeurs. - http://lelibrets.blogspot.com/ Le compte Youtube ayant (...)
22 
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
30 
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.