RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Revue de Presse

ResPublica qualifie la contre-réforme des retraites d’injuste, déséquilibrée et récessive : « Ce report du départ de l’âge de départ à la retraite et l’accélération du rythme pour arriver à 43 trimestres en 2027 signifient de fait une diminution du montant de la pension pour nombre de personnes et notamment dans les couches populaires et pour les femmes, car celles-ci ont souvent des carrières en pointillé et déjà, en moyenne, partent plus tard à la retraite que les hommes. A cela il faut ajouter la situation des travailleurs et travailleuses dont la pénibilité n’est pas reconnue, de celles et ceux qui ont commencé tôt, de celles et ceux qui abordent la retraite sans emploi.

Contrairement aux affirmations de la Première ministre, les propositions du gouvernement sont dans la droite ligne de toutes les réformes/régressions de ces dernières décennies, qui ont eu pour seul but, tout en baissant le montant des prestations issues de la répartition, d’ouvrir le financement le financement des retraites – comme de la santé, comme de l’éducation – au marché des financements privés pour satisfaire l’appétit jamais rassasié des actionnaires et spéculateurs en tout genre.

Redisons que le projet actuel ne répond à aucune urgence comptable et que la volonté gouvernementale relève simplement de son acharnement à pratiquer la lutte des classes au détriment des salariés.

Comme le relève Le Monde, dans un contexte marqué par l’inflation, les assureurs relèvent significativement les rendements de l’assurance-vie dont le capital est garanti. Une hausse des rendements était attendue après une moyenne à 1,28 % en 2022 selon l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR). Mais l’ampleur de cette hausse surprend alors que les premiers acteurs égrènent leurs résultats. Milleis Banque Privée, le premier à être sorti du bois, passe ainsi d’un taux 2021 de 0,95 % à 2,15 % pour 2022 sur ses contrats Epargne Vie Milleis et Barclays Prestige. Quatre grands bancassureurs se sont dévoilés depuis. Sogecap (Société générale) communique ainsi un taux de rendement moyen pour l’ensemble de ses contrats de 2,17 % (dont 1,95 % en moyenne pour le contrat Sequoia et 2,19 % pour Ebène).

L’Humanité observe que, pendant qu’il s’attaque aux retraites, Emmanuel Macron « fait ruisseler des milliards sur le budget des Armées. Le président de la République a détaillé, vendredi 20 janvier les grandes lignes de la future loi de programmation militaire qui s’étale sur la période 2024-2030. Celle-ci octroie une enveloppe totale de 413 milliards d’euros pour les sept années à venir, soit une hausse de plus de 30 %. »

URL de cet article 38477
  
AGENDA
jeudi 8 juin 2023
samedi 10 juin 2023
lundi 12 juin 2023
vendredi 16 juin 2023
samedi 17 juin 2023
samedi 17 juin 2023
lundi 19 juin 2023
vendredi 23 juin 2023
samedi 24 juin 2023
dimanche 25 juin 2023
mardi 27 juin 2023
mercredi 28 juin 2023
samedi 1er juillet 2023

Même Auteur
Contre-discours de mai de François Cusset
Bernard GENSANE
François Cusset. Contre-discours de mai. Ce qu’embaumeurs et fossoyeurs de 68 ne disent pas à ses héritiers. Actes Sud, 2008. Bizarrement, on a très peu célébré le cinquantenaire de Mai 58, la chute de la Quatrième République, le coup d’État feutré de De Gaulle, l’instauration d’une nouvelle République, donc d’un nouveau partage institutionnel du pouvoir, avec un renforcement du rôle de l’État, de sa prééminence, tout ce que les " gaullistes " libéraux d’aujourd’hui vomissent. J’ai lu peu (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Si un homme blanc veut me lyncher, c’est son problème. S’il a le pouvoir de me lyncher, c’est mon problème. Le racisme n’est pas une question d’attitude ; c’est une question de pouvoir. Le racisme tire son pouvoir du capitalisme. Donc, si vous êtes antiraciste, que vous en soyez conscient ou non, vous devez être anticapitaliste. Le pouvoir du racisme, le pouvoir du sexisme, vient du capitalisme, pas d’une attitude.

Stokely Carmichael

Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
69 
"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
46 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.