Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes


Rhétorique : hyperboles et effet de manche...

1/ Dans une ville de province, un metteur en scène peu inspiré et un chef d’orchestre débutant ont monté "Don Juan" dans une salle des concerts à l’acoustique douteuse... Le lendemain ils furent accusés d’avoir “ assassiné ” Mozart .

2/ Emission de TV sur les suicides de 58 salariés de France Telecom causés par le management de la privatisation et de la restructuration. Un syndicaliste SUD prends la parole : "Nos collègues : ils ont été assassinés !" affirme-t-il péremptoirement. Un animateur voyant venir un éventuel procès en diffamation dit sans conviction que c’est peut être un peu exagéré de dire ça. Mais un politicien de droite, moins obtus que Cazeneuve, lui coupe la parole et exprime qu’il est lui aussi très sensible à ce qui s’est passé dans cette entreprise et qu’il comprend l’indignation que cela provoque.

3/ Triste épisode : Dans un article du Monde Diplomatique Edgar Morin a écrit qu’Israël est un cancer dont tous les problèmes du moyen orient sont les métastases. Dans un premier temps il fut condamné pour "propos antisémites" par un tribunal de pharisiens qui affirmaient simultanément que Morin est au-dessus de tous soupçons d’antisémitisme.

Mondialement connu, Morin a reçu de multiples et prestigieux soutiens et la France fut considérée comme un pays intolérant et inculte qui ne comprend même pas que dans le cadre d’un article court, l’usage de propos polémiques et autres "effets de manches" est inévitable. En appel, Morin a gagné l’annulation de la condamnation ubuesque qu’il avait subi.

4/ Un historien français a dit que les arabes tètent l’antisémitisme dans le lait de leurs mères et qu’il y a en France un "autre peuple" qui remet en cause notre culture et notre démocratie. Ces propos-là furent considérés comme normaux malgré leur maladresse et la généralisation qu’ils contiennent...

5/ Je voulais porter plainte contre le ministère de la santé qui a obligé à écrire "FUMER TUE" sur tous les paquets de cigarettes. Vu que je suis un cinglé suicidaire (pas pressé mais déterminé) je fume au moins 40 cigarettes par jour depuis 1976 et ne suis toujours pas mort, donc je fus victime de publicité mensongère. Mon avocat a refusé et m’a déconseillé cette procédure car, à son avis, le ministère fut obligé de recourir à cette hyperbole à cause des rigolos qui avaient riposté à "fumer tue lentement" avec "on s’en branle ! On n’est pas pressés"...

6/ Si Mélenchon avait dit "à cause des ordres ineptes de cet incompétent notoire qu’est monsieur Cazeneuve, un homicide fut commis à Siens", sa harangue eût été inaudible et peu percutante. Par ailleurs, improviser une telle phrase dans le cadre d’un meeting de rue est peu probable.

Il sera très intéressant de comparer un éventuel procès Cazeneuve / Mélenchon avec le procès de l’historien raciste islamophobe... L’historien a reçu de très nombreux soutiens et son procès fut conspué par de multiples articles de presse anti-inquisition... On va voir !!!

Georges SPORRI

URL de cet article 31945
   
Même Thème
Michel Boujut : Le jour où Gary Cooper est mort.
Bernard GENSANE
Le jour de la mort de Gary Cooper, Michel Boujut est entré en insoumission comme il est entré dans les films, en devenant un cinéphile authentique, juste avant que naisse sa vocation de critique de cinéma. Chez qui d’autre que lui ces deux états ont-ils pu à ce point s’interpénétrer, se modeler de concert ? Cinéma et dissidence furent, dès lors, à jamais inséparables pour lui. Il s’abreuva d’images « libératrices », alors qu’on sait bien qu’aujourd’hui les images auraient plutôt tendance à nous « cerner ». (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Informer n’est pas une liberté pour la presse, mais un devoir. La liberté de la presse a bien une limite : elle s’arrête exactement là où commence mon droit à une véritable information.

Viktor Dedaj


Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
96 
Cette épuisante sensation de courir dans l’eau (plaidoyer pour rompre définitivement avec le PS)
Vous avez déjà essayé de courir dans l’eau ? Epuisant n’est-ce pas ? Au bout de quelques pas, je me dis que j’irai plus vite en marchant. Alors je marche. Comme je n’ai jamais pris la peine de me chronométrer, je ne sais ce qu’il en est réellement, mais la sensation d’aller plus vite et plus loin est bien là. Et quoi de plus subjectif que le temps ? Préambule défoulant : Socialistes, j’ai un aveu à vous faire : je ne vous supporte plus. Ni vos tronches, ni vos discours, ni vos écrits, ni vos (...)
58 
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
91 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.