Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Guide du lendemain d’un attentat terroriste

- D’abord - passage obligé - exprimez toute votre sympathie aux victimes (l’empathie feinte est très politiquement correcte en ce moment).

- Si des Français figurent parmi ces victimes, ne manquez pas de le faire savoir (lorsqu’on touche à un Français, on touche à toute la France, n’est-ce pas ?).

- Organisez un soutien psychologique aux familles (le psychisme occidental est extrêmement fragile).

- Affirmez toute votre détermination à ne pas céder (ne risquez pas l’embarras en tentant de répondre « à quoi ? ». De toute façon, personne ne vous le demande).

- Faites défiler des « spécialistes » dans les médias.

- Bombez le torse et prenez l’air grave (ce n’est pas tous les jours que vous avez l’occasion de vous faire passer pour quelqu’un d’intéressant)

- Annoncez un « renforcement des mesures » (sur lesquelles vous ne pouvez pas vous étendre, sécurité oblige).

- Mentionnez « nos alliés » ou la « communauté internationale » ou même l’ONU pendant que vous y êtes (positionnez-vous dans le consensus pour esquiver toute critique de votre bilan).

- N’oubliez pas d’afficher « Je Suis Charlie » (une excellente couverture) avant de renforcer la censure.

- Bombardez un pays misérable pour montrer que vous en avez.

- Téléphonez à vos amis Soudiens et Qataris pour les rassurer que vous ne confondez pas tous les musulmans avec les terroristes.

- Attendez le prochain attentat.

- Recommencez.

Viktor Dedaj
si t’as pas vu le film, j’te raconte pas la fin

URL de cet article 31950
   
Même Auteur
Les Etats-Unis de mal empire : Ces leçons de résistance qui nous viennent du Sud
Danielle BLEITRACH, Maxime VIVAS, Viktor DEDAJ
Présentation de l’éditeur Au moment même où les Etats-Unis, ce Mal Empire, vont de mal en pis, et malgré le rideau de fumée entretenu par les médias dits libres, nous assistons à l’émergence de nouvelles formes de résistances dans les pays du Sud, notamment en Amérique latine. Malgré, ou grâce à , leurs diversités, ces résistances font apparaître un nouveau front de lutte contre l’ordre impérial US. Viktor Dedaj et Danielle Bleitrach, deux des auteurs du présent livre, avaient intitulé leur précédent ouvrage (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Du vivant des grands révolutionnaires, les classes d’oppresseurs les récompensent par d’incessantes persécutions ; elles accueillent leur doctrine par la fureur la plus sauvage, par la haine la plus farouche, par les campagnes les plus forcenées de mensonges et de calomnies. Après leur mort, on essaie d’en faire des icônes inoffensives, de les canoniser pour ainsi dire, d’entourer leur nom d’une certaine auréole afin de « consoler » les classes opprimées et de les mystifier ; ce faisant, on vide leur doctrine révolutionnaire de son contenu, on l’avilit et on en émousse le tranchant révolutionnaire.

Lénine


La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
21 
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
118 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.