RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Roumanie : Le Nombre de salariés est aujourd’hui la moitié de celui de 1990

Une ancienne fabrique de la Roumanie Socialiste, un paysage habituel dans la Roumanie d’aujourd’hui

Le nombre de salariés, c’est à dire, de roumains avec un contrat de travail légal, est aujourd’hui en Roumanie de 4,095 millions selon des données du Ministère du Travail de la fin du mois de janvier précédent. C’est le plus petit des 50 dernières années. En janvier 2010 il y avait 4,33 millions de travailleurs avec un contrat tandis qu’en janvier 2008 le chiffre était de 4,76 millions.

En 1990 depuis le coup d’état qui a débuté la destruction de la quasi totalité de la capacité productive roumaine, il y avait 8,1 millions de salariés, c’est à dire le double d’aujourd’hui, ce qui suppose que 4 millions de roumains ont fuit le pays pour pouvoir survivre (le nombre d’émigrants est autour de 3 millions) ou sont au chômage (500 000 soit un indice de chômage de 6,58%), ou travaillent sans contrat ou tout simplement ne travaillent pas.

La population active roumaine actuelle est, selon les statistiques, de 9 millions de personnes mais seulement un peu plus de 4 millions ont un contrat de travail. la comparaison entre la Roumanie Socialiste où le chômage était un concept de science fiction et l’actuelle montre comment a été détruit la richesse économique productive roumaine durant les 21 dernières années.

Source : Un Vallekano en Romania

Nouvelle hémorragie pour le système de santé roumain

Le gouvernement va encore réduire le système de santé roumain sur injonction du FMI. Des médicaments vont être déremboursé ou remplacé par des génériques. 5700 lits d’hôpitaux vont être fermés passant de 135 200 à 129 500. 200 hôpitaux sur 470 vont être fermés.

A l’inverse la médecine privée roumaine fait des bénéfices qui ont crus de 20% en 2010, les sociétés de santé privées ont annoncé la création de grands hôpitaux privés, ce qui n’existaient pas jusqu’à présent en Roumanie.

Article intégral en espagnol : El gobierno rumano adelgaza a la sanidad pública mientras sigue engordando la privada

Traduction : On dirait un article de la presse capitaliste sur Cuba sauf que sur la Roumanie on n’a pas besoin de mentir pour montrer un pays en faillite avec toutes les fautes et coquilles habituelles.

URL de cet article 13305
  
AGENDA

RIEN A SIGNALER

Le calme règne en ce moment
sur le front du Grand Soir.

Pour créer une agitation
CLIQUEZ-ICI

Sélection naturelle. Un roman capitaliste.
Alexandre Grondeau
John, Yan et Jean ont des quotidiens et des parcours professionnels très différents, mais ils arrivent tous les trois à un moment clef de leur vie. John est un avocat d’affaires sur le point de devenir associé monde dans un grand cabinet. Yan, un petit dealer toujours dans les embrouilles et les galères. Jean, enfin, est un retraité qui vient d’apprendre que ses jours sont comptés. Malgré leurs différences, ces trois antihéros se débattent dans les contradictions de la société de consommation, seuls (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

L’art de la politique est de faire en sorte que les gens se désintéressent de ce qui les concerne.

Daniel Mermet

Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
93 
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.