RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Tchad : La "Françafrique" a la vie dure.

Jeudi 07 Février 2008


La « Françafrique » a encore de beaux restes. Le week-end dernier, les jours du président tchadien, l’un de ses plus éminents représentants, semblaient comptés. Sans la présence militaire française, Idriss Déby ne serait aujourd’hui plus qu’un mauvais souvenir. Personne ne se fait d’illusions sur les prétendants au trône. Les chefs rebelles sont soit des anciens collaborateurs de Déby, soit des marionnettes du Soudan. Au Tchad, un dictateur en cache toujours un autre et, depuis trois décennies, la France fait et défait les rois.

Au plus fort de la bataille de N’Djamena, Paris a donné l’impression d’hésiter. Alors qu’en 2006, les Mirages avaient survolé et menacé une colonne rebelle en route vers la capitale, les paras se sont, cette fois, contentés de protéger l’aéroport par lequel les ressortissants étrangers ont été évacués. Le même d’où ont décollé les hélicoptères tchadiens qui ont bombardé les rebelles.

Le gouvernement français a depuis levé toute ambiguïté sur le camp qu’il a choisi. Nicolas Sarkozy a déclaré que la France n’hésiterait pas à faire son « devoir » pour sauver le soldat Déby.

S’il restait encore un doute, le président a dépêché à N’Djamena son ministre de la Défense. Face à tant d’empressement, le président Déby s’est dit prêt à grâcier les membres de l’Arche de Zoé, condamnés au Tchad pour tentative d’enlèvement d’enfants mais qui purgent leur peine en France. S’il se confirme, ce retour d’ascenseur serait une nouvelle illustration éclatante des liens plus ou moins occultes qui unissent Paris et quelques-uns des dirigeants africains les moins fréquentables.

Le candidat Sarkozy avait promis une « rupture » avec la « Françafrique ». Mais les vieux réflexes ont la vie dure. La théorie des dominos aussi. Si le Tchad tombe, préviennent les généraux, toute l’Afrique centrale est menacée. A commencer par la République centrafricaine voisine, où les légionnaires soutiennent à bout de bras le régime chancelant de François Bozizé. La contagion pourrait gagner le Congo Brazzaville de Sassou Nguesso - un havre de paix pour le pétrolier français TotalElfFina - voire le Gabon du fidèle Omar Bongo. Les crocodiles de la « Françafrique » redoutaient l’arrivée au pouvoir de Nicolas Sarkozy.

Quelques jours après son entrée en fonction, la justice ouvrait une enquête préliminaire sur le patrimoine de cinq chefs d’Etat africains en France. Le rapport d’enquête est édifiant. [1] Le président gabonais et sa famille possèdent 33 appartements, propriétés ou hôtels particuliers sur les avenues les plus chics de Paris ou sur la Côte d’Azur. Dix-huit autres biens immobiliers appartiennent à son collègue congolais. Le fils du président Obiang (Guinée équatoriale) s’est, lui, payé trois Bugatti à un million d’euros pièce... Les habitants de ces trois pays, dont l’espérance de vie ne dépasse pas 57 ans, seront heureux d’apprendre que la plainte déposée par trois associations françaises [2] a été classée pour « infraction insuffisamment caractérisée ». .

- Source : www.lecourrier.ch




Afrique - pillages, massacres et misère : Stop Françafrique.

[1Le Monde du 31 janvier 2008.

[2Survie, Sherpa et la Fédération des Congolais de la diaspora.


URL de cet article 6014
  

Une santé aux mains du grand capital ? L’alerte du Médiator.
Michel J. CUNY
Pendant plus de trente ans, un médicament, le Médiator, a réussi à défier le plus simple bon sens. Son histoire accompagne, et peut éclairer, celle de la montée en puissance des multinationales du médicament dont on découvre maintenant que les milliards qu’elles ont engloutis dans la recherche & développement n’ont à peu près rien produit du côté des améliorations thérapeutiques… En face de quoi, le flot des innovations est tout à fait démesuré : il permet de renouveler des brevets qui offrent à leurs (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

« Une baïonnette est une arme avec un travailleur à chaque extrémité. »

Eugene V. Debs

Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
23 
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
93 
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
46 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.