RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Terrible accident sur la route de Matignon

L’été, dans les médias, c’est : chaleur, noyades, incendies et tragiques accidents de la route.

Ainsi, le véhicule où avaient pris place Aurore Bergé, Robert Hue, « l’autre folle » de Ségolène et Jean-Vincent Placé a fait une sortie de route avant d’arriver à Matignon.

Les quatre malheureux ont été éjectés. Blessés, ils n’ont pas renoncé et, sur leurs débris sanglants rampent ces mille-pattes qui, boitant de l’honneur et louchant de l’âme, veulent toujours atteindre les bancs où s’assoient les ministres.

Théophraste R. (Plagiaire approximatif de Victor Hugo).

URL de cette brève 6575
https://www.legrandsoir.info/terrible-accident-sur-la-route-de-matignon-6575.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
02/08/2020 à 04:34 par BEYER Michel

Enfin des nouvelles des mort-vivants !!!!

#172074 
02/08/2020 à 10:45 par babelouest

J’écoutais un vieux medley
Dans la voiture qui me traînait
Sur la route de « M’enfin ! »,
Sur la route de « M’enfin ! ».....

On écrasait des poulets,
Je broyais quelques beignets
Sur la route de « M’enfin ! »,
Sur la route de « M’enfin ! ».....

Puis il y eut ce bruit bizarre,
La tire partit en canard,
Sur la route de « M’enfin ! »,
Sur la route de « M’enfin ! ».....

Sur le bord on s’est retrouvés
Assis et interloqués
Sur la route de « M’enfin ! »,
Sur la route de « M’enfin ! ».....

C’était la fin du voyage,
Gaston n’en menait pas large
Sur la route de « M’enfin ! »,
Sur la route de « M’enfin ! ».....

Et le gaffophone au poing
L’équipe n’alla pas plus loin
Sur la route de « M’enfin ! »,
Sur la route de « M’enfin ! ».....

(atroce plagiat par bab de la chanson de Claude Moine)

#172086 
02/08/2020 à 14:21 par Serge F.
#172091 
03/08/2020 à 13:40 par AF30

Ségolène Royal est un personnage politique singulier. Quand on l’entend ou quand on tombe par hasard sur une de ses initiatives on passe de la satisfaction à la déception ou pire encore. À tel point qu’on est souvent perdu dans une logique qui paraît l’être très peu.
Côté satisfaction, j’ai entendu son audition la semaine dernière par la commission d’enquête du sénat sur les concessions autoroutières. Il est dommage que ce genre d’info passe très peu la rampe car c’est un cas d’école sur le pompage de l’argent public et la saignée dont sont victimes les automobilistes. Donc 2 fois puisque ce sont les mêmes.
https://www.publicsenat.fr/article/parlementaire/segolene-royal-les-co...

#172134 
04/08/2020 à 15:15 par Rauch

oui mais la bagnole en question roule encore pour écraser quelques piétons genre celui là par exemple :

JUIF ? Selon Alain Soral - YouTube "coller ça dans google"

Bientôt le personnage seras en taule à la satisfaction générale, je crois savoir. Et tous de tousser pour s’asseoir sur la liberté d’expression et la répoublique dissoute dans l’europe sauf en cas d’infection général.
Ou comment il vaut mieux être sur tripadvisor que sur facebook ou youtube pour parler de la tambouille sioniste.
Reste ceux qui ont leur propre site "déréférencer" et qui font leur chiffre grâce au bon vieux bouche à oreille.
Méthode très efficace à faire connaitre les petites gargotes bien retiré au fond des méandres du web.
Les gaffa auront pas fait long feu car entendez vous déjà mugir la concurrence dans les campagnes https://gab.com/

#172167 
RSS RSS Commentaires
   

« Les déchirures » de Maxime Vivas
Maxime VIVAS
Sous ce titre, Maxime Vivas nous propose un texte ramassé (72 pages) augmenté par une préface de Paul Ariès et une postface de Viktor Dedaj (site Le Grand Soir).. Pour nous parler des affaires publiques, de répression et d’impunité, de management, de violences et de suicides, l’auteur (éclectique) convoque Jean-Michel Aphatie, Patrick Balkany, Jean-Michel Baylet, Maïté Biraben, les Bonnets rouges, Xavier Broseta (DRH d’air France), Warren Buffet, Jérôme Cahuzac, Charlie Hebdo, Jean-François Copé, (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Il faudrait d’abord étudier comment la colonisation travaille à déciviliser le colonisateur, à l’abrutir au sens propre du mot, à le dégrader, à le réveiller aux instincts enfouis, à la convoitise, à la violence, à la haine raciale, au relativisme moral, et montrer que, chaque fois qu’il y a au VietNam une tête coupée et un oeil crevé et qu’en France on accepte, une fillette violée et qu’en France on accepte, un Malgache supplicié et qu’en France on accepte, il y a un acquis de la civilisation qui pèse de son poids mort, une régression universelle qui s’opère, une gangrène qui s’installe, un foyer d’infection qui s’étend et qu’au bout de tous ces traités violés, de tous ces mensonges propagés, de toutes ces expéditions punitives tolérées. de tous ces prisonniers ficelés et interrogés, de tous ces patriotes torturés, au bout de cet orgueil racial encouragé, de cette jactance étalée, il y a le poison instillé dans les veines de l’Europe, et le progrès lent, mais sûr, de l’ensauvagement du continent. [...]

Aimé Césaire

Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
Revolucionarios : "On ne nait pas révolutionnaire... on le devient."
Chères lectrices, cher lecteurs du Grand Soir Nous vous proposons à la diffusion un documentaire intitulé « Revolucionarios ». Durée 57 Min – Version VOSTFR. Ce film, le premier d’une série, c’est la révolution cubaine racontée par celles et ceux, souvent anonymes, qui y ont participé d’une manière ou d’une autre. Des témoignages qui permettront de comprendre la réalité de ce que vivait le peuple cubain avant l’insurrection, de découvrir les raisons de cet engagement dans la lutte et de voir comment chacun (...)
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.