Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

16 

Troublant : d’après un sondage sur les théories du complot, 1 Français sur 5 ne met en doute aucune « version officielle ».

(Sur l’art de pseudo-sonder)

Demandez à un échantillon de mille français, s’ils aiment les carottes.

Disons que 120 répondent non. Ca fait 12%.

Demandez aux mêmes s’ils aiment les choux. Disons que 150 répondent non (dont 20 qui avaient déjà répondu non pour les carottes). Ca fait donc 130 réponses négatives de plus, soit 120+130 = 250 qui n’aiment pas les carottes ou les choux, soit 25%.

Même question, en ajoutant les poivrons. Il y aura forcément des personnes qui répondront non mais qui aiment néanmoins les carottes et les choux.

Le pourcentage de réponses négatives à la question « parmi ces 3 légumes – carottes, choux, poivrons – est-ce qu’il y en un que vous n’aimez pas ? » sera donc mécaniquement supérieure.

Ajoutez encore un légume. Votre pourcentage augmentera encore.

A chaque élargissement du choix à la question « parmi ces N légumes, est-ce qu’il y en un que vous n’aimez pas ? », le pourcentage ne fera qu’augmenter.

Continuez d’en ajouter jusqu’à obtenir un pourcentage qui indiquera que « 80% des Français n’aiment pas un légume. »

En supposant que personne n’aime tous les légumes, il suffirait d’élargir encore et encore la liste pour arriver au pourcentage phénoménal de 100% de Français qui « n’aiment pas un légume ».

Vous comprenez ?

Ca marche aussi, évidemment, pour les « théories du complot ». Mais attention : dans ce cas précis, prenez soin de d’abord poser la question, pour ensuite la présenter comme une théorie du complot - qualification qui sera laissée entièrement à l’appréciation des commanditaires (et pseudo-connaisseurs des sujets abordés) du sondage. Prenez soin aussi d’établir une liste où des points réellement (et légitimement) troublants se côtoient avec des points totalement farfelus.

N’offrez que des réponses de style "oui, non".

Ne cherchez pas à savoir si les sondés ont répondu (sur Internet) à des questions dont ils ignorent tout.

Ne cherchez pas à savoir si les sondés ont répondu n’importe quoi pour vous faire ch... , vous et vos sondages (pour info : moi j’aurais répondu n’importe quoi - NdA)

Rallongez la liste jusqu’à obtention de l’effet recherché.

Secouez le tout avec une méthodologie douteuse (1).

Combinez l’opération avec une campagne sur les fake news et servez le tout aux fake journalistes (2) habituels qui entreront en hystérie.

N’oubliez pas de remercier au passage IFOP (des potes à Macron), la Fondation Jean-Jaurès (3) et l’inénarrable Conspiracy Watch (4) pour leur participation à l’instauration d’une « vérité officielle » (5), et ceci pour le plus grand bien de tous (évidemment).

A moins que vous ne pensiez que cela ne soit que pour le plus grand bien de certains. Mais pour cela, il faut avoir la fibre complotiste. Hum... Si j’en crois certains sondages, c’est probablement le cas.

Viktor DEDAJ
#balancetonfakesondage

(1) "Huit Français sur 10 complotistes" : pourquoi ce sondage est problématique - https://www.marianne.net/societe/huit-francais-sur-10-complotistes-pou...

(2) Le premier des « fake news », c’est le « fake news ». https://www.legrandsoir.info/le-premier-des-fake-news-c-est-le-fake-news.html

(3) Quand une respectable fondation prend le relais de la CIA https://www.legrandsoir.info/quand-une-respectable-fondation-prend-le-...

(4) Déviances extrémistes et conspirationnistes chez les néoconservateurs de Conspiracy Watch https://www.legrandsoir.info/deviances-extremistes-et-conspirationnist...

Rudy Reichstadt : un opportuniste de la galaxie néo-conservatrice https://www.legrandsoir.info/rudy-reichstadt-un-opportuniste-de-la-gal...

(5) Macron décodeur-en-chef https://blog.mondediplo.net/2018-01-08-Macron-decodeur-en-chef


URL de cet article 32822
   


Vous avez une minute ?

Même Auteur
200 citations pour comprendre le monde - passé présent et à venir.
Maxime VIVAS, Viktor DEDAJ
Viktor Dedaj et Maxime Vivas présentent 200 citations pour comprendre le monde passé, présent et à venir suivies du programme du Conseil National de la Résistance préface de Jean-Luc Mélenchon Voici un petit livre de 75 pages avec en complément le programme du CNR. Un exercice qui réactive nos méninges, Jean-Luc Mélenchon apportant sa plume afin d’interroger dans la préface, et de belle manière, la fonction des citations. Si votre libraire a la négligence de ne pas disposer de cet ouvrage et la (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Le comportement borné des hommes en face de la nature conditionne leur comportement borné entre eux.

Karl Marx


Retour sur l’étrange et persistante désinformation autour de « l’affaire » Julian Assange (le Fake News dans toute sa splendeur)
On ne le répétera jamais assez : pratiquement tout ce que les grands médias répètent à l’envi autour de « l’affaire » Julian Assange est incorrect. Et on a beau l’expliquer aux journalistes - lorsque l’occasion se présente - et ils ont beau hocher de la tête, rien n’y fait : ils persistent et signent, mus par une sorte d’incapacité à accepter le moindre écart d’une narrative pré-établie et apparemment immuable, même lorsqu’elle se révèle fausse. Il suffit pourtant d’un minimum de recherches, pas beaucoup, pour (...)
10 
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
51 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.