RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Vers une obligation du charbon végétal ?

La lutte contre le réchauffement planétaire et les effets de serre est un objectif clairement affiché par le Président Macron. Les prochaines mesures qui devraient être annoncées après le virus du coronavirus seront-elles à la hauteur des enjeux et des attentes ? Les débats pourraient être pestilentiels au regard de l’implication individuelle qu’elles généreraient.

Les études sont formelles. Les hommes, comme les ruminants, sont une source importante de gaz à effet de serre. A raison, en moyenne, de 15 pets par jour, de l’expulsion quotidienne d’1 litre de gaz, la flatulence et ses émissions de gaz intestinal par l’anus produites par la fermentation des matières décomposées est une priorité sur laquelle le cabinet du Président se penche assidûment. Considérant que le méthane, matière inflammable au demeurant, est un gaz à effet de serre 25 fois plus puissant que le CO2, l’heure est désormais à l’urgence à l’Elysée qui considère que les répercussions mondiales d’une telle orientation offriraient à la France une caisse de résonnance incomparable tout en lui redonnant une place de choix dans le concert international.

L’objectif visé est la réduction par deux des flatulences et de leur effet catastrophique sur l’environnement. Le gouvernement envisage une batterie de mesures dont la mise en place effective serait intégrée dans les propositions du candidat Macron lors des prochaines élections présidentielles. En exclusivité, voici les principales.

La commercialisation de pilules de charbon végétal devrait être le fer de lance de cette nouvelle politique dont le Président Macron devrait confier le leadership aux laboratoires Servier en collaboration avec Sanofi. La prise serait quotidienne et obligatoire, la posologie, le coût et la prise en charge éventuelle restant à l’heure actuelle à définir. Sachant qu’une gélule permet de retenir près de 100 fois son volume en gaz, un impact, selon des chercheurs brésiliens dont l’étude n’a pas encore été publiée, devrait permettre de mesurer quasi immédiatement les effets. Grâce à sa capacité unique d’adsorption des gaz, un coût limité, un produit 100% écologique, le charbon végétal serait la nouvelle arme pour mettre l’homme face à ses responsabilités vis-à-vis de son environnement immédiat.

Pour accompagner cette mesure phare contre les flatulences, les conseillers de l’Elysée se penchent également sur d’autres pistes qui restent à valider. La première consisterait dans la mise en place d’une application sur IPhone pour mesurer le risque que présente chaque aliment. La seconde, des quotas imposés sur des produits reconnus pour leur effet néfaste comme les flageolets, sodas, fromages, œufs, choux, oignons et poireaux. La troisième, le développement et une large diffusion d’un sous-vêtement à base de particules de céramique pour neutraliser le gaz.

Mais l’idée la plus insolite et la plus déconcertante à l’étude est celle d’un bouchon « anusien » à porter le jour pour favoriser l’évacuation la nuit quand le corps est au repos. Le principe initial serait celui du volontariat, mais une généralisation ne serait pas à exclure après une période d’essais, avec la mise en place d’une brigade canine de renifleurs de pets et une verbalisation en cas d’infraction caractérisée de non port du bouchon, avec une attention toute particulière portée auprès des femmes qui émettent 30% de flatulences de plus que les hommes.

On le voit, pour le Président Macron, un objectif ambitieux, à la hauteur de ce qui se joue à l’échelle planétaire : sauver l’environnement pour sauver l’homme. Le challenge est loin d’être gagné. Nombreux sont encore ceux ayant en tête l’image du sauveur Maréchal à son bureau alors que, près de la cheminée, madame Pétain coud.

URL de cet article 36066
  

Guide du Paris rebelle
Ignacio RAMONET, Ramon CHAO
Mot de l’éditeur Organisé par arrondissement - chacun d’eux précédé d’un plan -, ce guide est une invitation à la découverte de personnages célèbres ou anonymes, français ou étrangers, que l’on peut qualifier de rebelles, tant par leur art, leur engagement social ou encore leur choix de vie. Depuis la Révolution française, Paris est la scène des manifestations populaires, des insurrections et des émeutes collectives. Toutes ayant eu un écho universel : la révolution de 1830, celle de 1848, la Commune, les (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

L’athéisme est une négation de Dieu, et par cette négation, il pose l’existence de l’homme.

Karl Marx

Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
43 
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
124 
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.