RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
Gaza

Vittorio Arrigoni assassiné (Info-Palestine)

Militant italien d’ISM, Vittorio Arrigoni vivait dans la bande de Gaza depuis 2008. La rubrique de notre site « Gaza : restons humains » reprenait le nom de son livre dont la version française est attendue le mois prochain : « Rester humain à Gaza : Décembre 2008-Juillet 2009, Journal d’un survivant ».

Les articles communiqués par Vittorio et que nous traduisions régulièrement donnaient une vision très réaliste et à la fois très humaine des conditions de vie (et de mort) imposées à la population de Gaza par l’occupant israélien.

L’assassinat de Vittorio est choquant, révoltant... tellement absurde et si profondément injuste... Et s’il s’avère qu’il a été assassiné par ceux-là même qu’il a voulu aider toute sa vie militante, une partie des responsabilités seront alors à chercher auprès des gouvernements européens qui par leur politique scandaleusement pro-israélienne et anti-palestinienne, mettent en péril la vie de leurs propres citoyens.

Nos premières pensées vont bien sûr à sa famille, mais aussi à ses nombreux amis palestiniens - La rédaction du site Info-Palestine.

Le mouvement Hamas a déclaré que le corps de Vittorio Arrigoni avait été découvert dans un appartement dans la bande de Gaza.

Les responsables du Hamas ont fait savoir que le corps d’un militant pro-palestinien italien enlevé quelques heures plus tôt venait d’être trouvé.

Des officiels ont déclaré que la police du Hamas avait pris d’assaut un appartement se trouvant dans la ville de Gaza et appartenant à un membre du groupe qui avait diffusé une vidéo du militant.

Après un affrontement ce vendredi matin, la police du Hamas a trouvé le corps, ont-ils dit. On ne sait pas bien pour l’instant comment il a été tué. Un agent de police a précisé que quatre personnes ont été arrêtées dans un autre lieu, dans le cadre de l’enlèvement.

Des travailleurs humanitaires étrangers dans l’enclave sous blocus ont dit de leur côté qu’il s’agissait de Vittorio Arrigoni, un militant d’un groupe pro-palestinien International Solidarity Movement [ISM] et qui travaillait comme journaliste et écrivain.

Dans une vidéo postée sur YouTube ce jeudi, le groupe a déclaré qu’il avait pris en otage [Vittorio] afin d’obtenir la libération d’un nombre indéterminé de leurs membres qui avaient été arrêtés par les forces de sécurité dans la bande de Gaza.

Le groupe avait dit qu’il exécuterait son prisonnier si ses revendications n’étaient pas satisfaites d’ici 17 heures (14h00 GMT) vendredi.

« Nous avons enlevé le prisonnier italien Vittorio et nous demandons au gouvernement Haniyeh ... de libérer tous nos prisonniers, » disait leur communiqué, s’adressant au premier ministre Ismaïl Haniyeh, du mouvement Hamas.

« Si vous ne répondez pas rapidement à nos demandes, dans les 30 heures à partir de 11h00 (08h00 GMT) ce 14 avril, nous exécuterons ce prisonnier, » disait le même communiqué.

Vittorio Arrigoni était exposé les yeux bandés dans la vidéo de 3 minutes, avec du sang autour de son oeil droit, et une main peut être vue lui tirant la tête par les cheveux face à la caméra.

Le texte arabe qui accompagnait les images de Vittorio Arrigoni disait également « l’otage italien est entré dans notre pays pour y répandre la corruption » et qualifiait l’Italie « d’état d’infidèles ».

Vittorio Arrigoni est le premier étranger à être enlevé dans la bande de Gaza depuis le journaliste de la BBC, Alan Johnston, qui avait été détenu pendant 114 jours par un groupe nommé l’Armée de l’Islam. Il avait été libéré [par une intervention de police] en 2007.

Autres articles de Vittorio Arrigoni :

Gaza, Guernica palestinienne - 25 janvier 2011
Le testament de Shaban - 18 janvier 2011
Noël sanglant à Gaza et en Cisjordanie - 5 janvier 2011
Gaza, la guerre ne s’arrête pas - 17 septembre 2010
Les snipers israéliens fêtent la journée internationale de solidarité - 12 décembre 2010
Gaza, assassinats ciblés « Made in USA » - 24 novembre 2010
Gaza, portes ouvertes sur l’espoir - 6 novembre 2010
L’armée israélienne d’occupation tire à nouveau sur des civils dans la bande de Gaza - 12 octobre 2010
Les morts palestiniens qui disparaissent des chroniques - 4 octobre 2010
Le vrai visage des pourparlers - 30 septembre 2010
Gaza : les orphelins de Nema - 22 septembre 2010
Gaza, des enfants qui résistent - 19 septembre 2010
Eid Mubarak, Gaza ! Shana Tovah, Israel ! - 17 septembre 2010

Le blog de Vittorio peut être consulté à :
http://guerrillaradio.iobloggo.com/

15 avril 2011 - Al Jazeera - Vous pouvez consulter cet article à  :
http://english.aljazeera.net/news/middleeast/2011/04/2011414194735306181.html
Traduction : Claude Zurbach

SOURCE : http://www.info-palestine.net/article.php3?id_article=10467

EN COMPLEMENT :

Le site d’ISM-France : http://www.ism-france.org/

ISM confirme la mort de Vittorio Arrigoni
http://www.ism-france.org/temoignages/ISM-confirme-la-mort-de-Vittorio...

Un militant pacifiste assassiné à Gaza
http://www.ism-france.org/temoignages/ISM-confirme-la-mort-de-Vittorio...

Déclaration du Ministre des Affaires intérieures et de la Sécurité nationale de Gaza au sujet de l’assassinat de Vittorio Arrigoni (vidéo)
http://www.ism-france.org/temoignages/Declaration-du-Ministre-des-Affa...

URL de cet article 13421
  

Même Thème
Si vous détruisez nos maisons vous ne détruirez pas nos âmes
Daniel VANHOVE
D. Vanhove de formation en psycho-pédagogie, a été bénévole à l’ABP (Association Belgo-Palestinienne) de Bruxelles, où il a participé à la formation et à la coordination des candidats aux Missions Civiles d’Observation en Palestine. Il a encadré une soixantaine de Missions et en a accompagné huit sur le terrain, entre Novembre 2001 et Avril 2004. Auteur de plusieurs livres : co-auteur de « Retour de Palestine », 2002 – Ed. Vista ; « Si vous détruisez nos maisons, vous ne détruirez pas nos âmes », 2004 (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"Être un ennemi des États-Unis peut être dangereux, mais en être un ami est fatal" - Henry Kissinger

Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
93 
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
69 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.