Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

16 

Yémen - L’attaque contre Hodeidah est le prélude d’un génocide

Une nouvelle catastrophe se profile au Yémen. Les Émirats arabes unis et les saoudiens veulent s’emparer d’Hodeidah, le port de la mer Rouge par lequel entrent la plupart des denrées alimentaires destinées au Yémen.

Le port est déjà sous blocus et tous les navires sont strictement contrôlés. Les « inspections » saoudiennes des navires prennent déjà tellement de temps que certains aliments pourrissent avant d’atteindre la terre ferme. L’ONU alerte sur le manque de nourriture au Yémen :

Le Yémen connait la pire crise humanitaire du monde, selon les Nations Unies, avec quelque 8,4 millions de personnes qui manquent cruellement de nourriture et risquent de mourir de faim.

...

« Je suis particulièrement préoccupé par le récent déclin des importations alimentaires commerciales via les ports de la mer Rouge », a déclaré Mark Lowcock, coordinateur des secours d’urgence de l’ONU, dans la déclaration qu’il a lue à une réunion d’information à Genève vendredi.

...

« Si les conditions ne s’améliorent pas, 10 millions de personnes supplémentaires seront dans la même situation d’ici la fin de l’année », a-t-il dit.

Dix-huit millions, sur les vingt-six millions d’habitants du Yémen, pourraient bientôt mourir de faim. Si cela se produit, ce sera un génocide.

L’ONU a averti que des combats pour prendre le port auraient des conséquences terribles. Dix-huit millions de personnes mourront probablement de faim si le port est bloqué ou si les routes reliant le port à l’arrière-pays sont détruites par les combats.

Depuis trois ans, les forces saoudiennes et les Émirats arabes unis tentent de déloger le mouvement Houthi du centre du Yémen et de la capitale Sanaaa. Les Saoudiens ont réussi à prendre les zones désertiques plates à l’est et les Émirats arabes unis ont pris la côte sud, mais toutes leurs tentatives pour occuper le centre montagneux de l’ouest du Yémen ont échoué. Les forces saoudiennes et les forces des Émirats arabes unis sur le terrain sont maintenant principalement des mercenaires enrôlés au sud du pays, renforcés par quelques chars d’assaut et des troupes d’artillerie des Émirats arabes unis.

JPEG - 165.7 ko
Carte via IWN

Les villes du nord où vivaient à l’origine les Houthis ont toutes été détruites par des attaques aériennes saoudiennes. Ils n’ont nulle part où aller et plus rien à perdre. Ils n’abandonneront pas.

L’attaque sur Hodeidah succède à des mois de combats qui ont commencé dans le sud du Yémen, puis se sont poursuivi le long de la côte sud-est. Les troupes soutenues par l’Emirat (flèche bleue) ne sont plus qu’à 20 kilomètres de Hodeidah.

Au cours du week-end, l’envoyé de l’ONU Martin Griffiths a tenté de convaincre les Houthis de remettre le port de Hodeidah aux mains des Nations Unies. Mais comment l’ONU gérerait-elle le port ? Qui gouvernerait la ville ? Comment le ravitaillement du port d’Hodeidah pourrait-il traverser les lignes de front pour atteindre la capitale Sanaaa ?

L’objectif des Émirats saoudiens et des Émirats est tout simplement d’affamer le Yémen pour le soumettre. Ils se fichent pas mal du nombre de morts que cela fera. Ils se fichent pas mal de ce que peut dire l’ONU :

Des officiels des gouvernements du Golfe qui connaissent bien les Émirats arabes unis et l’Arabie saoudite ont déclaré que, dans leur idée, l’occupation du littoral bloquerait les lignes d’approvisionnement des Houthis et les obligerait à s’assoir à la table de négociation.

Riyadh dit que les Houthis se servent d’Hodeidah pour introduire clandestinement des armes fabriquées par l’Iran au Yémen, accusations démenties par les Houthis et par Téhéran.

L’ONU a renforcé ses inspections des navires transportant de l’aide humanitaire afin de s’assurer qu’aucun article militaire n’est introduit en contrebande et d’accélérer l’acheminement des secours dont les habitants ont désespérément besoin.

Tout ce qu’on raconte sur l’Iran au Yémen ou sur les approvisionnements iraniens est absurde. Les Saoudiens et les Émirats contrôlent les frontières. Les ports font l’objet d’un blocus saoudien et sont étroitement contrôlés. Il n’y a qu’une toute petite ligne de ravitaillement clandestin en provenance d’Oman. La plupart des armes et des munitions utilisées par les Houthis ont été prises aux troupes saoudiennes pendant des raids.

Les Émirats arabes unis ont demandé aux États-Unis de soutenir leur opération au sol contre Hodeidah. Les États-Unis coordonnent déjà les renseignements pour l’opération saoudo/UAE au Yémen et fournissent les munitions ainsi que le ravitaillement en vol pour les opérations quotidiennes de bombardement.

Les États-Unis ne participeront pas officiellement aux opérations. Les EAU n’attaqueront pas la ville officiellement. Mais tout cela n’est que poudre aux yeux. Les mercenaires yéménites que les Émirats arabes unis ont engagés seront sur la ligne de front, mais les Émirats arabes unis et les États-Unis seront derrière ;

Les forces terrestres des Émirats arabes unis sont à environ 20 km de Hodeida, et le gouvernement des Émirats arabes unis a dit aux responsables américains qu’elles n’iront pas plus loin. En même temps, cependant, les Émirats arabes unis déclarent qu’ils n’ont aucun contrôle sur les forces gouvernementales yéménites qu’ils ont entraînées et financées.

Aujourd’hui, des avions saoudiens ont largué des tracts sur la ville qui vilipendent les Houthis et demandent à la population de partir. Hodeidah compte normalement 600 000 habitants. Mais en raison des trois années de guerre, beaucoup de monde a fui la campagne environnante, qui était bombardée et ne pouvait pas être approvisionnée en nourriture, et s’est réfugié dans la ville. On pense que plus d’un million de personnes s’entasse à Hodeidah et elles n’ont désormais nulle part où aller.

Aujourd’hui, les Houthis ont réussi à retarder l’opération contre Hodeidah en attaquant la petite ligne de ravitaillement des agresseurs. Ils ont réussi à la couper.

Il est peu probable que les Houthis puissent tenir cette position ou même détruire les troupes ennemies qu’ils ont coupées de leur approvisionnement. Les attaques aériennes saoudiennes les délogeront bientôt et l’attaque sur Hodeidah se poursuivra.

Les conséquences seront terribles pour le peuple yéménite. Hélas, aucune des entités habituellement si prêtes à s’indigner et/ou à intervenir « pour sauver la population » ne semble vouloir ou pouvoir empêcher cette tragédie.

Moon of Alabama

Traduction : Dominique Muselet

»» http://www.moonofalabama.org/2018/06/yemen-the-attack-on-hodeidah-is-a...
URL de cet article 33474
   
Karl Marx, le retour - Pièce historique en un acte
Howard ZINN
Moins de cinq cents personnes contrôlent deux mille milliards de dollars en actifs commerciaux. Ces gens sont-ils plus nobles ? Travaillent-ils plus durement ? N’ai-je pas dit, voilà cent cinquante ans, que le capitalisme allait augmenter la richesse dans des proportions énormes mais que cette richesse serait concentrée dans des mains de moins en moins nombreuses ? « Gigantesque fusion de la Chemical Bank et de la Chase Manhattan Bank. Douze mille travailleurs vont perdre leur emploi… Actions en (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"Nous avons abattu un nombre incroyable de personnes, mais à ma connaissance, aucune ne s’est jamais avérée être une menace"

Stanley McChrystal,
ex Commandant des forces armées U.S en Afganistan
(Propos rapportés par le New York Times, 27/3/2010).


Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
97 
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
41 
Retour sur l’étrange et persistante désinformation autour de « l’affaire » Julian Assange (le Fake News dans toute sa splendeur)
On ne le répétera jamais assez : pratiquement tout ce que les grands médias répètent à l’envi autour de « l’affaire » Julian Assange est incorrect. Et on a beau l’expliquer aux journalistes - lorsque l’occasion se présente - et ils ont beau hocher de la tête, rien n’y fait : ils persistent et signent, mus par une sorte d’incapacité à accepter le moindre écart d’une narrative pré-établie et apparemment immuable, même lorsqu’elle se révèle fausse. Il suffit pourtant d’un minimum de recherches, pas beaucoup, pour (...)
10 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.