RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
Thème : Bernard Sanders

Appel salutaire de Bernie Sanders : “Construire un mouvement démocratique mondial pour contrer l’autoritarisme”

Yorgos MITRALIAS

L’appel lancé par Bernie Sanders le 9 octobre en faveur de la construction “d’un mouvement démocratique mondial pour contrer l’autoritarisme” met chacun et chacune de nous devant ses responsabilités : Oui ou non sommes-nous disposés à unir urgemment nos forces pour nous battre contre la peste autoritaire, raciste et d’extrême droite avant qu’il ne soit trop tard ?

L’appel lancé par Bernie Sanders le 9 octobre en faveur de la construction “d’un mouvement démocratique mondial pour contrer l’autoritarisme” met chacun et chacune de nous devant ses responsabilités : Oui ou non sommes-nous disposés à unir urgemment nos forces pour nous battre contre la peste autoritaire, raciste et d’extrême droite avant qu’il ne soit trop tard ? Evidemment, loin de Bernie Sanders l’idée de lancer un simple appel qui se contente de demi-mots ou de généralités confuses et sans objectifs clairs et précis. Au contraire, son long appel est appuyé sur une description détaillée et très bien argumentée d’abord de la menace mortifère qui pèse sur l’humanité et la planète et ensuite du mouvement mondial qui devra assumer la mission salutaire d’affronter cette menace dans un combat à mort. C’est ainsi qu’après avoir déploré le “trop peu d’attention” portée actuellement sur “une tendance inquiétante dans les affaires mondiales”, il commence par constater qu’on assiste aujourd’hui aux Etats Unis et au (...) Lire la suite »
25 

Le mouvement fantôme de Bernie Sanders (Truth Dig)

Chris HEDGES
Bernie Sanders, qui s’est attiré la sympathie de nombreux jeunes universitaires blancs, dans sa candidature à la présidence, prétend créer un mouvement et promet une révolution politique. Cette rhétorique n’est qu’une version mise à jour du « changement » promis en 2008 par la campagne de Barack Obama et, avant cela, par la Coalition National Rainbow de Jesse Jackson. De telles campagnes électorales démocratiques, au mieux, élèvent la conscience politique. Mais elles n’engendrent ni mouvements ni révolutions. La campagne de Sanders ne sera pas différente. Aucun mouvement ni aucune révolution politique ne se construiront au sein du parti démocrate. L’échec répété de la gauche étasunienne à comprendre la fourberie du jeu des élites politiques, fait d’elle une force politique stérile. L’histoire, après tout, devrait servir à quelque chose. Les Démocrates, comme les Républicains, n’ont pas intérêt à mettre en place de véritables réformes. Ils sont liés au pouvoir des entreprises. Ils sont dans l’apparence, mais (...) Lire la suite »

La surprise Bernie Sanders

RÉPUBLIQUE SOCIALE

La course à la maison blanche est lancée aux Etats-Unis, comme d’ordinaires les deux grands partis le Parti démocrate et le Parti républicain vont s’affronter pour savoir lequel fournira le où la futur(e) président(e). En réalité que ce soit l’un où l’autre des candidats, les deux partis sont idéologiquement très proche. Au cours de leur histoire récente, jamais les Etats-Unis n’ont cessé les interventions militaires ou n’ont accordé de réels droits aux travailleurs.

Pourtant, cette année, une personnalité pourrait bouleverser l'ordre établi. Perçu comme une simple attraction au début de la campagne, par les principaux médias, Bernie Sanders est aujourd'hui en passe de pouvoir prétendre devenir le candidat du Parti démocrate – dont il n'est membre que depuis 2015 – aux élections présidentielles étasuniennes. Alors que sa principale concurrente au sein des démocrates, Hillary Clinton, bénéficiait d'une large avance en terme de points, les premiers caucus de l'Etat d'Iowa ont révélé une quasi-égalité entre les deux candidats. Avec 49,8% des suffrages exprimés Hillary Clinton dispose ainsi d'une courte avance sur Bernie Sanders qui recueille 49,6% des votes. Selon les derniers sondages, il est le candidat favori des jeunes démocrates, et lorsqu'on regarde de plus près son programme, on comprend aisément pourquoi. Gratuité de l'université, couverture médicale universelle, revalorisation du salaire minimum, soutien à l'avortement et au mariage homosexuel, mais surtout (...) Lire la suite »