RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
Thème : Le Média
Méticuleux démontage de fake news dignes de la fiole brandie par Colin Powell à l’ONU

Non, l’ONU n’a pas accusé la Chine de détenir des musulmans ouïghours dans des camps (The Grayzone Project)

Ben NORTON et Ajit SINGH

De Reuters à The Intercept, les médias [y compris tous les médias français dans la foulée. Note du GS] ont faussement prétendu que l’ONU avait accusé la Chine de détenir un million de Ouïghours dans des camps. L’accusation s’appuie sur des allégations infondées de deux membres de comités indépendants, d’organisations financées par les États-Unis et d’un groupe d’opposition fantôme.

De nombreux grands médias, de Reuters à The Intercept, ont affirmé que les Nations Unies avaient rapporté que le gouvernement chinois a enfermé jusqu'à un million de musulmans ouïghours dans des « camps d'internement » (1). Mais un examen attentif de ces reportages et des preuves censées les étayer - ou plutôt de l'absence de preuves - démontre que cette extraordinaire affirmation n'est tout simplement pas vraie. Un porte-parole du Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH) a confirmé dans une déclaration à Grayzone que l'allégation de « camps » chinois n'a pas été faite par les Nations Unies, mais par un membre d'un comité indépendant qui ne s'exprime pas au nom de l'ONU. Il se trouve que ce membre était la seule personne américaine à siéger au comité et qu'elle n'a pas fait d'études ou de recherches sur la Chine. De plus, cette accusation s'appuie sur des rapports mal sourcés d'un groupe d'opposition chinois étroitement lié à des activistes pro-américains en exil, qui reçoit des (...) Lire la suite »
A en croire nos médias, seuls les Vénézuéliens passeraient des frontières...

Amérique Latine : une longue histoire de migrations

Christian RODRIGUEZ

L’immigration en Amérique Latine est ancestrale, avec les Espagnols et les Portugais pour des raisons essentiellement linguistiques, puis au cours des XIXème et XXème siècles pour des raisons économiques et, plus tard, politiques.

La campagne médiatique orchestrée aujourd’hui sur l’exode des Vénézuéliens vers les pays limitrophes obligent à rappeler quelques chiffres puisque, du 2 mars au 28 août de cette année, 721 fausses informations (fake news pour employer le langage à la mode) dont 187 pour le seul mois d’août sont venues envenimer le paysage informatif mondial, mais aucune ne fait mention des réfugiés Colombiens au Venezuela. Il convient donc de restituer les réalités. Mais avant tout, il n’est peut-être pas inutile de rappeler que de nombreux pays ont été l’objet de migrations internes et externes à l’Amérique Latine pour diverses raisons. Quelques exemples non exhaustifs : En Argentine, en Uruguay et au Venezuela, il y a une forte population d’origine italienne. Au Chili, les Anglais au nord pour les mines de salpêtre, les Allemands au sud (rien à voir avec les criminels nazis réfugiés surtout au Paraguay et en Bolivie) où des terres leur ont été offertes généreusement pour cause d’occupation des terres, les Français au (...) Lire la suite »

Le Média, ses ennemis, et les rentiers de l’information

Jacques SAPIR

Le Grand Soir a naguère exprimé des réserves relatives au MEDIA, sur des points précis : Gérard Miller prétendant sur France 2, où il faisait la promotion du MEDIA, que les homosexuels sont persécutés à Cuba, Catherine Kirpach délivrant un gros bobard sur la Venezuela dans le JT.
En donnant à lire cet article de Jacques Sapir, nous passons outre le fait que le soutien du GS au MEDIA depuis l’annonce de sa création ait eu essentiellement pour retour, à la première remarque, des insultes qu’il nous a demandé de publier (ce que nous avons fait).
Certes (comme le dit justement Jacques Sapir), le MEDIA est attaqué par la presse des milliardaires. Mais cela ne l’autorise pas à user des méthodes ressemblantes : fake news, peine à rectifier. En disant cela, en affichant une vigilance constructive, nous rendons service au MEDIA, même si ceux qui le pilotent ne le comprennent pas.
LGS

La chaîne de télévision sur internet « Le Média » a été attaquée par une bonne partie de la presse « officielle » ou mainstream depuis ces derniers jours. Ces attaques se sont appuyées sur deux problèmes différents : le désaccord entre la chaîne et une de ses présentatrices, Mme Aude Rossigneux, et l’émission de M. Claude El Khal sur les combats qui ont lieu en Syrie, dans la région de la Ghouta. Au-delà du cas particulier de chacune de ces attaques, elles révèlent en réalité la défense forcenée d’un monopole et des privilèges qui y sont liés par la presse « officielle ». Elles témoignent de l’effondrement de l’esprit démocratique, remplacé par la simple défense des intérêts et des privilèges, dans cette dite presse. De l’affaire Rossigneux et de son montage en épingle Les attaques que Le Média a subi ont eu pour prétexte deux faits clairement distinct. Cette chaîne a décidé de mettre fin au contrat d’essai avec une journaliste-présentatrice, suite à un désaccord profond. Ce n’est guère étonnant compte-tenu de la (...) Lire la suite »
29 

Crise du "Média", des indignés en peau de lapin.

Jacques-Marie BOURGET

Ce qui n'est pas simple dans un combat pour une vérité minimale, un "traitement" journalistique équilibré, c'est que nous avons aujourd'hui face à nous, des hommes et des femmes "de gauche". De plus en plus nombreux, et qui défendent les thèses forgées à Washington. Un document diplomatique secret, publié par Richard Labévière, indique que l'OTAN a donné l'ordre, comme s'il en était besoin, de "dramatiser la situation à la Ghouta". Consignes entendues par ceux qui, aujourd'hui, tirent à balles à blanc sur "Le Média".

De l’école il me reste quelques souvenirs fondamentaux. Ainsi l’eau bout à cent degrés, la boussole indique le nord, le chameau blatère, le mètre étalon en platine iridié digère son avoine au Pavillon de Breteuil et la phtaléine du phénol est un révélateur. Le révélateur ? Parlons en puisque « Le Média » vient d’être trempé dans un bouillon de phtaléine, et que ça révèle, ça révèle ! Pire qu’un article de Plenel, ce qui n’est pas peu dire. Oui mais quoi ? Eh bien la vraie nature des bons apôtres qui protestent et se dé-socio-alisent du « Média », au prétexte que son correspondant à Beyrouth, Claude El Khal, a refusé de passer des images de la Ghouta en Syrie, renvoyant dos à dos les propagandistes des deux camps. Et, pour avoir très longtemps respiré la poudre du Moyen Orient, je pense qu’il a eu raison. « Le Média » ne montre pas la guerre ? Et alors ? Quelle est donc la mécanique qui fâche si violet (la couleur de la phtaléine), nos amis « socios » d’hier et aujourd’hui indignés ? Non pardon pour le synonyme, ils ne le (...) Lire la suite »
35