RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
12 
Le Xinjiang et l’inconscience de la meute médiatique française

Antoine Bondaz, le chasseur déguisé en chercheur

Il a dit quelque part que mes écrits faisaient rire les experts. Je le comprends puisque je n’ai pas sa rigueur de scientifique, de spécialiste de la Chine, surtout du Xinjiang, de la démocratie, des médias, de la charte des journalistes, du métier de journaliste, de la vérité, du respect. Et de surcroît, il sait tout de moi, non ?

Hélas, ce génie, polyvalent fonctionne à la haine et le chasseur chez lui efface le chercheur.

Voir plus bas un échantillon de ces écrits sur les fake news du Monde affirmant que la journaliste Laurène Beaumond n’existe pas.

Bondaz, le chercheur sachant cesser de chercher, a surenchéri, sans rien vérifier. Dame ! C’était antichinois, c’était donc vrai.

C’est la règle N°1 dans nos médias. Je le dis aux jeunes qui sortent de Science Po ou d’une école de journalisme. Si vous entendez en conférence de rédaction un truc énauuuurrrrme sur la Chine (génocide d’une ethnie, amputation des enfants, torture généralisée esclavage dans les champs de coton...) évitez de dire : « Heu, heu, c’est sûr ? » Sinon, vous êtes foutu. Dites : « Je fonce faire le papier ». La tâche sera fastoche. Des milliers d’articles, des fleuves d’infos venus d’une source étatsunienne sont disponibles. Vous en citez quelques-uns, pour validation et c’est bon. C’est même Bondaz (oui, j’aime à rire).

Voyez ci-dessous comment il faut faire pour passer à la télé devant des journalistes sympas avec vous. Je ne dis pas ça pour Elhia Pascal-Heilman (Arrêt sur Images) ou Laurence Defranoux (Libé) ou les sbires de Yann Barthès, eux, ils savent. Tu leur demandes : « Coco a bien déjeuné » et ils répondent « Yes Mr. president » sans tomber de leur perchoir.

Bondaz, donc :
31 mars. Très intéressant de voir se multiplier des articles dans la presse d’Etat francophone d’une certaine Laurène Beaumond, “journaliste”, dont on ne trouve aucune trace nulle part. Si elle existe, et comme elle parle de moi, je l’invite à m’interviewer.

31 mars. Je n’ose imaginer que @CGTN Francais qui vient d’obtenir l’autorisation par le @csaudiovisuel d’émettre en France publie des articles sur le Xinjiang écrit par de faux profils se faisant passer pour des journalistes basés en France, comme "Laurène Beaumond".

31 mars. Quand la vraie journaliste du Monde @nathalieguibert écrit sur la fausse journaliste de CGTN/CRI Laurène Beaumond, cela donne cet excellent article.
PS : les manipulations chinoises de l’information n’ont pas leur place en France et dans l’espace francophone
.
1er avril.… Les informations sont fausses puisque Laurène Beaumont n’existe pas. Elle n’a donc pas pu rencontrer ces personnes, vivre 7 ans en Chine, etc.

Bondaz fait partie de ces chercheurs ayant trouvé. Trouvé quoi ? Son sujet de recherche : le « régime chinois , ses échecs, ses mensonges, sa barbarie ». La seule chose qu’il n’a pas trouvée, c’est une parcelle, une miette, une poussière de réalisation positive en Chine. Il n’a donc pas pu développer un soupçon de compréhension et d’empathie pour cette civilisation plurimillénaire, très différente de la nôtre et qui le restera.

Son compte Tweeter pue la détestation viscérale, tripale.

Demain peut-être, lassés de la haine antichinoise fabriquée en France, les Chinois développeront des activités commerciales, scientifiques, touristiques et culturelles avec d’autres que nous.

Après-demain, dans une hypothèse cauchemardesque, ils pourraient se dire avec les Etats-Unis, que leurs gué-guerres médiatiques, économiques, le développement d’armes sophistiquées, la construction d’avions de combat, de porte-avions, de chars d’assaut, l’entretien d’une armée, coûtent trop cher et qu’une entente pour se partager ce qui n’est ni la Chine, ni les Etats-Unis serait la solution pour leur prospérité commune.

Ce n’est pas le choix actuel de la Chine qui préfère voir le monde progresser dans « une communauté de destins ». Mais combien de temps supportera-t-elle ceux qui s’acharnent à lui « faire perdre la face » à coups de mensonges, de malveillance et de camouflets ?

Paradoxalement, je défends mieux les intérêts de la France et ceux des Ouïghours pauvres (à qui les bondazeries font perdre des emplois dont ils ont besoin) que tous ces enfumeurs qui s’accommoderaient bien, sur un sixième de la Chine, d’un Califat islamiste instruit en Syrie par Daesh.

Avec Laurène Beaumond et quelques autres, je défends mieux le métier de journalistes que les mâtins des meutes qui aboient « Ouïïïghooouuurs ! » en se fichant bien de cette ethnie dont ils se désintéresseront brusquement quand leur maître de Washington leur commandera d’aller glapir en un autre endroit de la planète qu’il souhaite déstabiliser.

Maxime VIVAS (rienologue, quoi que...).

URL de cet article 37022
  
AGENDA

RIEN A SIGNALER

Le calme règne en ce moment
sur le front du Grand Soir.

Pour créer une agitation
CLIQUEZ-ICI

Même Auteur
Chicharra et les vautours
Maxime VIVAS
Le nouveau roman de Maxime Vivas Ce livre est la simple histoire d’une idole internationale (proche d’un Manu Chao) dont on exploite l’image et de jeunes ambitieux qui cherchent fortune sans penser à mal. Mais en rapprochant l’art et l’argent, ce roman intègre en filigrane l’ombre de Michael Jackson et de bien d’autres idoles qui furent cernées par des profiteurs avides jusqu’à se moquer de la vie de la poule aux oeufs d’or. Pierre souffre de solitude dans sa grange transformée en habitation, à (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"La seule façon de garder un secret, c’est de ne pas en avoir".

Julian Assange - Wikileaks

Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
46 
"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
23 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.