RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Amnesty International veut la guerre au Venezuela !

Scandaleux, ridicule, affligeant !

Dans ses communiqués dénonçant la répression en France, AI commence-t-elle par « Les forces de sécurité sous le commandement d’Emmanuel Macron… » ?

Complément d’information : “(Guaido) a (également) appelé la population à descendre dans les rues… » Petit oubli : et a appelé l’armée à se joindre à lui pour renverser le chef de l’État – reconnu par la « communauté internationale” (c’est-à-dire les 2/3 des pays qui siègent à l’Assemblée générale des Nations unies). Autre oubli : Guaido était accompagné de militaires qui ont fait usage d’armes à feu…

Détail de l’Histoire : cinq membres des forces de l’ordre ont été blessés par balles. « … une série de manifestations qui se sont heurtées à une dure répression » ; détail sans doute également inutile : les manifestations en question avaient entre autres pour objet de prendre par la violence une base militaire (La Carlota) ! Si aucun des manifestants pro-gouvernementaux n’a été blessé, tué ou arrêté, c’est tout simplement parce qu’ils manifestaient pa-ci-fi-que-ment et exigeaient le respect de la Constitution. Au cas où Erika Guevara-Rosas (et Geneviève Garrigos) s’intéresseraient aux droits humains : questionné sur les sanctions états-uniennes qui asphyxient l’économie vénézuélienne, tuent les plus modestes à petit feu et participent de la déstabilisation du pays, le rapporteur spécial de l’ONU Idriss Jazairy a déclaré (1/2/19) : « Ces sanctions violent le droit international ».

Ce communiqué d’AI reprend les éléments de langage et appuie la stratégie de Donald Trump, John Bolton, Mike Pompeo, Eliott Abrams – condamné en son temps pour avoir tenté d’occulter le massacre d’El Mozote (un millier de civils assassinés au Salvador par une “unité d’élite » entraînée par les conseillers états-uniens), et des présidents d’extrême droite brésilien Jair Bolsonaro et colombien Ivan Duque…

Amnesty, j’ai honte pour toi !

Maurice Lemoine

Réaction communiquée en copie cachée à de nombreux journalistes, citoyens et amis, défenseurs authentiques de la justice et de la démocratie, hostiles aux « coups d’État (fussent-ils camouflés).

URL de cet article 34886
  

Même Auteur
Cinq Cubains à Miami
Maurice LEMOINE
6 octobre 1976, La Barbade : un attentat détruit en vol un DC-8 de la Cubana de Aviación (soixante-treize morts). 12 avril au 4 septembre 1997 : une série d’explosions frappe les hôtels de La Havane. A l’origine de ces actions terroristes qui, depuis 1959, ont fait plus de 3 400 morts à Cuba : Miami ; la très honorable « Fondation » ; quelques personnages ténébreux : Luis Posaril, Pepper Nández, Jorge Maskano, le docteur Orlando… Une même obsession les habite : en finir avec le régime et faire la peau (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"Je n’en dors pas la nuit de voir comment, au cours des 11 dernières années, nous, journalistes, activistes, intellectuels, n’avons pas été capables d’arrêter ce monde à l’envers dans lequel de courageux dénonciateurs et éditeurs vont en prison tandis que des criminels de guerre et des tortionnaires dorment paisiblement dans leur lit."

Stefania Maurizi
28 octobre 2021, au cours du procès d’appel en extradition de Julian Assange

Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
23 
"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.