RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Après de durs combats l’armée française reprend Cahors aux civils qui faisaient leurs courses

Notre pays devient une vaste blague quotidienne.

Désormais, nos valeureux militaires dont le courage est inversement proportionnel au nombre, s’entraînent dans les rues de Cahors... en pleine journée et parmi les passants et les voitures qui circulent et qui ne font pas partie de l’exercice.

Nos soldats s’amusent à tirer (à blanc pour le moment) en pleine ville et malgré la présence de civils. Je me permets au passage de rappeler qu’il n’y a pas si longtemps que cela certaines vedettes s’étaient trompées dans une caserne et avaient chargé les balles à blanc... avec des vraies balles.

C’était en 2008 à Carcassonne... bilan 17 blessés dont 5 enfants. Relire l’article du Figaro ici.

Donc les normes de sécurité que l’on nous impose dans tous les sens c’est très bien. Mais voir se balader des militaires armés ainsi dans les rues ce n’est pas franchement très prudent.

Et tout ceci est à l’image de notre pays qui devient une vaste pétaudière.

source : Insolentiae

De Geb.

On avait eu les "militaires" armés de munitions actives de "Sentinelles", contre un danger salafiste inexistant, (sinon chez les marionnettes de la DGSE comme au Bataclan), et qui restaient l’arme au pied quand besoin se faisait sentir d’intervenir, aujourd’hui on a les "militaires" "à blanc" qui tirent au milieu des civils français contre "on ne sait qui".

Et le Maire, Jean-Marc Vayssouze-Faure (PS), qui fait le canard tout en hissant le drapeau ukro-nazi au fronton de la Mairie.

Et dire que dans les années 65/70 il était interdit aux militaires de se promener en ville en tenue de combat. Seule la tenue de sortie était autorisée pour les appelés et une tenue civile pour les ADL non missionnés. Il fallait même une autorisation de l’État-Major de la Région militaire pour se marier en tenue à la mairie.

Autant en France, qu’en Allemagne occupée.

Les arguments des autorités militaires d’alors étaient que "se déplacer au civil en tenue de combat était une insulte envers nos concitoyens".

Et y a pas eu un seul enc.... ni de gauche ni de droite pour mettre le boxon en tout bloquant ou en manifestant. Même pas un tag sur un mur.

Ils sont où les "pacifistes" et "antimilitaristes" en bois, quand la junte macro—nazi occupe leur espace vital ?

»» https://reseauinternational.net/apres-de-durs-combats-larmee-francaise...
URL de cet article 38571
  

RÉVOLUTIONNAIRES, RÉFUGIÉS & RÉSISTANTS - Témoignages des républicains espagnols en France (1939-1945)
Federica Montseny
Il y a près de 80 ans, ce sont des centaines de milliers d’Espagnols qui durent fuir à l’hiver 1939 l’avancée des troupes franquistes à travers les Pyrénées pour se réfugier en France. Cet événement, connu sous le nom de La Retirada, marquera la fin de la révolution sociale qui agita l’Espagne durant trois ans. Dans ce livre, on lit avec émotion et colère la brutalité et l’inhumanité avec lesquelles ils ont été accueillis et l’histoire de leur survie dans les camps d’internement. Issu d’un travail de (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"Être un ennemi des États-Unis peut être dangereux, mais en être un ami est fatal" - Henry Kissinger

Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
23 
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
43 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.