RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Attentat de Nice : arrêtez de les financer

Que dire après cet énième massacre de civils en plein territoire français, des femmes, des hommes, des enfants qui n’étaient rassemblés que pour passer un moment convivial devant les festivités de la fête nationale. Pour l’instant rien ne semble confirmer le fait que cet homme appartenait à l’Etat islamique même si ce dernier a revendiqué l’acte terroriste. Ce qui est certain c’est que François Hollande n’a, une fois de plus, par pris la bonne décision en annonçant quelques heures après le drame seulement de nouvelles frappes en Irak et en Syrie.

Pour rappel ces frappes sont une violation de territoires souverains de pays indépendants, alors qu’à l’inverse la Russie bombarde parce qu’elle en a l’autorisation, mais le débat n’est pas là. En effet, ce n’est pas être pro-russe que de dire que les bombardements occidentaux n’ont pas eu d’impact sur Daech . De fait, le territoire du Califat a diminué depuis l’arrivée de l’aviation russe, associé à la progression des forces kurdes, de l’armée syrienne, des milices populaires, de l’armée irakienne, du Hezbollah, et des Gardiens de la Révolution iranienne.

Sans compter que ces différentes entités s’en prennent aussi aux autres groupes terroristes considérés par certains comme « modérés », mais qui usent tout aussi facilement de bombes et d’armes lourdes que leurs homologues idéologiques. Ce qui s’est passée en Turquie récemment n’arrangera guère les choses, d’ailleurs il semble que le Président turc, Erdogan, s’est lancé dans une vague de purge à l’encontre de tous les militaire ayant de près ou de loin participé à la tentative de coup d’Etat, mais nous y reviendrons dans un prochain article.

Pour l’heure, le peuple français ne peut que compter ses morts, et les pleurer, une fois de plus, alors que tant d’incompréhensions résident encore autour de ces actes terroristes. Pourquoi par exemple ce camion a t-il pu s’introduire sur la Promenade des Anglais, si la circulation était interdite ?

Pourquoi certaines mesures qui auraient dû être prises depuis l’attentat de Charlie Hebdo, voire depuis 2012 n’ont toujours pas été prises ? A commencer par la politique étrangère française. Nous ne cessons de le répéter, mais la politique française en Afrique du Nord et au Moyen-Orient a considérablement renforcé le risque d’acte terroriste, d’ailleurs la France est l’un des seuls pays occidentaux aussi durement touché et ce n’est pas simplement une coïncidence.

La politique étrangère françaises est depuis quelques années une véritable catastrophe, et cela ne date pas du mandat de François Hollande comme l’aime à le répéter la droite. Depuis au moins l’intervention en Libye, que tout le monde peut se remémorer, la France, allié fidèle et soumis des Etats-Unis, n’a eu de cesse de déstabiliser des Nations souveraines. Pour reprendre les termes d’un autre article « certes peut-être peu démocratiques mais paisible et laïc ». Et encore, si on prend en exemple les monarchies pétrolières, la Syrie et la Libye peuvent apparaître comme des exemples de démocraties, notamment en matière de droits des femmes.

En réalité, tout pays ne répondant pas aux intérêts impérialistes ne peut mener sa propre politique indépendante et souveraine. Il n’y a qu’à observer quels pays sont dénigrés dans nos médias, et quels pays sont systématiquement déstabilisés ? Il est relativement rare d’entendre des critiques à l’égard d’Israël, de l’Arabie Saoudite, du Qatar, d’Oman, du Mexique, ou de certains pays africains, alors qu’à l’inverse on encense rarement Cuba, le Venezuela, le Viet Nam, la Chine, l’Iran ou bien la Russie.

Les médias rentrent ainsi parfaitement dans leur rôle d’orienter la pensée des citoyens en fonction des intérêts économiques des puissants. Ainsi, si TF1 déclare que les rebelles syriens sont « modérés et démocratiques » alors on peut accepter et comprendre la livraison d’armes en direction de ces groupes qui plus tard reviendront sur notre sol afin de nous terroriser.

Les premiers responsables de ces attentats sont donc nos dirigeants coupables d’avoir formé ces groupes, les avoir aidés à renverser un autre dirigeant. Karl Marx avait prévenu « celui qui ne connaît pas l’histoire est condamné à la revivre » ; non content d’avoir déjà formé, financé, et armé Al-Qaïda en 1979 en Afghanistan, arguant de leur haine contre les Soviétiques, les occidentaux, et notamment les américains mais aussi la France, ont fait de même avec les groupes terroristes actuels.

Derrière les beaux discours d’hommage, qui sont sans doute sincères, il est désormais le moment d’agir avec sagesse en commençant par coopérer avec les forces sur place qui luttent contre l’Etat islamique, de se coordonner avec la Russie, les forces kurdes et l’armées syrienne et d’échanger les informations cruciales avec ces derniers afin de lutter collectivement contre cette menace et n’ont pas d’essayer d’avancer ses pions pour espérer avoir les emplacements stratégiques.

»» https://republiquesocialeblog.wordpress.com/2016/07/21/attentat-de-nic...
URL de cet article 30677
  

Même Thème
Interventions (1000 articles).
Noam CHOMSKY
à l’occasion de la sortie de "Interventions", Sonali Kolhatkar interview Noam Chomsky. Depuis 2002 le New York Times Syndicate distribue des articles du fameux universitaire Noam Chomsky, spécialiste des affaires étrangères. Le New York Times Syndicate fait partie de la même entreprise que le New York Times. Bien que beaucoup de lecteurs partout dans le monde peuvent lire des articles de Chomsky, le New York Times n’en a jamais publié un seul. Quelques journaux régionaux aux Etats-Unis (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Je pense que nous risquons de devenir la société la mieux informée à mourir par ignorance.

Reuben Blades

L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
19 
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
23 
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
43 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.