RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Banlieues : Les responsables de la police israélienne s’envolent pour Paris ...




Les responsables de la police israélienne, Ezra et Karadi, s’envolent pour Paris pour donner des conseils sur le contrôle anti-émeutes.


Jonathan Lis, Ha’aretz, 12 décembre 2005.


Le ministre israélien de la sécurité publique Gideon Ezra et le préfet de police Moshe Karadi sont partis dimanche 11 décembre 2005 pour une visite de quatre jours en France pour conseiller les acteurs locaux sur les méthodes de traitement du type anarchie qui s’est produite au cours des émeutes des banlieues de Paris ces dernières semaines.

Ezra et Karadi doivent rencontrer le ministre de l’Intérieur français Nicolas Sarkozy et le chef de la police.

Les officiels renseignés sur les détails du voyage disent qu’Ezra et Karadi visiteront des unités de contrôle des foules de la police française.

On s’attend à ce qu’Ezra et Karadi partagent avec leurs homologues français les leçons tirées par les services sécuritaires israéliens de leur expérience des émeutes, dont les événements d’octobre 2000.

Les Français seraient très intéressés par le savoir-faire israélien en la matière.

De plus, on prévoit que les deux discuteront d’une coopération plus étroite entre les forces de police israélienne et française. Les responsables connaissant le contenu de la visite notent que les Français vont probablement évoquer l’enquête en France contre l’homme d’affaires, propriétaire du Bétar Jérusalem, Arcadi Gaydamak.

Les autorités françaises ont émis un mandat d’arrestation contre Gaydamak. Il est suspecté de nombreuses fraudes et escroqueries au fisc. Israël, pour sa part, n’a pas l’intention d’extrader Gaydamak.

Les responsables de la police et le ministère de la sécurité publique ont refusé de commenter les détails du séjour.

- Source : www.haaretz.com/hasen

( Avec la complicité d’un correspondant d’Assawra )

www.aloufok.net

- Transmis par
ForumCommuniste


L’expérience des Israéliens au service des hommes de Sarkozy


Courrier international 12 décembre 2005.


"Le ministre de l’Intérieur israélien, Gideon Ezra, et le chef de la police, Moshe Karadi, ont rencontré dimanche 11 décembre leurs homologues français pour des entretiens de haut niveau concernant les violences urbaines qui ont lieu en France", rapporte le Jerusalem Post. "Les responsables israéliens sont à Paris pour une visite officielle de trois jours, placée sous le signe de la confidentialité. A la demande de la France, Karadi est accompagné du chef des forces spéciales de la police israélienne, Ya’acov Nehemia", précise le journal israélien.

- Lire : www.courrierinternational.com



URL de cet article 3010
   

Même Thème
Histoire de ta bêtise
François Bégaudeau
PREFACE D’abord comme il se doit j’ai pensé à ma gueule. Quand en novembre les Gilets jaunes sont apparus pile au moment où Histoire de ta bêtise venait de partir à l’imprimerie, j’ai d’abord craint pour le livre. J’ai croisé deux fois les doigts : une première fois pour que ce mouvement capote vite et ne change rien à la carte politique que le livre parcourt ; une second fois pour que, tant qu’à durer, il n’aille pas jusqu’à dégager Macron et sa garde macronienne. Pas avant le 23 janvier 2019, date de (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Si vous n’y prenez pas garde, les journaux finiront par vous faire haïr les opprimés et adorer les oppresseurs.

Malcolm X.

Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
43 
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
« SIN EMBARGO » - Paroles cubaines sur le blocus (et le reste aussi) - Préambule - 1/13
PREAMBULE « Un microphone ? Hum... » Ca y’est, deux jours à la Havane et je commence à me sentir comme un fucking Chevalier de la Table Ronde à la recherche du Graal. Oui, j’ai besoin d’un microphone, avec une petite prise, pour le brancher là. « Tu veux acheter un microphone ? » Ben oui, à peine arrivé, le mien est tombé en panne, alors j’ai besoin d’un microphone. « Oui, oui, je comprends. Un microphone... ». Je suis dans un centre culturel. Un grand centre culturel. J’ai l’impression de voir des (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.