Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

13 

Ca suffit avec votre quenelle de merde !

Il y a de ça quelques semaines, personne ou presque ne connaissait la « quenelle ». D’ailleurs, personne ne sait vraiment ce qu’elle signifie, étant donné qu’on la qualifie tantôt de « geste antisémite » (selon le salut nazi « inversé » d’après ce que j’ai cru comprendre), tantôt un geste « anti-système » (encore faudra-t-il définir ce qu’est ce « système » ; et s’il s’agit du capitalisme, je m’étonne du soutien de certaines personnalités pleines aux as qui le diffusent).

Enfin, toujours est-il que si le gouvernement voulait lancer un leurre au peuple français, il ne s’y prendrait pas autrement : on ne parle plus que de ça ! Pourtant, je n’ai pas l’impression qu’on ait fait tant de scandale au sujet des attaques clairement racistes contre madame Taubira.

Mais ce n’est pas là où je voulais en venir. En réalité le plus grave dans tout cela ce n’est pas de savoir si un type qui draine quelques milliers de supporters est plus raciste que les lanceurs de bananes à la petite semaine. Le plus grave c’est qu’on s’effarouche avec des mots, des gestes, quand personne ne semble s’effrayer que sur 7 milliards d’êtres humains, il y en à près de 3 qui crèvent de faim et de soif, sans distinction de race, de religion ou d’opinion politique. Et que cela ne choque personne qu’on ne légifère pas pour faire cesser cela, alors que nous connaissons les coupables et que nous savons comment les arrêter ; alors qu’ils ne sont que quelques milliers à se « partager » un gâteau dont ils laissent les miettes à 3 milliards d’hommes, de femmes et d’enfants…

Vous n’êtes pas raciste et vous êtes scandalisé par les propos d’untel ou d’untel, mais vous n’empêchez pas Tepco de faire travailler des SDF à la décontamination d’une centrale nucléaire qui ne les chauffe même pas l’hiver ? Vous criez au retour du nazisme alors que vous laissez les Palestiniens crever dans un camp d’extermination géant, et vous voulez faire interdire des spectacles qui attirent quelques centaines de fans quand vous autorisez les affameurs de la planète à vous vendre leurs produits tous les jours à la télé ? Qu’est-ce qu’on en a à foutre que Dieudonné soit antisémite ou antisioniste, alors que partout autour de nous la misère se développe sans cesse ? faites-lui un procès et qu’on n’en parle plus ! Franchement, toute cette mascarade n’a-t-elle pas assez duré ?

Il y a sur cette planète quelques milliers d’individus qui affament plus ou moins consciemment 3 milliards d’êtres humains, nous produisons chaque année plus de denrées alimentaires qu’il n’en faudrait pour tous, et pourtant chaque jour des milliers d’enfants meurent de faim ou de soif. Des millions d’autres n’ont pas de toit ou vivent dans des conditions misérables… Ils sont peut-être juifs, ou noirs, ou musulmans, ou chinois ou que sais-je encore, mais qu’est-ce que ça peut bien faire ? Est-ce pour cela qu’ils meurent de faim ? La faute à la quenelle peut-être ?

Non, mais tout simplement parce que cela revient moins cher de jeter que de donner, et qu’il faut être rentable. On bombarde des hôpitaux, on asservit des peuples, on tue des hommes à la tâche, on mutile des enfants, tout cela pour la rentabilité. Le capitalisme tue plus que le racisme.

Enfin, ces quelques milliers de personnes sont peu à peu en train de réduire en esclavage la majorité des peuples de ce monde et nous que fait-on ? On se demande si la quenelle de Dieudonné est un geste antisémite ou pas, et si on doit interdire son spectacle ? Putain, il faut se réveiller ! Elle est où la gauche ? C’est tout ce qu’elle a réussi à obtenir, la gauche ? Ouaou, nous sommes parvenus à faire interdire un spectacle d’un type à qui nous avons par ailleurs fait une publicité formidable !

Quelle misère, quel scandale ! quand est-ce que nous cesserons de nous faire berner comme ça ? Après, je me dis pas étonnant que mon questionnaire sur l’assemblée constituante n’avance pas (je tente le coup), ça intéresse qui la démocratie et le bien commun, les vrais ?

C’est de pire en pire, vous tombez tous les uns après les autres dans tous les pièges qui vous sont tendus ! Et vous allez encore voter après ça, et fiers de défendre des « valeurs », mon oeil oui ! ah c’est vrai, je ne vote pas, je ne dois pas être un démocrate après tout… d’ailleurs, je ne voterai même pas au prochain référendum portant sur le droit de Dieudonné à faire son spectacle !

Mais trêve de (mauvaise) plaisanterie. Pensez-y sérieusement chaque matin, et tous les jours : pendant que vous écoutez de savants analystes vous donner leur avis sur la « quenelle », il y a des milliers d’enfants (des enfants vous entendez ?) qui meurent de faim, sans que nous ne levions le moindre petit doigt pour faire cesser cela…

Réveillez-vous, bon sang !

Caleb Irri
http://calebirri.unblog.fr

URL de cet article 23989
   
Roger Faligot. La rose et l’edelweiss. Ces ados qui combattaient le nazisme, 1933-1945. Paris : La Découverte, 2009.
Bernard GENSANE
Les guerres exacerbent, révèlent. La Deuxième Guerre mondiale fut, à bien des égards, un ensemble de guerres civiles. Les guerres civiles exacerbent et révèlent atrocement. Ceux qui militent, qui défendent des causes, tombent toujours du côté où ils penchent. Ainsi, le 11 novembre 1940, des lycées parisiens font le coup de poing avec des jeunes fascistes et saccagent les locaux de leur mouvement, Jeune Front et la Garde française. Quelques mois plus tôt, les nervis de Jeune Front avaient détruit les (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Quand je donne à manger aux pauvres, ils disent que je suis un Saint. Quand je demande pourquoi les pauvres sont pauvres, ils disent que je suis un communiste.

Dom Helder Camara


Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
41 
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
39 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.