RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Ce que les Polonais peuvent détester la Russie...

Le chevalier défenseur de l’Occident ?

Incroyable. Tout le monde sait que Yatseniouk est un vil menteur congénital et qu’il représente un régime de fous furieux. Mais il me semblait que la Pologne était un pays civilisé dirigé par des personnes saines d’esprit, bien qu’elles soient un tantinet soumises aux intérêts étasuniens. Et puis la bombe :

Une radio polonaise a demandé au ministre des Affaires Etrangères polonais, Grzegorz Schetyna, pourquoi Poutine n’était pas invité à la commémoration de la libération d’Auschwitz, et il a répondu : "C’est le 1er front ukrainien et des Ukrainiens qui ont libéré [le camp de concentration] ; ce fameux jour de janvier, il y avait donc là des soldats ukrainiens et ce sont eux qui ont ouvert les portes du camp".

Ainsi pour faire suite à la déclaration allemande selon laquelle "Yats" n’avait fait qu’utiliser sa “liberté d’expression” en déclarant que l’Union Soviétique avait envahi l’Allemagne, nous avons maintenant la Pologne qui nous dit que les Ukrainiens ont libéré Auschwitz et non les Russes ou au moins les Soviétiques multi-ethniques, et cela ne provoque pas la moindre réaction indignée.

Il y a des révisionnismes qui sont plus égaux que d’autres, on dirait.

Alors maintenant nous savons pourquoi ils ont invité Poroshenko. Parce que "ses" Ukrainiens ont libéré Auschwitz. Je me demande s’il aura I’audace de clamer le slogan Bandériste "gloire à l’Ukraine, gloire à ses héros !", comme il le fait dans son pays.

Mais vous savez ce qu’il y a de pire ?

Ce qui est le plus révoltant et le plus honteux, c’est que les organisations juives – qui devraient savoir qui a libéré Auschwitz et ce qu’était le nationalisme ukrainien pendant la seconde guerre mondiale – restent silencieuses. Et qui plus est, elles devraient savoir que l’Union Soviétique a fourni à elle seule pas moins de 80% de l’effort de guerre mondial pour vaincre Hitler et que les Russes ont fourni environ 80% de l’effort de guerre soviétique. En d’autres termes, les Juifs européens qui ont survécu à la guerre, le doivent à la Russie. Certainement pas à l’Ukraine qui a accueilli Hitler avec des fleurs puis a accouché d’un des pires mouvements Nazis d’Europe (l’autre a été le Ustashe d’Ante Pavelic).

Mais là encore, puisque les Européens occidentaux ne célèbrent pas la libération le même jour que les Russes, et puisqu’ils organisent même des cérémonies commémoratives sans mentionner la Russie ou l’URSS, pourquoi devrait-on s’étonner ?

Je passe sur l’Opération Unthinkable* où il a été déclaré que "La Russie était une menace pour la civilisation occidentale" et sur le financement d’Hitler par les grandes banques et les grandes entreprises étasuniennes et anglaises pendant toute sa carrière. En dépit de toute la propagande anti-Nazie et de la diabolisation d’Hitler, ce dernier a toujours été "notre garçon", même quand il était un "vilain garçon" : le chevalier défenseur de l’Occident ! Il ne faisait que prendre la suite de nombreux autres leaders occidentaux européens qui avaient essayé de soumettre la Russie.

A un moment de grave tension entre l’Union Européenne et la Russie, il n’est pas surprenant de constater une réhabilitation rampante, si ce n’est d’Hitler lui-même, au moins, en tous cas, de certains aspects de la propagande Nazie.

Et donc nous y sommes. Les Russes ont occupé l’Allemagne, l’Ukraine a libéré Auschwitz et on va bientôt nous dire que Staline a ordonné l’Holocauste, bombardé Dresde et largué des ogives nucléaires sur le Japon. Il ne restera plus qu’à appeler Poutine le Nouveau Staline, et voilà !** On sera revenu à la bonne vieille "civilisation occidentale" contre " les hordes mongoles asiatiques de Russie".

Il y a des choses qui ne changent jamais. Une chose est sûre, la Russie vaincra encore cette fois-ci !

The Saker

Notes du traducteur :

*L’opération Unthinkable est un projet britannique qui visait à attaquer l’Union soviétique à la fin de la Seconde Guerre mondiale. La création du plan a été ordonnée par Winston Churchill et mise au point par l’armée britannique.
Toutefois, elle ne fut jamais mise en œuvre du fait de la taille énorme des forces soviétiques déployées en Europe à l’époque. Ces plans furent rendus publics en 1998. (Wikipedia)

** Voilà ! : en français dans le texte.

Traduction : Dominique Muselet

»» http://vineyardsaker.blogspot.be/2015/01/oh-how-much-these-poles-hate-...
URL de cet article 27849
  

Même Thème
Ukraine : Histoires d’une guerre
Michel Segal
Préface Dès le premier regard, les premiers comptes-rendus, les premières photos, c’est ce qui frappe : la « guerre » en Ukraine est un gâchis ! Un incroyable et absurde gâchis. Morts inutiles, souffrances, cruauté, haine, vies brisées. Un ravage insensé, des destructions stériles, d’infrastructures, d’habitations, de matériels, de villes, de toute une région. Deuil et ruines, partout. Pour quoi tout cela ? Et d’abord, pourquoi s’intéresser à la guerre en Ukraine lorsque l’on n’est pas même ukrainien ? (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

« Lorsque la vérité est remplacée par le silence, le silence devient un mensonge. »

Yevgeny Yevtushenko

Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.