Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

36 
Faut-il attendre quand le gouvernement fonce ?

Dans la rue le 12 juillet pour défendre la Code du travail

« Non à la casse du code du travail »

Le 12 juillet, rassemblements populaires partout en France pour dire « non » à la casse du code du travail par ordonnances comme le veut Emmanuel Macron.

À Paris, le rassemblement se tiendra à 18h30 place de la République en présence de Jean-Luc Mélenchon et des députés de la France insoumise.

Plafonner les indemnités prud’hommales de licenciements, augmenter la durée maximale du travail à 60 heures par semaine, étendre les forfaits jours sans accord collectif, faciliter les licenciements économiques, mettre fin aux paiements des heures d’astreinte, autoriser l’employeur à baisser les salaires sans l’accord des salariés concernés et sans raison économique... c’est son prooojeeeet.
Selon le mot d’un député insoumis : le gouvernement En Marche veut piétiner 150 ans de droit sociaux.

En mars 2016, LGS publiait un article où il apparaissait que même Tarzan était contre la casse du Code du travail.

PS ou LREM au pouvoir, l’article reste d’actualité, sauf sur un détail : Jane a disparu.

Même Tarzan défend le Code du Travail :

« Comment voulez-vous que le chômage recule si je ne peux pas créer des chômeurs ? »

C’est le dernier illogisme du MEDEF (donc du PS) que des millions de Français ne veulent pas entendre, têtus comme ils l’étaient en 2005 quand on leur a dit qu’il fallait voter « oui » au référendum sur la Constitution européenne sous peine de déclencher un cataclysme.

Le MEDEF et son Perroquet Servile (PS) nous refont le coup des illogismes :

« Comment voulez-vous que vos os se ressoudent si je ne les brise pas avant ? »

« Comment voulez-vous que vos plaies cicatrisent si je ne vous fouette pas préalablement le dos ? »

« Comment voulez-vous apprendre à nouer votre pagne et à pousser la tyrolienne aussi bien que Johnny Weismuller si on ne vous jette pas dans la Jungle sans lois des entreprises où le lion Gattaz est roi ? ».

Hep, Myriam El Khomri, moi Tarzan, toi gène, alors dégage !

Théophraste R (mains en porte-voix : I-ooo-i-oo-i-oOoOooooo…)

https://www.legrandsoir.info/meme-tarzan-defend-le-code-du-travail.html
A part ça, ce sont des dizaines d’articles que LGS a publié en défense du Code du travail. Car l’agression ne date pas d’hier.

Vincent MORET

URL de cet article 32088
   
AGENDA
jeudi 14 novembre 2019
vendredi 15 novembre 2019
vendredi 15 novembre 2019
samedi 16 novembre 2019
lundi 18 novembre 2019
lundi 18 novembre 2019
mardi 19 novembre 2019
jeudi 21 novembre 2019
vendredi 22 novembre 2019
samedi 23 novembre 2019
dimanche 24 novembre 2019
samedi 30 novembre 2019
samedi 14 décembre 2019
Même Thème
« Les déchirures » de Maxime Vivas
Maxime VIVAS
Sous ce titre, Maxime Vivas nous propose un texte ramassé (72 pages) augmenté par une préface de Paul Ariès et une postface de Viktor Dedaj (site Le Grand Soir).. Pour nous parler des affaires publiques, de répression et d’impunité, de management, de violences et de suicides, l’auteur (éclectique) convoque Jean-Michel Aphatie, Patrick Balkany, Jean-Michel Baylet, Maïté Biraben, les Bonnets rouges, Xavier Broseta (DRH d’air France), Warren Buffet, Jérôme Cahuzac, Charlie Hebdo, Jean-François Copé, (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"La science permet de savoir comment faire fonctionner un train, l’histoire de savoir qu’il peut parfois aller à Auschwitz."

Jean-Christophe Defraigne, professeur, Université de Louvain


Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
54 
« SIN EMBARGO » - Paroles cubaines sur le blocus (et le reste aussi) - Préambule - 1/13
PREAMBULE « Un microphone ? Hum... » Ca y’est, deux jours à la Havane et je commence à me sentir comme un fucking Chevalier de la Table Ronde à la recherche du Graal. Oui, j’ai besoin d’un microphone, avec une petite prise, pour le brancher là. « Tu veux acheter un microphone ? » Ben oui, à peine arrivé, le mien est tombé en panne, alors j’ai besoin d’un microphone. « Oui, oui, je comprends. Un microphone... ». Je suis dans un centre culturel. Un grand centre culturel. J’ai l’impression de voir des (...)
Cuba - Tchernobyl : Lettre à Maria.
24 août 2006. Chère Maria, Je ne sais pas si mon nom vous dira quelque chose. A vrai dire, je ne crois pas vous avoir laissé un souvenir impérissable. C’est pourtant vous qui m’avez donné, au détour d’une seule phrase, une des plus belles leçons d’humanité qu’un homme puisse recevoir. Il y a déjà quelques années de cela mais, comme vous pouvez le constater, je n’ai pas oublié. Vous souvenez-vous, Maria, de cet occidental en visite sur votre île qui voulait vous poser quelques questions ? En réalité, et (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.