RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Génocide à Gaza ? Une réponse à Eva Illouz

Le 13 novembre, dans la réponse d’Eva Illouz (1) à Didier Fassin (2) , on peut relever quelques incohérences dans les arguments et celles-ci méritent des éclaircissements, les voici :

1. « La guerre entre le Hamas et Israël a déjà fait un nombre choquant de victimes humaines de part et d’autre. »

▪ En apparence juste, cette phrase mérite un examen détaillé. Au moment de l’article du 13 novembre, on a les données suivantes (3) :

▪ 11 078 Palestiniens tués à Gaza, dont 4506 enfants, et 27 490 blessés (4).

▪ 187 Palestiniens tués en Cisjordanie occupée et à Jérusalem-Est.

▪ Pour les victimes israéliennes, le bilan de l’attaque du Hamas le 7 octobre a été révisé de 1400 à 1200 morts (5).

2. « un massacre barbare de bébés, femmes enceintes, vieillards, civils pour la plupart dévoués à la cause de la paix ».

Depuis, des révélations ont été faites par des journalistes, tels qu’Owen Jones du Guardian, qui mettent en doute ces déclarations.

Des sources telles que :

https://blogs.mediapart.fr/exuperance/blog/281123/une-autre-verite-sur...

ou

https://www.middleeasteye.net/fr/actu-et-enquetes/guerre-palestine-isr...

ou

https://www.mondialisation.ca/israel-admet-avoir-tue-les-siens-au-fest...

remettent en question les informations fournies par les services israéliens.
L’ajout de l’expression « la plupart dévoués à la cause de la paix » semble être une affirmation gratuite sans fondement vérifiable.

3. « Ce nationalisme était le fait d’immigrés pauvres et démunis, l’équivalent des réfugiés érythréens et syriens qui hantent la conscience européenne d’aujourd’hui. »

La comparaison est trompeuse, car les circonstances historiques et les acteurs impliqués diffèrent. Les immigrants juifs en Palestine, soutenus par des personnalités influentes (le baron Edmond de Rothschild était parmi les premiers à acheter des terres palestiniennes et à y établir des colonies juives agricoles), et des organisations sionistes ( Fonds national juif, organisation sioniste mondiale, les Amants de Sion ), ont bénéficié de moyens financiers et politiques.

En revanche, les réfugiés érythréens et syriens font face à des défis plus graves, fuyant souvent des situations de conflit et de persécution, mettant leur vie en péril.

4. « parce que la nation juive fut reconnue comme légitime par les Nations unies en 1948 »

Je rappelle qu’en 1947, les Nations unies ont adopté la résolution 181, qui recommandait le partage de la Palestine en deux États, l’un juif (54 %) et l’autre arabe (46 %), avec Jérusalem en tant qu’entité internationale. Cette résolution a été acceptée par les dirigeants juifs, mais rejetée par les dirigeants arabes. L’État d’Israël a été proclamé en 1948. Que reste-t-il des 46% du territoire accordé aux arabes ? Depuis 1947 Israël a fait l’objet de plus de 30 résolutions et condamnations de l’ONU, qui n’ont pas été respectées ni prises en compte (6) .

5. « La bande de Gaza a été évacuée en 2005 par les Israéliens, et Israël a remis Gaza aux Palestiniens clefs en main. Lorsque le Hamas tue des membres du Fatah et les chasse de Gaza en 2007. »

C’est une version tronquée de la réalité, ceux qui veulent tenter de comprendre la situation dans toute sa complexité peuvent lire cet article du Monde diplomatique (7).

6. « La charte modifiée de 2017 stipule que le Hamas mènera « le djihad contre Israël jusqu’à sa destruction »

La phrase citée, ne figure pas dans la référence indiquée (8). En revanche la charte du Likoud dit ceci : « Le gouvernement d’Israël rejette catégoriquement l’établissement d’un État arabe palestinien à l’ouest du Jourdain. Les Palestiniens peuvent mener leur vie librement dans le cadre d’une autonomie mais pas en tant qu’État indépendant et souverain. Ainsi par exemple, en matière d’affaires étrangères, de sécurité, d’immigration et d’écologie, leur activité sera limitée pour se conformer aux impératifs de l’existence d’Israël, de sa sécurité et de ses besoins nationaux ». Et sur Jérusalem, elle dit ceci : « Jérusalem est la capitale éternelle et unifiée de l’État d’Israël et seulement d’Israël. Le gouvernement rejettera catégoriquement les propositions palestiniennes de division de Jérusalem, y compris le plan de partage de la ville qui a été présenté au Parlement israélien par les factions arabes et soutenu par de nombreux membres du parti Travailliste et du Meretz ». Et, pour finir, voilà ce que pensent Netanyahou et son parti des colonies juives dans les territoires occupés : « Les communautés juives de Judée, Samarie et Gaza sont la réalisation des valeurs sionistes. La colonisation du pays est l’expression claire du droit irréfutable du peuple juif sur la Terre d’Israël et constitue un atout important dans la défense des intérêts vitaux de l’État d’Israël. Le Likoud continuera de renforcer et de développer ces communautés et il empêchera leur déracinement » (9).

7. « Les Héréros n’étaient pas millénaristes, ne défendaient pas l’idéologie d’un livre sacré, ne tuaient pas leur propre population au nom de leur idéologie, n’avaient a priori aucune intention génocidaire vis-à-vis des Allemands et n’avaient à leur disposition aucun arsenal militaire. Tout parallèle entre les deux groupes profane la mémoire des Héréros. »

Ce passage traduit la confusion émise et entretenue par la propagande israélienne entre le Hamas et Daech. Le Hamas n’est pas un mouvement millénariste, et il n’ a jamais massacré sa population. Sauf si on considère que la lutte fratricide entre le Fatah et le Hamas à Gaza en 2007 est un massacre de la part de ce dernier ! Israël n’est-il pas basé sur une idéologie d’un livre sacré ? A lire l’article de Eva Illouz, ce sont les palestiniens qui sont les bourreaux et les israéliens qui sont les victimes.

8. « 900 000 Gazaouis sont évacués malgré les tentatives du Hamas de les empêcher de bouger afin qu’ils leur servent de bouclier humain. Israël crée des couloirs humanitaires. »

Est-ce simplement une coïncidence que cette rhétorique soit similaire à celle utilisée par BHL sur LCI, où il a déclaré que l’armée israélienne avait encouragé la population de Gaza à se déplacer pour éviter les bombardements sur les civils, car le Hamas les empêchait de bouger ? ( Serge Halimi, Le Monde Diplomatique, décembre 2023, p. 22).

Plutôt que des couloirs humanitaires, Israël crée des couloirs mortifères.

9. « 9 000 roquettes ont été lancées sur Israël par le Hamas (sans doute plus au moment où cet article sera publié), faisant 200 000 réfugiés israéliens à l’intérieur de leur propre pays. »

Peut-on vraiment comparer les roquettes artisanales du Hamas aux puissantes bombes israélo-étasuniennes ? Est-il juste de comparer le pays le plus militarisé au monde (10) aux résistants palestiniens ? Il est important de noter que Gaza et, dans une moindre mesure, la Cisjordanie, sont en ruine.

Dans cet article, le droit international est souvent cité, mais on ne dit pas que les Israéliens ne l’ont jamais respecté depuis 1948.

Au 7 décembre, le bilan faisait état d’au moins 1 200 morts dont 36 enfants et plus de 7 500 blessés en Israël. 138 personnes seraient encore retenues en otage.

Dans la bande de Gaza, 16 248 personnes, dont plus de 5 350 enfants et au moins 3 250 femmes, seraient décédées. Près de 30 000 personnes auraient été blessées dont 9 000 enfants. Au moins 4 500 personnes, dont 3 500 enfants, sont portées disparues (11).

242 Palestiniens tués en Cisjordanie occupée et à Jérusalem-Est.

(1) https://www.philomag.com/articles/genocide-gaza-eva-illouz-repond-didier-fassin
(2) https://aoc.media/opinion/2023/10/31/le-spectre-dun-genocide-a-gaza/
(3) https://www.chroniquepalestine.com/deluge-al-aqsa-jour-38-bebes-premat...
(4) Le nombre de victimes à Gaza n’a pas été mis à jour depuis au moins trois jours, car « l’effondrement des services et des communications » a rendu presque impossible pour le ministère de la santé de documenter et de mettre à jour les nombres des victimes.
(5)https://www.tf1info.fr/international/video-guerre-israel-hamas-l-etat-....
(6) https://www.monde-diplomatique.fr/2009/02/A/16775
(7) https://www.monde-diplomatique.fr/2007/07/AWWAD/14900
(8) https://www.chroniquepalestine.com/charte-mouvement-hamas-version-francaise/
(9) https://www.france-palestine.org/La-charte-du-Likoud-ne-reconnait
(10)https://www.lepoint.fr/monde/israel-pays-le-plus-militarise-au-monde-2...
(11) https://www.unicef.fr/article/israel-palestine-les-enfants-paient-le-p...

URL de cet article 39202
  

Même Thème
Israël, parlons-en !
Michel COLLON
PRESENTATION : Voilà qui peut paraître étrange tant les médias nous parlent d’Israël. Mais les raisons du conflit sont-elles claires ? Israël : terre sans peuple pour un peuple sans terre ? Démocratie en légitime défense ou Etat d’apartheid ? Choc des civilisations, conflit religieux ou enjeu pétrolier ? Pourquoi une solution paraît-elle impossible ? Michel Collon a interrogé 20 témoins et spécialistes. Israéliens et Arabes, juifs et musulmans, Européens et Américains. Chacun éclaire une question (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

La communication est à la démocratie ce que la violence est à la dictature.

Noam Chomsky

L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
19 
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
93 
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.