RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Gun TV : l’étrange réponse américaine à l’épidémie des armes à feu aux États-Unis

Dès le 20 janvier 2016, une chaîne de télévision spécialisée dans la vente des armes à feu verra le jour dans le paysage audiovisuel américain. Tout simplement baptisée « Gun TV », cette chaîne émettra, à terme, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Une sorte de « télé-achat » qui permettra aux Étasuniens, assis confortablement dans leurs fauteuils, de commander leurs fusils et pistolets comme on achète des ustensiles de cuisines ou d’inoffensifs appareils électroménagers.

Le spot publicitaire publié sur le site de Gun TV est très explicite. Une voix féminine très enthousiaste nous apprend que les États-Unis comptent 130 000 armuriers, que le commerce des armes a généré 37,7 milliards de dollars en 2013 et que ce pays possède la population civile la mieux armée du monde avec 89 armes pour 100 résidents. En fait, alors que les États-Unis ne représentent que 4% de la population mondiale, leurs citoyens civils possèdent plus de 40% des armes détenues dans le monde.

On peut aussi lire sur le site que « Gun TV s’adressera à plus de 85 millions d’Américains qui possèdent plus de 270 millions d’armes avec une télévision de classe mondiale, un vaste choix d’armes à feu et une programmation originale ».
Cette nouveauté télévisuelle va être lancée alors que juste pour l’année 2015, les États-Unis ont connu, à ce jour, 353 fusillades, soit plus d’une par jour en moyenne ! Et que dire des années précédentes : 364 en 2013 et 336 en 2014.

Au 5 décembre 2015, le bilan macabre de l’année en cours s’élevait à 48 521 incidents impliquant une arme à feu qui ont causé 12 282 morts et 24 803 blessés. Dans ce nombre, on peut compter 643 enfants (0-11 ans) et 2432 adolescents (12-17 ans) tués ou blessés. En 2014, il y a eu 51 770 incidents, 12 569 morts et 23 020 blessés.
Cette hécatombe est de loin beaucoup plus meurtrière que les guerres menées par les États-Unis. En effet, entre 2001 et 2015, 2372 militaires sont décédés en Afghanistan et, entre 2003 et 2015, 4495 sont morts en Irak, soit un total 6867. Ce nombre ne représente qu’un peu plus de la moitié du bilan annuel des armes à feu aux États-Unis.
Et qu’en est-il des chiffres relatifs au terrorisme aux États-Unis ? Les attentats terroristes ont fait 3 046 victimes entre 2001 et 2014 alors que 153 144 américains ont été tués par homicide entre 2001 et 2014. Notons que ce dernier nombre n’inclut pas les suicides par armes à feu qui l’auraient fait grimper à 394 912 et que le premier inclut les victimes du 11 septembre 2001 !

En moyenne, les Etasuniens détenteurs d’armes à feu tuent six fois plus que les Canadiens, 15 fois plus que les Allemands et 50 fois plus que les Français.
Et dire que le milliardaire Donald Trump, candidat à l’investiture républicaine pour l’élection présidentielle américaine de 2016, avait reproché aux Français de n’être pas suffisamment armés pour faire face aux attentats terroristes comme celui qui a récemment touché Paris.

En cas de défaite et à défaut d’être le président du pays développé le plus violent du monde, il fera certainement le bonheur de Gun TV en animant une de ses émissions.
Ou peut-être en se la payant, pourquoi pas ?

»» http://www.ahmedbensaada.com/index.php++cs_INTERRO++option=com_content++cs_AMP++amp ;view=art...
URL de cet article 29695
  

Même Auteur
« Arabesque américaine » : Printemps Arabe ou révolutions colorées fomentées par les USA ?
Ahmed BENSAADA
Souvent évoqué, parfois décrié, mais rarement analysé, le rôle des États Unis dans les révoltes de la rue arabe fait enfin l’objet d’un travail sérieux, rigoureux et fort bien documenté. Arabesque américaine* est l’ouvrage d’Ahmed Bensâada, un chercheur algérien établi à Montréal. Dès les premières lignes, l’auteur annonce la couleur « une chose est évidente : le mode opératoire de ces révoltes a toutes les caractéristiques des révolutions colorées qui ont secoué les pays de l’Est dans les années 2000. Comme il (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Le rôle d’un bon journaliste est de s’en prendre aux abus de pouvoir des puissants. Et lorsque cela arrive, la réaction est toujours violente.

Julian Assange

L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
19 
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
46 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.