RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Hugo Chavez : le témoignage de Bernard Cassen

Le décès d’Hugo Chavez est une triste nouvelle pour tous les progressistes du monde. En treize ans de présidence, il a changé la face du Venezuela et il a puissamment contribué à réorienter le cours de l’histoire en Amérique latine. Nous aurons, ces prochains jours, l’occasion de dresser un premier bilan de son action et des perspectives qu’il a ouvertes.

Ce soir, je voudrais simplement rappeler qu’il fait aussi un peu partie de l’histoire du mouvement altermondialiste, et d’Attac en particulier.

En janvier 2003, il était venu à Porto Alegre lors du FSM. Il avait reçu une délégation des Attac du monde (voir photo) en arborant notre badge (voir également photo).

Cette même année, il avait facilité la venue et le séjour à Caracas, pour un "sommet" régional, de représentants des différents Attac d’Amérique latine qu’il avait reçus à déjeuner à la présidence.

En janvier 2005, à nouveau à Porto Alegre, il s’était adressé à des milliers de participants au FSM dans le grand gymnase de la ville.

En janvier 2006, il avait fait dégager les moyens matériels nécessaires pour la tenue à Caracas de l’un des 3 FSM "polycentriques". A cette occasion, il avait dialogué longuement avec les représentants d’une centaine de mouvements sociaux des quatre continents.

La figure de Chavez n’a pas fini d’inspirer les mouvements d’émancipation du monde entier.

Bernard Cassen (membre fondateur d’ATTAC)

URL de cet article 19649
  

Dominique Fernandez : Ramon
Bernard GENSANE
(Paris, Grasset, 2008) La lecture des livres de Dominique Fernandez (romans, livres de voyage, photographies) m’a toujours procuré un très grand plaisir. Avec, cependant, deux petits bémols. Pour se rassurer, j’imagine, Fernandez éprouve le besoin d’en faire des kilos, d’écrire jusqu’à plus soif. Dans son très beau livre sur Tchaikovski, par exemple, s’il ne nous décrit pas trois cents rues et artères russes, il n’en décrit aucune. Dans son Ramon, il nous inflige, par le menu (c’est le cas de le dire), (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Il n’y a pas de moyen plus violent de coercition des employeurs et des gouvernements contre les salariés que le chômage. Aucune répression physique, aucune troupe qui matraque, qui lance des grenades lacrymogènes ou ce que vous voulez. Rien n’est aussi puissant comme moyen contre la volonté tout simplement d’affirmer une dignité, d’affirmer la possibilité d’être considéré comme un être humain. C’est ça la réalité des choses.

Henri Krazucki
ancien secrétaire général de la CGT
Extrait sonore du documentaire de Gilles Balbastre "Le chômage a une histoire",

Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
43 
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
103 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.