RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Huit milliards de Sadako Sasaki

Parmi toutes les références de lecture que j’accumule, depuis l’âge de quinze ans, je ne retrouve plus celle qui est peut-être vraie, peut-être légendaire, datant de l’époque où la Suède constituait un empire. Lors d’un siège, les adultes de la ville s’étant réunis, on tentait de décider s’il fallait se rendre ou résister. Une jeune-fille aurait alors rassemblé les enfants. Formant un demi cercle en se tenant par la main, les volontaires seraient apparus aux portes de la ville. On dit qu’en les voyant approcher, les soldats abaissèrent leur fusil et rétrocédèrent...

Si la vue d’enfants décida cette milice à reculer, ce n’est malheureusement pas le cas de tous les militaires. Certains peuples peuvent commettre des crimes et invoquer les décès dont ils furent victimes il y a trois quarts de siècle. D’autres populations semblent ne pas exister.

Vous, enfants du Guatemala, d’Haïti, du Viêt-Nam, de Corée, des Philippines, du Nicaragua, d’Iran, d’Afghanistan, du Congo... Vous, et tous les précieux enfants des nations qui refusent la domination des États-Unis, n’oubliez pas qu’un demi million de jeunes irakiens sont morts, suite aux sanctions décrétées contre leur pays, par les États-Unis. Et dont le trépas « en valait la peine » et n’avait rien à voir avec « la démocratie et les droits de l’homme », selon l’ancienne secrétaire d’État américaine, Madeleine Albright. Et ceci, admis publiquement devant la journaliste Lesley Stahl. (Émission 60 minutes de CBS news)

À l’annonce du décès de cette femme, alors ambassadrice des États-Unis à l’ONU, les éloges n’ont pas taris autant qu’un puits de pétrole... Tous ces deuils, pour capturer Saddam Hussein, armé par les États-Unis pour lutter contre l’Iran ! Mais lorsqu’on parle des crimes du gouvernement israélien, on nous traite d’antisémites, alors que les dirigeants d’Israël ne cessent de tuer les sémites de Palestine. S’y ajoutent les 14 000 civils des Républiques du Donbass, bombardées pendant huit ans, dont on nie la mort, en prétendant que la guerre en Ukraine n’a débuté qu’en février 2022.

Joseph Biden, tel un Robinette de larmes, dut émouvoir les naïfs, en évoquant les familles ukrainiennes victimes des Russes. Si ses paroles étaient sincères, il ferait quelque effort pour que cesse la guerre, plutôt que fournir l’OTAN en armes, endetter les ukrainiens en achats militaires, au bénéfice des États-Unis qui s’enrichissent en vendant la mort, la destruction, et le pétrole plus cher que les Russes l’offraient aux Européens.

On ne le redira jamais assez :

► Alors qu’ils ont forcé les pays de l’Union Européenne et les membres de l’OTAN à fournir des armes aux Ukrainiens, le gouvernement états-unien demande à ce peuple de les rembourser ! Seuls les pays d’Europe et le Canada les paieront. Grâce à cet endettement, les États-Unis s’assurent d’affaiblir l’Union Européenne dont la montée en puissance contrecarrait leurs prétentions à mener le monde. De plus, en déployant leurs équipements de guerre en Ukraine, les pays européens devront remplir leurs arsenaux en s’endettant auprès d’Uncle Sam. ¹

► On en profite pour refiler du vieux matériel de guerre : selon le journal The Guardian, l’entrepreneur belge Freddy Versluys possède 50 chars Leopard1 de fabrication allemande et 38 chars Gepard. Il serait prêt à les vendre et les livrer à l’Ukraine moyennant des réparations pouvant coûter jusqu’à un million d’euros par char ! Pour un nouveau moteur, des amortisseurs, un radar d’ultime technologie, sans lesquels ils sont inutilisables. ²

► On invoque la corruption en Russie, en lavant la Présidente du Parlement européen. Mme Roberta Metsola Tedesco n’investigue pas les Panama papers  : son époux, Ukko, le grand lobbyiste, y surnage car, en zones marines, apparaît l’île de Malte en parfait paradis fiscal. Et l’ancien Président ukrainien, Petro Porochenko, est un adhérant de la liste des fraudeurs. Le Président Zelensky, lui, sort de la boîte des Pandora Papers. ³

► L’Institut International de Recherche sur la Paix, de Stockholm (SIPRI) estime que les dépenses militaires croissantes de l’OTAN, avec le Canada, dépassent plus de 15 fois celles de la Russie.

► Pour satisfaire les exigences de l’OTAN, il faudrait que le Canada gaspille 2 % de son Produit Intérieur Brut, ce qui exige d’investir 75 milliards de dollars de plus que les milliards déjà engloutis annuellement. 4

► La décision d’acheter des avions de guerre à la Chine attirera à l’Argentine des sanctions de la part des États-Unis. La Chine, cependant, autoriserait les Argentins à fabriquer cette flotte localement, alors que cette possibilité leur était interdite de la part des États-Unis. (Les pays achetant des avions made in USA. peuvent devenir la cible de sanctions et ne pas obtenir de pièces de rechange.) 5

► Devant la montée en puissance de la Chine, les États-Unis craignent de perdre leurs prétentions à envahir les pays qui ne leur offrent pas leurs ressources à rabais.

► Avec la création d’une monnaie commune, autre que le dollar, par les membres des BRICS, les États-Unis perdront leur hégémonie.

► Tous ce qu’ils veulent, au plus vite, c’est démanteler la Chine et la Russie, en prétextant sauver des minorités oppressées.

► Peu leur importe les Kurdes, les Tchétchènes, les Tibétains, les Ouïghours et même les Ukrainiens. Les populations minoritaires ne sont pour eux que des façades présentables.

► Seul leur importe l’accès au pétrole, aux minerais, aux plantations d’opium. Et le contrôle stratégique de zones maritimes.

► Les États-Unis refusent souvent de ratifier des accords internationaux. Et lorsqu’ils les signent, ils ne les respectent pas. Mais en tant que journaliste honnête, je dois spécifier que les traités sont résiliés autant de la part des Russes (et l’ancienne Union Soviétique) que des États-Unis et des Européens. (Voyez-en les détails à la fin de cet article)

L’Histoire comme témoin

Les États-Unis sont dirigés par de tels pervers qu’au lieu de filmer l’explosion du premier essai de bombe atomique, dans le désert, et montrer ces images à Staline, puis aux dirigeants nippons, le Président Truman n’a pas seulement autorisé le bombardement d’une cité, mais de deux villes. Et c’est encore lui qui promut la création de l’OTAN. Malgré ce fait, ce pays n’a jamais reçu l’interdiction de s’armer que l’on a imposée à l’Allemagne et au Japon. Et comme dans les films minables d’Hollywood, les scènes de massacres sont suivies par des plaisanteries pour détendre l’atmosphère : les érudits physiciens surnommaient leurs engins de mort « Little boy » et «  Fat man ».

J’ajoute que c’est grâce au fait que Staline ait signé un pacte de non agression avec Hitler, et que le Führer l’a bafoué en envahissant l’URSS, que l’Armée Rouge a rejoint les Alliés. Si les Russes n’étaient jamais entré en guerre contre les partisans de l’Axe, il est fort probable que les régimes de Vichy à la françaises se soient multipliés en Europe. Les Parisiens devraient remercier Jean Moulin et les Bretons de la résistance. Ce sont eux qui ont contribué le plus à votre libération. En France, en incluant les résistants et les résidents d’outre-mer, c’est-à-dire les colonisés, il y eut 600 000 victimes. Chez les soldats étasuniens, près de 300 000 morts. En URSS, c’est dix pour cent de la population qui en mourut : environ 20 millions de militaires et de civils russes. Quelle est donc votre reconnaissance ? De Gaulle mit fin à l’adhésion de la France à l’OTAN. Il exigea le retrait des bases militaires étasuniennes du sol français. Jusqu’à ce que Nicolas Sarkozy vous y assujettisse à nouveau, en 2009. 6

Comme la France, l’Argentine, le Chili et l’URSS d’alors, les États-Unis ont recruté des scientifiques nazis, « prisonniers » de la seconde guerre mondiale, afin de leur soutirer des connaissances techniques et scientifiques que seuls les Allemands atteignaient à l’époque. Tous ces fervents nazis n’auront jamais été conduits au Tribunal de Nuremberg. Les États-Unis en accueillirent près de 1500. 7

Les délimitations actuelles des pays sont établies depuis peu. L’Arménie, l’Ukraine, la Pologne, la Russie, l’Autriche, l’Allemagne, ont changé de dimensions et de frontières à répétition, dans l’Histoire de l’Europe. La Crimée, au sol fertile et climat doux, est disputée depuis des siècles, par les Tartares, les Polonais, les Russes dès l’époque des tsars, la France, l’Angleterre, la Turquie... Au Moyen-Âge, les marchands vénitiens y tenaient un comptoir.

Pénétrer en pays indépendant et y installer des colons, les Ottomans, les Mongols, les Portugais, les Hollandais, les Anglais, les Français, les Belges, les Italiens et les Allemands l’ont fait. Et la liste n’est pas exhaustive. Quels droits les justifient-ils plus que les Russes ? Depuis 1948, les Israéliens ne cessent d’envahir des territoires non assignés à la création de leur pays. Et quand on en parle, on se fait ostraciser, mais eux commettent leurs crimes sans interventions de la part du « monde libre » promoteur de « guerres humanitaires ».

On dénonce les Républiques « autoproclamées » du Donbass. Est-ce moins légal, de la part de milliers de résidents, que les « autoproclamés » présidentes Jeanine Añez, en Bolivie, et Dina Boluarte, au Pérou, laquelle est responsable de la tuerie exercée contre des manifestants désarmés, ou la présence de Juan Guaidó, au Vénézuela ? Les gens n’ont pas voté pour ces marionnettes des États-Unis et des oligarques de leur pays. Ils ont voté pour Évo Morales, Pedro Castillo et Nicolás Maduro. Ce n’est pas aux autres États de décider pour eux.

Ne soyons pas complices

Européens ! Vous n’avez rien à gagner dans cette guerre. Les États-Unis vous obligent à vous endetter, non pas pour sauver les Ukrainiens, mais abaisser votre puissance politique et économique. Ils ne sont plus seuls à régir la politique mondiale.Tandis qu’ils s’enrichissent en vendant des armes et du pétrole, vous, européens, vous devez tout payer plus cher. Invoquez l’objection de conscience pour ne pas payer l’impôt lié aux armements ! Et si on continue de couper vos services sociaux et vos pensions, concertez-vous pour être des millions à ne plus payez d’impôts du tout ! Ce ne sera pas plus déshonnête que les paradis fiscaux et prêts sans intérêts dont jouissent les protégés de vos gouvernements. Français ! Vous pourriez alors envoyer Emmanuel Macron à la retraite avant 60 ans ! Malheureusement, lorsqu’on divulgue des Wikileaks et Luxleaks, ce sont les révélateurs de corruption qui sont inculpés. 8

La destruction planifiée des oléoducs North Stream permet aux États-Unis de vous vendre cinq ou six fois plus cher le pétrole. Si on ne connaît pas « qui » est à l’origine du sabotage, il est certain qu’il s’agit de dommages volontairement provoqués. Étant donné que les Russes paient les réparations et y sont actionnaire à 50%, il serait étonnant qu’ils en soient les instigateurs. Après que Victoria Nuland, puis Joseph Robinette Biden eurent dit publiquement que l’on ne permettra pas l’entrée en fonction des oléoducs North Stream, ceux-ci imputent immédiatement aux Russes ces explosions. Quelques mois plus tard, ils en accusent des pêcheurs ukrainiens ! Comment des pêcheurs peuvent-ils avoir plongé à 60 mètres de profondeur, installés stratégiquement des explosifs dans l’eau glaciale, ou perforé des tubes d’acier recouverts de béton, sans être détectés par des satellites de surveillance ? 9

Les scénaristes hollywoodiens du Pentagone

N’en avez-vous pas assez, des contes aberrants d’Uncle Sam ? Celui de la fille de l’ambassadeur du Koweït, aux États-Unis, qui réussit à convaincre les sceptiques d’entrer en guerre, en inventant le massacre de bébés koweïtiens jetés hors de leur couveuse. La carte d’identité d’un terroriste, retrouvée dans les décombres des Tours jumelles, alors que même le béton y fondait. Le bateau explosant près des côtes de Cuba, comme si les Cubains avaient intérêt à faire disparaître les explosifs que la Belgique et la France leur livraient. Même eux ont dédommagés les familles des victimes, ce qui n’a pas été le cas des États-Unis suite au 11 septembre. Et en dociles vassaux, les Québécois n’ont pas exigé de dédommagements lorsqu’un train déraillait à Mégantic, tuant des gens et détruisant une partie de la ville. Voilà comment on traite les citoyens. 10

On effrayait les gens en évoquant le communisme et la disparition des valeurs religieuses. Maintenant, Poutine est traité de politicien d’extrême droite, défenseur de traditions rétrogrades !!! Et pourtant, tout ce que veulent les Russes c’est ne pas devenir des USA Slaves...

Lorsqu’un individu menace d’effectuer une tuerie, on fait tout pour l’arrêter et le juger. La peine de mort subsiste en Arabie Saoudite, en Chine, aux États-Unis et en Russie. Ailleurs, on emprisonne les agressifs et les fait suivre par des psychologues. C’est indéniable : ceux qui nous dirigent et ont le pouvoir de déclencher des guerres sont des mégalomanes ou des psychopathes. La vie des gens ne leur importe que lorsqu’elle vaut de l’argent. L’ONU et la Cour Pénale Internationale de Justice devraient procéder à des mises en accusation des dirigeants qui se disent prêts à recourir à des armes nucléaires.

De chaque côté, on prétend défendre les valeurs de la Russie ou des États-Unis. Ces valeurs sont essentiellement celles de la Bourse. Et le dépouillement de nations qui ne veulent céder leurs ressources à des multinationales. Les États-Unis se targuent de démocratie. Tant qu’ils investissaient Cuba, en bonne amitié avec le dictateur Batista, l’île s’avérait un modèle de trafic de drogues, d’armes, de jeux et de prostitution.

Appelons-en à la Justice, afin de savoir si elle existe

La Cour Pénale Internationale de Justice devrait immédiatement exiger la démission des mégalomanes qui menacent l’humanité. Demandons la fin des droits de véto des cinq puissances les plus armées et belliqueuses qui se sont partagées le monde, à la fin de la seconde guerre mondiale. Ce droit de véto annule les votes de la majorité des pays membres de l’ONU. La clause « un pays, un vote » n’y est jamais respectée.

Plusieurs nations, en ce moment, souffrent des sanctions prises contre elles. L’unique manière de parvenir à convaincre la Cour Pénale Internationale de Justice, ou l’ONU, de rendre illégales ce genre de mesures de la part des gouvernements seraient un appel aux pays désirant demeurer libres, de sanctionner immédiatement les États-Unis ! Leur propre population est lassée voir qu’on ne règle pas les problèmes internes et que l’on gaspille l’argent de leurs impôts en armes. Notamment au Texas. S’ils goûtaient à leur propre médecine empoisonnée, peut-être accepteraient-ils ensuite d’abolir tout embargo et sanction, qui ne nuisent d’ailleurs qu’aux peuples, jamais à ceux qui les dirigent. J’en appelle donc aux pays d’Afrique, d’Asie, aux nations arabes et d’Amérique du Sud. À vous, membres concrets ou potentiels des BRICS. Sanctionnez les États-Unis.

Et les enfants ?

La jeune Sadako Sasaki n’avait que deux ans, lorsqu’elle fut irradiée par l’explosion d’une bombe. À Hiroshima, tel un conte d’horreur fantastique, un nuage en forme de champignon vénéneux apparut dans le ciel. Une fois dissipé, ce nuage se muta en pluie noire, aux gouttes mêlées de cendres radioactives. Dès qu’elle sut courir, étant très tôt la plus rapide, Sadako s’entraînait en vue de rencontres sportives. Malgré les vertiges qu’elle ressentait... À onze ans, sa nuque enfla, ses jambes suppuraient. Elle ne put longtemps dissimuler ces troubles. On la trouva évanouie, et à l’hôpital, on diagnostiqua un cancer. Elle mourut de leucémie à l’âge de douze ans. Elle avait bien tenté de plier des grues de papier, car une tradition voulait qu’un vœu se réalise lorsqu’on forme 1000 oiseaux porte-bonheur. Sadako est décédée avant d’atteindre ce mille. À présent, elle incarne tous les enfants victimes de guerres. Elle n’aura pas tout perdu, si son souvenir nous aide à ne pas perdre davantage de vies, dans cette fatale course... aux armements. 11

Défendre l’Ukraine ne vaut pas la destruction de la planète. Elle ne justifie pas la tuerie de millions d’humains. Ni les cancers des survivants. Nous sommes maintenant huit milliards de Sadako Sasaki. Nous sommes huit milliards de pions manipulés par des fous.

Les traités non respectés 12

Le Traité ABM (Anti-Ballistic Missile), signé à Moscou le 26 mai 1972, prévoyait la limitation des systèmes de défense contre les missiles balistiques. Les États-Unis s’en retirèrent le 13 juin 2002.

Les Accords de Vienne sur le nucléaire iranien (L’Union Européenne et l’Agence Internationale de l’Énergie Atomique), vint comme plan d’action visant à contrôler les installations nucléaires iraniennes et à lever progressivement les sanctions économiques prises contre ce pays. Donald Trump décida de s’en retirer le 8 mai 2018.
Le Traité sur les Forces Nucléaires à portée Intermédiaire - FNI (Intermediate range Nuclear Forces Treaty – INF) : cet accord imposait aux États-Unis et à l’URSS d’alors d’éliminer les missiles à lanceur terrestre, d’une portée allant entre 500 et 5500 kilomètres, d’ici au premier juin 1991. L’URSS détruisit 1,846 missiles et les États-Unis 846. Cependant, avec le retour de la « Russie », on développa des missiles plus rapides, pouvant atteindre les capitales européennes et contrevenant au traité. L’OTAN a donc rompu l’entente le 2 août 2019.

Le Traité « Ciel ouvert » (Treaty on Open Skies), autorise la surveillance, non armée, des mouvements militaires des pays signataires, ainsi que la limitation des armes. Il permet les observations aériennes des territoires concernés. D’abord proposé au Sommet de Genève, en 1955, il avait été refusé par l’URSS. George Bush le propose à nouveau en 1989. Trente-quatre pays en sont membres. Les États-Unis le signent en 1993 et la Russie en 2001. L’accord entre donc en vigueur le premier janvier 2002. Comme on pouvait le prévoir, les États-Unis annoncèrent leur retrait le 21 mai 2020. La Russie annonce donc également qu’elle s’en retire à la fin de l’été 2021, à moins que les États-Unis réintègrent l’accord. Le Canada et la Hongrie en sont les dépositaires, pour leur appui durant les négociations.

Le Traité New START (Strategic Arms Reduction Treaty) : les présidents Barack Obama et Dmitri Medvedev ont ratifié cet accord à Prague, en avril 2010. L’accord, entré en vigueur en 2011, avait été prolongé en février 2021 et arrivait à échéance en février 2026. La Russie a déclaré qu’elle ne quitte pas le traité, mais suspendait sa participation. 12

Les Accords de Minsk

Suite à l’inefficacité des premiers accords, signés à la ville de Minsk, en Biélorussie, on ratifia les Accords de Minsk II, sous la supervision d’Angela Merkel et François Hollande, le 12 février 2015. Comme le cessez-le-feu et les négociations pour la paix n’ont pas été respectés, Vladimir Putine reconnut l’autonomie de l’Oblast de Louhansk et de Donetsk en février 2022, peu avant l’entrée en guerre contre l’Ukraine. Quoi qu’il en soit, ne permettons plus aux little boy nucléaires de tuer des enfants.

Références :
1.https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-pentagone-reclame-l-o... 2.https://www.theguardian.com/world/2023/jan/31/ukraine-europe-tanks-bel...
3.1 https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_personnes_citées_dans_les_Panama_Papers
3.2 https://fr.wikipedia.org/wiki/Panama_Papers
3.3 https://www.humanite.fr/monde/ukraine/ukraine-volodymyr-zelensky-piege...
Pour l’anecdote : le Kalevala est un ensemble de mythologies finlandaises. « Ukko, le grand Créateur, sépara la Terre et l’Eau et fit apparaître le sol dans les régions marines » ...avant l’arrivée des bateaux de croisières !
4. https://www.lapresse.ca/actualites/national/2022-06-09/pour-respecter-...
5.1https://sputniknews.lat/20230208/argentina-puede-comprarle-aviones-sup....
5.2 html ://www.clarin.com/politica/aviones-unidos-quiere-vender-argentina-aval-re...
6. https://fr.wikipedia.org/wiki/Réintégration_de_la_France_dans_le_commandement_intègré_de_l’OTAN
7. https://fr.wikipedia.org/wiki/Opération_Paperclip
8. https://fr.wikipedia.org/wiki/Luxembourg_Leaks
9. https://fr.wikipedia.org/wiki/Sabotage_des_gazoducs_Nord_Stream.
10.1 https://www.lepoint.fr/societe/les-faux-bebes-koweitiens-16-08-2012-16...
10.2 https://fr.wikipedia.org/wiki/Explosion_de_la_Coubre
11. https://voyapon.com/fr/sasaki-sadako-legende-mille-grues/
12. Les traités
https://fr.wikipedia.org/wiki/TraitéABM
https://fr.wikipedia.org/wiki/Accord_de_Vienne_sur_le_nucléaire_iranien
https://www.nato.int/cps/fr/natohq/topics_166100.htm
https://fr.wikipedia.org/wiki/Traité_Ciel_ouvert
https://fr.wikipedia.org/wiki/Traité_New_Start_de_réduction_des_armes_stratégiques
https://www.jean-jaures.org/publication/tout-ce-quil-faut-savoir-sur-l...

»» http://mondialisation.ca
URL de cet article 38575
  
AGENDA

RIEN A SIGNALER

Le calme règne en ce moment
sur le front du Grand Soir.

Pour créer une agitation
CLIQUEZ-ICI

Même Thème
Hillary Clinton, la « Reine du Chaos »
Diana JOHNSTONE
1. Dans votre dernier livre, vous appelez Hillary Clinton la « Reine du Chaos. » Pouvez-vous expliquer pourquoi vous avez choisi ce sobriquet péjoratif pour décrire Hillary ? En un mot, la Libye. Hillary Clinton était si fière de son rôle majeur dans le déclenchement de la guerre contre la Libye qu’elle et ses conseillers avaient initialement prévu de l’utiliser comme base d’une « doctrine Clinton », ce qui signifie une stratégie de changement de régime façon « smart power » , comme un slogan de la (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

C’est un paradoxe que la nation qui a tant fait pour intégrer les droits de l’homme dans ses documents fondateurs se soit toujours opposé à la mise en place d’un cadre international pour protéger ces mêmes principes et valeurs.

Amnesty International - "United States of America - Rights for All" Oct. 1998

Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
43 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.