Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes


Ils peuvent empêcher les fleurs de pousser, ils n’empêcheront jamais le printemps (des peuples) d’arriver !

Depuis un an on nous demande pourquoi nous faisons campagne.
Depuis un an, on nous demande à quoi ça sert de voter Mélenchon.
Depuis un an on nous dit que nous sommes la gauche folklorique, qu’on est bien gentils mais que bon, il serait temps de nous "mettre à jour" (comprenez par là "accepter le néo libéralisme).

Ça a continué comme ça pendant quelques mois, c’était encore "soft" puisque de toute façon, nos merveilleux "experts" répétaient en boucle que nous n’avions aucune chance et que nous étions condamnés à faire 10% au maximum. L’ennui, c’est qu’à un moment une partie des électeurs a pris conscience que n’en déplaise aux Lenglet, Le Parmentier, Barbier, Duhamel, Salamé, Pujadas etc.. Il existe une alternative au néo-libéralisme, et que ce n’est certainement pas la dérive xénophobe qui non seulement ne s’oppose pas aux inégalités du libéralisme mais en créé de nouvelles !
Ceci a donné Nuit Debout, puis s’est traduit par une hausse des intentions de vote pour Mélenchon.

Alors, pour conjurer cette hausse, les médias ont balancé sans scrupules, les pire insultes, les pires rumeurs, les pires immondices à la tête du candidat insoumis à ses partisans.

Puisqu’il refuse de faire la guerre aux russes, il ne peut qu’être poutinien.
Puisqu’il refuse d’épouser l’idéologie libérale, dont on voit depuis 30 ans les merveilleux bienfaits, il ne peut qu’être stalinien.
Puisqu’il refuse de cracher sur Fidel Castro, l’homme qui a financé et armé toutes les luttes contre les dictatures militaires d’Amérique latine, il ne peut qu’être un tyran en herbe.

Et cette campagne de calomnies contre la France Insoumise a atteint son paroxysme lors de la dernière émission politique, qui était la caricature la plus grossière de l’opposition et du bourrage de crâne médiatique.

Des accusations grossières sur des pseudo-silences de JLM concernant les droits de l’homme, un expert économique dont le parti pris crève les yeux, un invité rappelé à l’ordre à cause de sa sympathie trop visible envers Mélenchon, une autre invitée sommée de dire qu’elle souhaite voter FN, 20 minutes à parler des soi-disant "similitudes" avec Marine Le Pen... Bref, une campagne de dénigrement qui crève l’écran !

Et pourtant, malgré cela, les sondages se confirment et mettent Mélenchon à portée du second tour !

J’aimerais tellement que les 23 avril et 7 mai, les français disent non à ce modèle de société antisocial et productiviste, j’aimerais tellement que ceux ci disent non à l’UE libérale, et j’aimerais tellement enfin que ceux ci fassent un énorme bras d’honneur à l’establishment et à la caste politico-médiatique !

Et pour cela, le seul moyen, le meilleur acte de résistance, c’est de voter Jean-Luc Mélenchon aux 2 tours, et la France Insoumise aux législatives !

Hasta la victoria siempre !

»» http://wp.me/p8fz3T-2m
URL de cet article 31606
   
Circus politicus
Christophe Deloire, Christophe Dubois
A quelques mois de l’élection présidentielle de 2012, les Français sont saisis d’angoisse à l’idée que la fête électorale débouchera sur une gueule de bois. La crise aidant, la politique se révèle un théâtre d’ombres où les signes du pouvoir servent surtout à masquer l’impuissance. Qui gouverne ? Qui décide ? Circus politicus révèle les dessous d’un véritable « putsch démocratique », une tentative de neutralisation du suffrage universel par une superclasse qui oriente la décision publique. Il montre comment le (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"Bon, j’imagine que vous ne pouvez tout de même pas tuer vos subordonnés"

seule réponse fournie par les élèves d’une école de commerce de Philadelphie
lorsque le professeur demanda à ses élèves de lui donner un exemple de
comportement repréhensible dans une entreprise.

Cité par Serge Halimi, dans le Monde Diplomatique de février 2005, page 2

Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
67 
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
91 
L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
18 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.