RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
18 
Perdu de vue : l’imaginaire vélo de Noël Mamère à Paris

Interrogé sur le sort des abeilles, Noël Mamère répond « je n’aime pas Poutine »

Noël Mamère est un élu à principes. S’il était ministre des Affaires étrangères, les relations diplomatiques entre la France et la Russie seraient rompues.
Noël Mamère est un élu honnête qui se déplace à vélo et qui refuserait une voiture, "même si on [lui] en faisait cadeau".
Vous allez voir ci-dessous pourquoi il ne faut pas en faire un ministre, pourquoi il est plus charlatan qu’écolo et avec qu’elle aisance il sort d’une voiture dans laquelle il prétend ne pas être monté.
On avait déjà été dégoûtés par les "Verts" Emmanuelle Cosse, Jean-Vincent Placé et Barbara Pompili. Noël Mamère les distance dans la course des artisans du discrédit des politiques.
LGS

A une manifestation mardi matin à Paris en face du palais des Invalides pour protester contre l’utilisation de certains pesticides très puissants, comme les néonicotinoïdes à l’origine de la mort de milliers d’abeilles, le correspondant de Russia Today France a voulu interroger le député de Gironde Noël Mamère sur les néonicotinoïdes tueurs d’abeilles.

Le journaliste s’est approché de Noël Mamère pour en savoir plus sur le sort des hyménoptères en danger. Ayant pris connaissance de la nature russe de RT France : « c’est quoi RT France ? » [notons au passage que sa question sur RT en dit long sur l’ampleur de ses connaissances], ce dernier a eu un mouvement de recul :

« Je ne réponds pas aux médias russes », a-t-il dit.
Lorsque le journaliste lui a demandé pourquoi, le député défenseur des abeilles a répondu :

« parce que ... j’aime pas Poutine (sic.) », avant de tourner le dos.

Cette attitude, déjà affligeante venant de la part d’un quidam dont l’excuse pourrait être d’être non ou mal informé sur la marche du monde, mais provenant d’un élu de la République elle est pire que consternante. Un tel niveau "comptoir-de-bar" de réflexion/réaction est impardonnable chez un “ partisan de l’écologie politique ” car il ne peut en aucun cas se prévaloir d’une quelconque excuse, même pas celle de la nationalité des abeilles...

A la fin de la manifestation, Noël Mamère est reparti à vélo comme à son habitude...

[Petite précision : ce “ vélo ”, ce n’était pas un “ petit vélo ”, et ce n’était pas dans la tête qu’il le portait, enfin apparemment...]

Monsieur Noël Mamère,

S’il vous plaît,

– laissez aux abeilles le privilège de voler au raz des pâquerettes, c’est leur “ garde-manger ”, ne leur faites pas concurrence.

– ne salissez plus le concept d’Écologie-Politique, c’est la plus précieuse roue de secours qui reste pour la Planète et elle en a un besoin urgent. Elle s’en fout que vous aimiez ou pas Poutine, mais de votre incompétence, là c’est un tout autre sujet.

Merci,
(je ne vous salue pas, car je vis en Gironde et au fil des élections j’ai, de fait, dû voter pour ce que vous (faussement) représentiez, j’ai donc bien assez “ cotisé ”).

Gérard

EN COMPLEMENT

Video où Mamère arrive en voiture à une réunion, y affirme être venu à vélo et précise qu’il repart en métro (en oubliant le vélo ?).
https://www.youtube.com/watch?v=V7YwCFpjTLY

URL de cet article 30114
  

Les caisses noires du patronat
Gérard FILOCHE
A quoi servent les 600 millions d’euros des caisses noires du patronat, et où vont les 2 millions d’euros distribués chaque année en liquide par l’UIMM et le Medef ? Gérard Filoche dénonce ce scandale du siècle au coeur du patronat français. Il soulève toutes les questions posées par ce trafic d’argent liquide qui circule depuis si longtemps au Medef et montre comment le patronat se servait de cette caisse anti-grève pour briser la fameuse concurrence libre et non faussée. Denis Gautier-Sauvagnac, (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Lesley Stahl :"Nous avons entendu dire que 500.000 enfants sont morts (en Irak). Ca fait plus qu’à Hiroshima. Et, vous savez, est-ce que cela en valait le prix ?

Secrétaire d’Etat US Madeleine Allbright : "Je pense que c’est un choix difficile. Mais le prix - nous pensons que cela en valait le prix."

Entretien télévisé sur CBS 60 minutes, Mai 1996

Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
43 
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
103 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.