RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

L’UNION de nos FORCES contre la FATALITÉ MÉDIATIQUE

Les médias nous empoisonnent de leurs mensonges, la société nous divise jusqu’à l’isolement et la crise capitaliste nous cloue à la misère. STOP ! Nous refusons l’asservissement. Une brigade d’action se met en place pour enquêter de façon indépendante, libre et audacieuse sur des sujets importants méprisés par les élites . Pour connaître la vérité il faut aller la chercher. Nous n’avons besoin de rien sinon de solidarité. Unissons-nous et agissons !

Chers lecteurs, chers acteurs,

J’écris ce court article pour vous proposer de participer à une coopérative éditoriale, ou encore une communauté d’action. Il s’agit de surpasser la fatalité et d’unir nos forces dans un projet d’investigation libre et indépendant. La communauté d’action est une vision de la coopération nourrie de la sueur et de l’intelligence, de l’audace et de l’improvisation. Le projet est de rompre la passivité face à la masse des médias et des informations qui nous bombardent chaque jour. On se nourrit de ce que l’on nous donne et la nourriture n’est pas bonne. Mais plus encore le but est, en ces temps de crise (ou complot ?), de valider le principe de solidarité face à la loi de la misère, aussi bien matérielle que intellectuelle.

La misère est une arme du mensonge parce que la rente promise aux investigateurs et journalistes n’est que le gage de leur asservissement aux puissances que justement nous dénonçons et proposons de démasquer. Nous ne sommes pas salarié, ni producteur de quoi que ce soit. Nous voulons simplement partager et faire partager, impliquer et responsabiliser chacun, enfin ceux et celles dont l’âme révoltée piétine d’impatience.
Nous décidons de partir en Grèce pour rencontrer et partager les aspirations d’une partie d’un peuple en révolte. Les médias sont restés vagues et superficiels, à vrai dire, maintenant que le spectacle est ailleurs, il ne reste que quelques images confuses dans les têtes. Pourtant il y a eu l’assassinat d’un jeune par la police. Pourtant les mouvements se structurent dans toutes les couches de la société. Pourtant des groupes révolutionnaires revendiquent des actions de propagande par le fait. Mais que se passe-t-il ?

Nous pouvons attendre le prochain mort ou les prochaines émeutes pour savoir ce qu’en diront les journalistes payés par Lagardère et Arnaud, Murdoch ou Black.

Ou nous pouvons y aller nous mêmes.

Comment ?

Moi je ne parle pas grec, par idéologie j’ai renié l’english, je n’ai pas de tas d’or, par idéologie j’ai renié salariat et assedic, je n’ai pas de contacts sur place, je n’ai pas ci, je n’ai pas ça... ou mille autres excuses fatalistes. Une poignée d’hommes et de femmes sont toujours à la source de grands projets, parfois des révolutions, si leur détermination, leur solidarité et leur audace sont à la hauteur des combats qu’ils entendent mener.

A vrai dire moi tout seul je n’ai pas grand chose. Et je ne peux pas grand chose. Mais je ne suis pas seul, vous êtes avec moi.

Ce court article est donc un appel à la solidarité, un appelle à former une brigade d’action, ainsi nous aider nous-mêmes, aider les compagnons grecs, valider le principe d’union et se servir ainsi de la communauté qui existe vit et réagit au moyen du site legrandsoir.info. Moi même j’y écris, je partage avec les compagnons des discussions qui souvent tournent autour du thème de notre impuissance et des possibilités d’action, qui souvent tourne autour du Que faire ? Et bien agissons !

Je ne vais pas faire plus long ici, seulement je vous invite à me contacter directement si vous souhaitez vous unir à ce projet immédiat. Tout est bien venu, tout savoir, toute connaissance, tout contact, tout conseil, tout prêt de matériel et bien sur tous camarades de route et de lutte (et même de l’argent pour engraisser la caisse collective). Ainsi je vous expliquerai la démarche, le projet tel qu’il est aujourd’hui et comment il peut évoluer. Nous avons la chance de pouvoir utiliser la communauté de lecteurs et d’acteurs du site legrandsoir.info pour éditer les articles, documents audio ou vidéo, nous avons la chance de pouvoir partager avec la communauté du site legrandsoir.info pour orienter les enquêtes en temps réels via l’outil Internet, d’impliquer tout le monde et de créer un lien direct différent des billets d’humeur habituels. Ainsi nous validerons ensemble le procédé pour d’autres actions, nous partagerons les résultats pour les actions futures, et nous clouerons, au passage, les becs de ceux qui nous pensent si virtuels.

Par ailleurs, bien que projet plus solitaire, je me suis appuyé sur la communauté d’action des gens engagés sur place lors d’un projet similaire en Colombie . J’ai partagé les témoignages et enquêtes sur le site, vous pouvez ainsi vous rendre compte, et de la démarche, et des possibilités et de quelques résultats précieux qui peuvent être obtenus :

http://www.legrandsoir.info/spip.php?article8027
http://www.legrandsoir.info/spip.php?article7499
http://www.legrandsoir.info/spip.php?article7623
http://www.legrandsoir.info/spip.php?article7419

Archibald Emorej.

contact : lesbrigades@gmail.com

URL de cet article 8069
  

Même Thème
HOLLYWOOD PROPAGANDA
MATTHEW ALFORD
Examinant le fonctionnement interne de l’industrie hollywoodienne, cet ouvrage révèle les liens étroits entre le cinéma et les forces politiques américaines les plus réactionnaires. Ses analyses détaillées de nombreux films démontrent qu’Hollywood, loin d’être le lieu d’expression de la gauche américaine, n’est que le versant culturel d’une politique impérialiste. Alors que des films comme Transformers, Terminator ou La Chute du faucon noir, ouvertement financés par l’armée, glorifient l’hégémonie (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Je suis pour la vérité, peu importe qui le dit.
Je suis pour la justice, peu importe en faveur ou au détriment de qui.

Malcolm X

Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
93 
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
46 
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
124 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.