RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

La double morale des élites occidentales

Alors que les Colombiens se rassemblaient en masse pour revendiquer d’importants changements sociaux ce 23 avril, les autorités ont à nouveau assassiné deux personnes tandis que deux autres sont portées disparues.

L’Etat et les paramilitaires colombiens sont responsables de 257.000 victimes depuis les différentes répressions des années soixante. Depuis 1986, 2.900 responsables syndicaux ont été assassinés par les autorités colombiennes. A titre d’exemple, en 2010, 90 responsables syndicaux ont été assassinés à travers le monde. 51 d’entre eux furent colombiens.

De plus, énormément de Colombiens sont victimes d’une exclusion politique et d’une exploitation extrême. L’économie croissante du pays ne sert à nouveau que les plus nantis. Des organismes indépendants estiment le taux de pauvreté à environ 65%. Le gouvernement colombien est excessivement dépendant de Washington, annihilant ainsi la souveraineté du peuple, un des seuls droits que celui-ci aurait pu disposer.

Tout comme en Syrie, les injustices et les violations des droits de l’homme en Colombie sont extrêmement graves. Les détenteurs des pouvoirs occidentaux tentent de rendre légitime tant que possible une invasion militaire en Syrie. Ils sont prêts à tout pour discréditer le gouvernement syrien et glorifier les révolutionnaires dissidents.

A l’inverse, ni les gouvernements occidentaux ni les médias occidentaux n’oseront un seul instant songer à émettre l’hypothèse d’un changement de régime ou d’une invasion militaire en Colombie. Au contraire, les violations des droits de l’homme outrageantes commises par le gouvernement colombien seront cachées pour laisser les différentes diabolisations à l’encontre des guérillas progressistes attirer le monopole de l’information. Ces mêmes rebelles armés et leurs différents attentats contre les troupes gouvernementales seront pourtant adulés par nos médias en Syrie.

L’irrationalité de l’Occident afin de protéger leurs intérêts est totale. En fait, la Colombie est, pour nos gouvernements capitalistes, synonyme d’un des derniers contrôles pour faire face à la nouvelle vague des révolutions électorales de gauche en Amérique latine.

En Syrie, nos gouvernements ne veulent en aucun cas défendre les droits de l’homme ou protéger la démocratie. Ceci n’est qu’un alibi pour légitimer une invasion militaire ou les pressions pour qu’un changement de régime qui protégerait les intérêts politiques et économiques des élites occidentales ait lieu.

Nos médias cachent si bien la réalité que les opposants d’une invasion militaire « humanitaire », qui rendrait la situation bien plus déplorable, finissent par se faire condamner d’allié ou de partisan des plus grands dictateurs. Les Occidentaux si enthousiastes à l’idée de « sauver » le peuple syrien omettent de dire que la grande majorité des Syriens refusent toute intervention impérialiste ! Ceux-ci ne sont pas aveugles, ils ont conscience du chaos que connaît aujourd’hui la Libye.

URL de cet article 16692
  

Même Thème
La Colombie [sans Ingrid ni Pablo] – Un récit de voyage
Cédric Rutter
On ne peut pas évoquer la Colombie sans penser à Ingrid Betancourt ou à Pablo Escobar. Pourtant, les interlocuteurs rencontrés par Cédric Rutter au cours de son voyage n’ont jamais parlé d’eux. Ce pays ne se limite pas au trafic de drogue et à la guérilla des Farc. Cette zone stratégique et magnifique, porte de l’Amérique du sud entre deux océans, abrite des communautés et des individus en demande de paix dans une démocratie fragile. Ils ont tant à enseigner et à dire. L’auteur les a écoutés et nous (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

On dit d’un fleuve emportant tout qu’il est violent, mais on ne dit jamais rien de la violence des rives qui l’enserrent.

Bertolt Brecht

Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
23 
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
124 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.