RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Le G20, ça ne change pas le monde, mais avec un "popcorn" on aime bien !

illustration : le Glob de Bargeo

Grand titre ce matin : « Sommet du G-20 : Accord en vue » [1]

WoW ! Une entente… imaginez… le monde va changer ! (Ceci s’appelle de l’ironie)

Rappelons-nous le 2 avril 2009 (il y a quelques mois) à Londres. Vous savez, la période où l’expression « bras de fer » était le gros vendeur ! Vous savez, ces expressions canons lancées généralement par le leader de l’aiguillage de l’opinion mondial, AFP et repris à l’unisson par leurs fidèles et dociles abonnés.

« Bras de fer » au G20 sur la réforme du FMI (La Depeche)

Le « bras de fer » continue au G20 (Liberation)

…mettre fin au « bras de fer » de l’entreprise contre l’État (WebManagerCenter)

Un « bras de fer » de "gladiateurs" qui risque, à nouveau, de noyer les intérêts du continent africain (All Africa)

Et le fameux « bras de fer » run again … enjeu d’un véritable bras de fer entre pays riches et émergents. (France24)

Outre ces formules reprises pour s’imprégner à fond dans notre imaginaire collectif, parlons un peu des "ententes" passées, elles sont à mon sens bien plus intéressantes que les supposées ententes spectaculaires et médiatiques d’aujourd’hui.

Les "ententes" passées ont des comptes à rendre, tandis que celles qu’on nous annonce en grandes pompes aujourd’hui n’ont qu’un seul but, nous garder bien endormi. On aime bien nous voir dormir à poings inoffensifs fermés, le sourire aux lèvres et l’âme en paix.

Le fameux G20 d’avril dernier s’est terminé dans l’euphorie totale, il y avait eu une fabuleuse entente : « Le sommet du G20 se termine avec une promesse de 1.100 milliards de dollars pour relancer l’économie » [2].

L’autre énorme nouvelle était : « Il faut refaire la "photo de famille" » Eh oui ! Harper était parti pisser ou Berlusconi draguait une nouvelle coquette conquête !

Mais on a aussi dit très sérieusement : « Le pétrole en hausse à New York ». Le baril de pétrole a pris 3,57 dollars à l’ouverture à New York par rapport à son niveau de clôture hier. Les analystes s’accordent pour dire qu’ils attendent des retombées positives du G20 de Londres. WoW ! Le monde était sur le point de changer !

« Wall Street réagit positivement au G20 ». La Bourse de New York a ouvert en hausse et accueille avec optimisme les premières déclarations des membres du G20. Le Dow Jones a ouvert à + 2,03 %. Il avait déjà fini en hausse hier soir après l’annonce des chiffres de l’immobilier américain, moins mauvais que prévu.WoW ! Le monde changeait !

« Pour Oxfam, une liste des paradis fiscaux est "indispensable" ». L’organisation Oxfam France appelle les dirigeants participant au G20 à établir une liste des paradis fiscaux. "Sans liste, aucune sanction n’est possible", estime l’association, qui dit déplorer que certains pays membres du sommet soient prêts à y renoncer. Ca fait un beau titre. « Oxfam… les paradis fiscaux… » Où donc en est-on ? WoW ! Le monde a-t-il changé ?

On a même titré : « La liste des paradis fiscaux publiée dans moins de deux heures ». Nicolas Sarkozy, qui s’exprime en même temps que Gordon Brown, a annoncé que la liste des paradis fiscaux sera rendue publique dans les deux prochaines heures. Cette liste a été établie par les membres de l’OCDE. WoW ! On ne l’a pas vu beaucoup cette liste. On a parlé d’inclure la Suisse ou d’exclure le Luxembourg ou l’inverse… Vous vous en souvenez tous de cette liste, n’est-ce pas ? Elle fut vachement "utile" cette liste.

Maintenant, nos gouvernements ont récupéré tellement d’impôts qui s’échappaient auparavant au paradis que maintenant on parle de nous offrir des soins de santé totalement gratuits et il n’est plus nécessaire de privatiser les hôpitaux. WoW ! C’est fantastique ce que ce G20 a changé notre vie et a obligé ces gros prédateurs économiques à remplir leurs responsabilités sociales, c’est-à -dire de simplement payer l’impôt qu’ils doivent payer comme vous et moi et comme tout citoyen responsable et solidaire de sa communauté.

WoW ! Le G20 ! WoW !

François Fillion disait : « François Fillon souhaite la publication d’une liste des paradis fiscaux ». En déplacement à Poitiers pour le congrès de la FNSEA, François Fillon a rappelé son attachement à la publication d’une liste des paradis fiscaux par les membres du G20. "Franchement, je serais extraordinairement déçu que les chefs d’État des 20 plus grandes économies du monde ne puissent pas se mettre d’accord sur un minimum de régulation, comme ce que nous proposons, et qu’en particulier le président des États-Unis n’ait pas à coeur de publier la liste des paradis fiscaux." Une déclaration fracassante !!!!!

On a aussi parlé de : « La Russie veut discuter d’une nouvelle monnaie internationale ». La discussion sur la création d’une nouvelle monnaie internationale basée sur les droits de tirage spéciaux du FMI pour remplacer le dollar n’était pas au programme du sommet. Mais "des discussions isolées dans un format bilatéral sur ce sujet" ont eu lieu, selon le principal conseiller du Kremlin. La Chine et la Russie se disent favorables à un "approfondissement" de la question dans les mois à venir. Bon, ici, disons que c’était la Russie qui en parlait. Bah ! Il y a aussi le "Sucre", la monnaie de l’Amérique latine qui sera en essai dans les mois qui viennent et en fonction un de ces jours. Il y a longtemps que Saddam avait parlé de vendre son pétrole en acceptant autre chose que le $US. Ca lui a coûté la vie !

Il y a l’Afrique, il y a les pays arabes… il y a la Chine. Multipolaire, pluripolaire comme dit Chávez. Une nouvelle monnaie d’échange… où en est le dossier ? Bah !

En tout cas, le "Sucre" (prononcez le "soucré") fait son chemin. Chávez dit, Chávez fait. Du côté Amérique latine, les dossiers avancent et sont faciles à suivre. Vous savez, la transparence, l’information… vous savez ? Non, vous ne savez pas ! Vous êtes habitué à ne pas savoir, vous êtes habitué à vous ouvrir un oeil à voir le titre « Accord en vue » et à vous refermer les yeux pour continuer votre sommeil profond. Le titre fait 24 heures maximum, on vous le remplacera demain, pour un autre titre du futur et on se gardera bien de trop vous parler du présent et encore moins des leçons du passé. Vous savez les leçons du passé comme ce G20 d’avril dernier ! WoW ! Plus ça change, plus c’est pareil !

Quoi d’autre ? Que disait-on en avril dernier à la sortie du fameux G20 « bras de fer » qui n’a pas eu lieu, à la surprise non surprenante générale !? On parlait de : « Surenchère sur les nouvelles aides » Alors que le sommet s’apprête à remettre sa déclaration finale, les chiffres des aides aux organisations internationales n’en finissent pas de grimper. D’abord annoncées à 250 milliards de dollars pour le FMI, elles arrivent désormais, selon certains négociateurs, à près de 1 100 milliards pour le FMI, la Banque mondiale et les banques de développement.

« La fin du secret bancaire »

Pour Gordon Brown, le sommet du G20 de Londres marque la fin du secret bancaire. Il a aussi annoncé un contrôle strict des "hedge funds" et des agences de notation. Quelle fin tragique, n’est-ce pas ? Le secret bancaire… C’est sans doute que votre gouvernement scrute quotidiennement votre compte de banque pour y déceler des revenus au noir ou encore une grosse transaction qui servirait à financer un groupe terroriste, je parle bien entendu de Al Qaïda, qui d’autre ? C’est vrai qu’on s’aperçoit que le secret bancaire concernant nos comptes et notre cote de crédit, nos transactions via cartes bancaires ou de crédits sont clairement connues de tous ceux qui surveillent pour notre sécurité nationale. C’était sûrement de ce "secret" dont on parlait à la sortie du G20 de Londres.

On parlait aussi de : « Nouvelles règles sur les salaires et bonus » Les pays du G20 se sont mis d’accord pour mettre en oeuvre de "nouvelles règles" sur les salaires et les bonus au niveau mondial. WoW ! Ca aussi, ç’a changé radicalement le monde. On a constaté que les gros yachts ne se déplaçaient plus autant. Pour ces pauvres propriétaires de yachts, la diminution de leur bonus fait en sorte qu’ils sont maintenant incapables de faire le plein de leur immense paquebot personnel. Le tourisme pour la lune s’en voit aussi directement affecté.

Les pays qui crèvent de faim, ne vous ne vous en faites pas, on a pensé à eux, heureusement : « Chute des cours de l’or ».

L’annonce de Gordon Brown sur la vente d’une partie des réserves d’or du FMI a fait chuter les cours du métal à moins de 900 dollars l’once. Le FMI va se servir des revenus de cette vente pour venir en aide aux pays les moins développés. Ce fut une belle nouvelle. Quel courage déployé par ce FMI missionnaire ! On ne peut que s’incliner et le féliciter au nom de tous ces pays qui meurent de faim à cause de la crise alimentaire des aliments sur les tablettes, mais trop chers pour ces minables.

Certains crèvent de faim (littéralement), mais tout n’est pas perdu, on titrait à la sortie du G20 de Londres : « Optimisme pour la production mondiale ». Selon le communiqué final du G20, les mesures prises par le sommet devraient entraîner une augmentation de la production mondiale de l’ordre de 4 % d’ici à la fin 2010. Cette initiative "sauvera ou créera des millions d’emplois qui auraient sinon été détruits", ajoute le communiqué. WoW ! Des millions d’emplois ! WoW ! Comme c’est fantastique ! WoW ! Vous avez bien dit, chers journalistes de conférence de presse : « Des millions d’emplois CRÉÉS ». J’espère que nos chers journalistes vont nous informer régulièrement des offres d’emplois qui vont fuser de partout. Va-t-on manquer de main-d’oeuvre ? Sûrement !

WoW ! Ce G20 a été une réussite totale ! Bravo, bravo, bravo, trois fois bravo !

Souvenez-vous, au lendemain du G20 de Londres : « Les Bourses euphoriques ». Les Bourses réagissent très positivement aux annonces du G20. Le CAC 40 est en hausse de 5,37 %, le Footsie (Londres) de 4,28 % et le DAX (Francfort) de 6,07 %. WoW ! L’euphorie totale, même notre Caisse de dépôt a dû en profiter, c’est dire, n’est-ce pas ?

Le climat… On a eu une réunion convoquée par Ban Ki-moon, il y a quelques jours. Une autre belle réunion… et le climat… que peut-on faire ? Que fait-on ?

A la sortie de Londres, on disait : « Berlin souhaite un G20 du climat ». En marge du G20, le ministre de l’environnement allemand, Sigmar Gabriel, a plaidé pour l’organisation d’un sommet du G20 sur le thème de la protection climatique comme outil de relance économique. Pour lui, la protection de l’environnement doit aussi être appréhendée comme "un instrument de sécurisation de l’emploi". » WoW ! Si le climat était PAYANT ! WoW ! Le climat pour la « relance économique » (qui en d’autres mots veut dire la surconsommation)… pour la « sécurisation de l’emploi » WoW ! C’est génial !

Juste de penser à de telles choses, à de tels projets et on sent déjà la planète se refroidir !

Des visionnaires ces gens réunis au G20.

Dire que parfois on nous fait entendre des "scientifiques". Comme si les scientifiques pouvaient dire des choses "intelligentes" ! (Ceci est de l’ironie, je dois constamment le dire parce qu’il y a toujours quelques "caves" qui ne comprennent pas).

Bon, maintenant passons aux choses sérieuses, cessons de nous attarder au passé, ne perdons pas de temps avec le présent et tournons nous vers le futur. En 2056 savez-vous que nous serons 9,2 millions au Québec ? Oui, oui, pas 9 millions, 9,2 millions et pas en 2050, non en 2056 [3]. Et Harper a dit qu’en 2011, nous (notre vaillante armée) serions retirés d’Afghanistan. C’est bon de connaître le futur aussi précisément, mais parfois on en oublie le présent et on a peine à se souvenir du passé, même récent.

Allez, jouissez de ce fabuleux sommet du G20, vous verrez, ils vont changer le monde… pour au moins 24 heures, le temps des Une.

Serge Charbonneau
Québec

[1] http://www.radio-canada.ca/nouvelles/Economie/2009/09/25/002-g20-enten...

[2] Le sommet financier du G20 à Londres http://french.china.org.cn/txt/2009-04/01/content_17534444.htm

[3] Le Québec pourrait compter 9,2 millions d’habitants en 2056 http://www.ledevoir.com/2009/07/16/259216.html

URL de cet article 9203
  

PALESTINE
Noam CHOMSKY, Ilan PAPPE
La question palestinienne est représentative de ce qui ne tourne pas rond dans le monde. Le rôle des États occidentaux et l’accord tacite de diverses institutions en font un cas très particulier de la politique actuelle. Les trois dernières offensives militaires d’envergure menées par Israël contre Gaza, entre 2008 et 2014, ont fait des milliers de morts du côté palestinien et donné lieu à de nouvelles expropriations de terres en Cisjordanie. Ces guerres de conquête israélienne ont ravivé, chez les (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

En révélant au public comment les institutions fonctionnent réellement, pour la première fois nous pouvons vraiment comprendre, en partie, notre civilisation.

Julian Assange

Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
103 
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Appel de Paris pour Julian Assange
Julian Assange est un journaliste australien en prison. En prison pour avoir rempli sa mission de journaliste. Julian Assange a fondé WikiLeaks en 2006 pour permettre à des lanceurs d’alerte de faire fuiter des documents d’intérêt public. C’est ainsi qu’en 2010, grâce à la lanceuse d’alerte Chelsea Manning, WikiLeaks a fait œuvre de journalisme, notamment en fournissant des preuves de crimes de guerre commis par l’armée américaine en Irak et en Afghanistan. Les médias du monde entier ont utilisé ces (...)
17 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.