RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Le pape François ouvert au marxisme

Le pape François est sommé de se justifier après les attaques des néoconservateurs états-uniens.

La doctrine sociale de l’Église est au cœur de sa critique du capitalisme, précise le pape.

Le pape n’est pas marxiste. «  L’idéologie marxiste fait fausse route. Mais, dans la vie, j’ai connu tant de marxistes bons en tant que personnes, et pour cela, je ne me sens pas offensé  », dit le pape, dans un entretien au quotidien la Stampa publié dimanche.

Le pape François est sommé de se justifier après les attaques des néoconservateurs états-uniens. Début décembre, l’animateur Rush Limbaugh avait dénoncé : «  Ce qui sort de la bouche du pape est du pur marxisme.  » En cause, l’exhortation apostolique publiée le 26 novembre qui condamne un système économique «  d’exclusion  » et dénonce la «  tyrannie invisible  » des marchés.

Dimanche, l’évêque de Rome a renvoyé ses détracteurs dans les cordes : «  Dans l’exhortation, il n’y a rien qui ne se trouve dans la doctrine sociale de l’Église.  » Pour sûr, le pape n’est pas marxiste. «  Les exclus ne sont pas des “exploités”, mais des déchets, des restes  », écrivait-il dans son exhortation. En fait, sa cible est le consumérisme, jugé d’un point de vue moral, qui reprend certes certains aspects du fétichisme de la marchandise cher au philosophe allemand. «  On considère l’être humain (…) comme un bien de consommation qu’on peut utiliser et ensuite jeter  », précisait François en novembre.

Pour autant, dans son entretien, le pape appelle à l’action et rappelle la centralité du peuple. «  Le rapport (entre Église et politique) doit être à la fois parallèle et convergent   », explique-t-il à la Stampa. «  Quand les rapports convergent (…) sans le peuple (…) commence une collusion avec le pouvoir politique qui finit par putréfier l’Église : les affaires, les compromis  », précise celui qui prône une «  Église pauvre pour les pauvres  » et qui clame que «  saint Pierre n’avait pas de compte en banque  ».

Gaël De Santis

URL de cet article 23751
  

Roger Faligot. La rose et l’edelweiss. Ces ados qui combattaient le nazisme, 1933-1945. Paris : La Découverte, 2009.
Bernard GENSANE
Les guerres exacerbent, révèlent. La Deuxième Guerre mondiale fut, à bien des égards, un ensemble de guerres civiles. Les guerres civiles exacerbent et révèlent atrocement. Ceux qui militent, qui défendent des causes, tombent toujours du côté où ils penchent. Ainsi, le 11 novembre 1940, des lycées parisiens font le coup de poing avec des jeunes fascistes et saccagent les locaux de leur mouvement, Jeune Front et la Garde française. Quelques mois plus tôt, les nervis de Jeune Front avaient détruit les (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

La guerre préventive a été inventée par Hitler. Franchement, je ne pourrais jamais prendre au sérieux quelqu’un qui viendrait m’en parler.

Dwight D. Eisenhower

La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
69 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.