RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Les bellicistes devraient être traités à l’instar des tueurs en série et des violeurs d’enfants

Le représentant californien Ro Khanna a annoncé lundi qu’il venait de rencontrer l’architecte de la guerre en Irak Bill Kristol et qu’il avait eu un merveilleux échange d’idées, discréditant totalement en un seul tweet le mythe du démocrate progressiste.

"Bill Kristol est l’une des voix les plus réfléchies pour défendre le libéralisme et les institutions démocratiques dans notre pays", a tweeté Khanna. "J’ai beaucoup appris lors de notre conversation sur le fait de façonner également un discours inclusif autour du patriotisme américain".

Lorsque les abonnés de Khanna sur Twitter ont commencé à réagir avec choc et dégoût au fait qu’un membre du Congrès, généralement considéré comme l’un des élus les plus progressistes du Capitole, dise des choses gentilles sur un archi-néocon meurtrier, il a ajouté :

"J’ai été un critique ferme et de longue date de la guerre en Irak, et Kristol et moi avons des visions du monde très différentes en matière de politique étrangère. Mais avoir une discussion sur le renforcement du libéralisme et des institutions libérales avec des personnes avec lesquelles vous n’êtes pas d’accord est à mon avis nécessaire dans une démocratie pluraliste."

"Je suis de retour au bureau après un déjeuner stimulant avec Ro Khanna et je vois qu’il a tweeté à ce sujet", a posté Kristol sur Twitter. "Ce qui est très bien ! Mais pas avec certains à gauche ! Je suis sûr que Ro peut supporter la pression. Quant à moi, j’ai bénéficié de notre conversation, et j’admire la volonté de Ro d’argumenter - et parfois ( surprise !) d’être d’accord."

C’est vraiment odieux la façon dont ils présentent cette rencontre comme celle de deux hommes d’horizons idéologiques différents qui surmontent leurs petits désaccords pour trouver un terrain d’entente. Nous parlons de quelqu’un qui a poussé à des actes psychopathiques de violence militaire à chaque occasion tout au long de sa carrière, et qui a eu un succès fou à le faire. En tant que cofondateur de l’influent groupe de réflexion néoconservateur Project for the New American Century et principal leader d’opinion de l’administration Bush, Kristol a joué un rôle clé dans la fabrication du soutien à l’invasion de l’Irak et dans l’ouverture d’une nouvelle ère sans précédent d’expansionnisme militaire états-unien, un fait pour lequel il n’a absolument aucun remords.

L’invasion a tué au moins un million d’Irakiens, et sans doute plus du double. Nous ne parlons pas ici de deux personnes qui mettent de côté leurs désaccords sur les subventions agricoles ou la neutralité du net, nous parlons d’assassinats. A une échelle si massive qu’il est impossible de s’y retrouver. Un assassinat de masse n’est pas une affaire d’opinion, c’est un assassinat de masse. Ce n’est pas plus idéologique que de maltraiter des chatons.

Dire que vous n’êtes pas d’accord avec la façon dont Bill Kristol a conçu la guerre en Irak mais que vous avez trouvé un terrain d’entente sur le libéralisme et le patriotisme, c’est comme dire que vous n’êtes pas d’accord avec Jared Fogle sur le fait qu’il viole des enfants mais que vous avez trouvé un terrain d’entente sur son penchant pour les sandwichs Subway.

C’est comme annoncer que vous venez de déjeuner avec le tueur en série Edmund Kemper et que, bien que vous ne soyez pas d’accord avec sa politique de meurtre de femmes et de copulation avec leurs têtes coupées, vous respectez ses opinions sur l’immigration.

Je suis encore trop charitable. En réalité, il n’y a pas un pédophile ou un tueur en série sur terre qui a contribué à autant de morts et de souffrances dans notre monde que William Kristol.

Ce n’est pas bien d’être un belliciste. Déverser son énergie mentale dans le massacre d’êtres humains n’est pas une petite argumentation idéologique que l’on peut ignorer pour trouver un terrain d’entente. Annoncer que vous venez de déjeuner avec un marchand de mort comme Kristol et que vous avez trouvé beaucoup de choses à admirer chez lui devrait porter au moins autant de stigmates qu’un déjeuner d’amitié avec un suprémaciste blanc promoteur de génocide, et probablement plus encore étant donné que Kristol a effectivement réussi à réaliser sa vision odieuse du monde.

Ces monstres ne devraient pas être acceptés dans notre société. Ils devraient être aussi vilipendés que les tueurs en série, les agresseurs d’enfants et les nazis, et non pas être des experts respectés qui se promènent en prenant des pauses déjeuner avec des élus. Ils devraient avoir peur de se montrer en public.

Au lieu de cela, Kristol et ses collègues néoconservateurs ont été réhabilités dans la fugue de l’hystérie de Trump et sont maintenant fréquemment présents dans les médias libéraux et bien vus par les démocrates centristes, même s’ils continuent à promouvoir l’annexion de Cuba, le changement de régime en Iran, le changement de régime en Chine et le maintien des troupes états-uniennes en Afghanistan. De telles créatures devraient être expulsées de la société et chassées jusqu’à ce qu’elles soient obligées de vivre sous une montagne comme Smeagol ; au lieu de cela, elles sont de plus en plus acceptées par ce qui passe pour être la "gauche" aux Etats-Unis aujourd’hui.

Si Ro Khanna se fait autant critiquer pour son festival de câlins avec Kristol, c’est parce qu’on dit aux États-uniens avec force qu’ils doivent soutenir le parti démocrate s’ils veulent faire avancer le mouvement de gauche, alors que même les plus progressistes d’entre eux qui opèrent sur la scène nationale se montrent constamment comme des monstres de marécage impérialistes sans principes. C’est un problème, et il doit être traité comme tel.

L’anti-impérialisme devrait être le premier point à l’ordre du jour de tous ceux qui se soucient de la paix, de la vérité et de la justice dans notre monde. Au lieu de cela, dans un empire mondial fait de mensonges, il a été transformé par la propagande en une position marginale bizarre qu’aucun élu n’est autorisé à adopter, tandis que des monstres comme Kristol sont applaudis et promus.

Caitlin Johnstone

Traduction "comme toute chose, appeler un monstre par son nom," par Viktor Dedaj avec probablement toutes les fautes et coquilles habituelles.

»» https://caitlinjohnstone.substack.com/p/warmongers-should-be-treated-like
URL de cet article 37234
  

Les caisses noires du patronat
Gérard FILOCHE
A quoi servent les 600 millions d’euros des caisses noires du patronat, et où vont les 2 millions d’euros distribués chaque année en liquide par l’UIMM et le Medef ? Gérard Filoche dénonce ce scandale du siècle au coeur du patronat français. Il soulève toutes les questions posées par ce trafic d’argent liquide qui circule depuis si longtemps au Medef et montre comment le patronat se servait de cette caisse anti-grève pour briser la fameuse concurrence libre et non faussée. Denis Gautier-Sauvagnac, (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Le rôle d’un bon journaliste est de s’en prendre aux abus de pouvoir des puissants. Et lorsque cela arrive, la réaction est toujours violente.

Julian Assange

L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
19 
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
43 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.