RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Les cannibales, les gloutons et... les cons !

Désolé de ré-écrire le monde, mais le cannibalisme n’est pas l’apanage d’anciennes tribus africaines. Tout comme nombre de pays à propos de l’histoire, quoique blancs de peau, auront du mal à montrer... pattes blanches ! Des nations entières, bouffées tout cru durant des siècles, auront fait les délices des royaumes nantis. Difficile désormais de nous faire croire que l’étranger vient manger le pain des français, quand on sait la voracité avec laquelle nous les avons pillés. Les cannibales ont toujours de bonnes raisons pour se repaître grassement, allant jusqu’à nous faire rotir aussi, oui nous aussi, pour se délecter de la viande. Survie de l’espèce ? Même pas ! Consumérisme surtout ! Et dire que le cannibalisme qui montre pattes blanches est surtout affaire d’opinions... Les bons c’est ici, et les vilains c’est là -bas... Notions dualistes primaires, stupidement bipolaires, axes du bien et du mal dans le discours des... désaxés ! Pour mieux détourner notre attention !

A bien les entendre, il y aurait les élites du monde, et les autres... Et nous serions leurs protégés. Une chose pourtant se fait jour peu à peu. Le cannibalisme sous toutes les coutures, culturel, financier, racial, le cannibalisme social aussi, existe toujours, déguisé comme il se doit, en beaux discours. Point de droite ni de gauche, tous les oeufs pourris sont dans le même plat, et se partagent avec élégance la plus grosse part du gateau, en nous laissant bien misérablement quelques miettes éparses. L’homme dévorant autrui, c’est l’actualité grandissante !

La peur fait bêler les moutons, et le troupeau resserre les rangs pour se protéger, à l’appel des chiens qui aboient. Les moutons se sentent en sécurité dans cet enclos, ignorant que c’est le troupeau tout entier qui sera mangé, quand l’heure sera venue. Paîssez bonnes gens, paîssez ; dormez moutons, on veille sur vous, vous protégeant des loups qui hurlent au loin dans les montagnes.

Et dans l’abattoir non loin, les bouchers aiguisent leurs couteaux !

Sur le sol de l’animal à deux pattes, des prédateurs étendent leurs tentacules sur le monde. Liannes noueuses de l’arbre mortifère ; et la planète s’essouffle, s’étouffe et meurt... Il faudra bien, un jour, nous débarrasser de leur emprise, nous libérer de leurs griffes et leur casser les crocs !

Les heures se précipitent et l’horloge du temps nous décline un tic-tac semblable aux battements du coeur. Le monde, happé dans sa course folle, se dirige droit sur l’impensable, tel un essaim de moustiques vers une lampe hallogène. J’entends déjà le crépitement des ailes brulées. Aveuglés par la lumière, les insectes dévoreurs finissent leur course lamentablement. Les humains, dans leurs mimiques condescendantes, leur emboitent le pas ! En apparence, le rêve d’une humanité décente, tel un avion en perdition, commence sa descente mortelle. Tragédie ? Pas vraiment ! C’est bien de vivre en cage, de survivre plutôt. Mais bon... Il en est ainsi depuis des siècles ! L’humanité prisonnière est imbibée d’espoir... Mais l’espoir ne délivre pas ! Le jour viendra où ce monde pourri jusqu’aux racines, auquel nous participons tous malgré nous, décapité enfin, exigera de vivre autrement. Quel qu’en soit le prix à payer, ce vieux système croulant avec ses concepts foireux prendra fin, et ce ne sera que justice. Nous survivrons peut-être, nous survivrons encore ! Mais l’aube d’un jour naissant pointe déjà son nez à l’horizon des ages. Tel un géant, il arrive à grand pas. Et ce matin là , nous les poètes, les artistes et les rebelles, nous saurons que depuis toujours nous avions raison !

Lou Florian

URL de cet article 7693
  

La Machine de guerre américaine
Peter Dale SCOTT
« J’avais dit du précédent livre éblouissant de Peter Dale Scott traitant de ce sujet, (Drugs, Oil and War) "qu’il faisait passer la plupart des explications journalistiques et universitaires concernant nos interventions passées et présentes pour une propagande gouvernementale écrite pour les enfants’. Son dernier ouvrage est encore meilleur. Lisez-le ! » - Daniel ELLSBERG, « l’homme qui fit tomber Nixon », auteur de Secrets : A Memoir of Vietnam and the Pentagone Papers Ce livre stimulant et (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Lorsqu’ils n’arrivèrent pas à s’en prendre à nos arguments, ils s’en sont pris à moi.

Julian Assange

Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
69 
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
103 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.