RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Les Etats-Unis désignent un "chef" des opérations d’espionnage contre Cuba et Venezuela, par Maxim Kniazkov.





Traduction "ça va chauffer on dirait" par CSP http://viktor.dedaj.perso.neuf.fr/.
Diffusion autorisée et même encouragée.
Merci de mentionner les sources.


AFP, Washington, 19 août 2006.


Les Etats-Unis ont désigné un "patron" spécial pour les opérations de renseignement contre Cuba et le Venezuela, plaçant ainsi ces deux pays d’Amérique latine à pied d’égalité dans "l’Axe du Mal" des états auxquels s’affronte à différents niveaux l’administration du Président George W. Bush.

La Corée du Nord et l’Iran sont les seuls autres pays à s’être vus affectés ainsi un tel "chef de mission" qui est chargé de superviser les opérations de renseignement à un niveau qualifié de "stratégique" par le bureau du Directeur du Renseignement National.

Dans une déclaration publiée vendredi, le bureau du Directeur du Renseignement National, John Negroponte, a dit que le chef de mission serait chargé "de coordonner la récolte et l’analyse des informations sur Cuba et le Venezuela à travers tout le milieu du renseignement" et "d’assurer la mise en oeuvre de stratégies" qui n’ont pas été dévoilées.

"De telles mesures sont indispensables aujourd’hui, au moment où que les responsables politiques sont de plus en plus préoccupés par les défis lancés par Cuba et le Venezuela contre la politique étrangère des Etats-Unis," précise le rapport.

Le bureau du directeur a déclaré que le chef de mission devra aussi assurer "que les responsables politiques reçoivent des informations précises et actualisées pour pouvoir prendre des décisions."

Le document n’a pas précisé la nature des décisions qui pourraient être prises par les officiels US contre les pays visés.

Jusqu’à présent, le travail de suivi de l’axe Havane-Caracas était effectué par un vétéran de 32 ans de la CIA, J. Patrick Maher, qui occupait le poste de directeur adjoint du bureau "Office of Policy Support" de la CIA. La courte biographie présentée lors de l’annonce indique qu’il fut l’un des architectes de la stratégie anti-terroriste actuelle de la CIA en Colombie et qu’il dirigeait les opérations de l’agence dans les Caraïbes.

Il n’est pas précisé s’il fut directement impliqué dans l’invasion par les Etats-Unis en 1983 de l’île de la Grenade en réaction au prise de pouvoir par des forces de gauche pro-cubaines.

Cependant, la déclaration a clairement précisé que Maher n’aurait qu’un rôle "exécutif" tandis que se poursuivaient les recherches pour un candidat permanent.

La décision de désigner un chef de mission intérim semble révéler une fébrilité de la part de l’administration Bush depuis que Cuba est entrée dans une période d’incertitude politique suite à la maladie de son dirigeant communiste Fidel Castro.

Castro a surpris le monde entier le 31 juillet lorsqu’il annonça qu’il avait temporairement cédé ses pouvoirs présidentiels et la direction du Parti Communiste à son frère Raul Castro, ministre de la défense, après une intervention chirurgicale gastro-intestinale.

Vendredi, Raul Castro a annoncé la mobilisation de dizaines de milliers de troupes en réponse aux activités de ceux qu’il qualifia de "faucons de guerre" aux Etats-Unis.

Suite à la maladie de Castro, l’administration Bush a renforcé les émissions de propagande vers l’île. Auparavant, l’administration avait annoncé un plan de 80 millions de dollars supplémentairespour installer un gouvernement pro-occidental à Cuba. [ ??? - interrogation muette du traducteur ]

Vendredi, l’administration a rejeté le plan de transition cubain, et le porte parole du Département d’Etat Tom Casey a insisté pour dire que "cette succession de type dynastique sur l’île fait certainement partie des choses inacceptables et nous pensons qu’à long terme le peuple cubain ne l’acceptera pas non plus."

Le président Vénézuélien Hugo Chavez, un proche allié de Castro et principal fournisseur de pétrole à Cuba, a dit qu’il pensait que la désignation de Mahler avait aussi un rapport avec les élections prévues au Venezuela en décembre et que Chavez, selon un avis largement partagé, devrait remporter.

"Ceci nous montre que l’empire n’offre pas de répit, qu’il concocte un plan pour décembre ou pour après décembre," a déclaré le dirigeant vénézuélien à des journalistes. "mais quel que soit ce plan, nous allons le faire échouer."

Maxim Kniazkov


- Source : AFP http://news.yahoo.com



Venezuela : « Le communisme de Chávez est en train de nous tuer ! », par Ernesto J. Navarro et Romain Migus.


Cuba : Fidel Castro malade, Miss Monde acnéique, presse métastasée, par Maxime Vivas.

Venezuela : L’assassinat d’Hugo Chávez, par Greg Palast.

Le Venezuela dans la ligne de mire de Washington, par Salim Lamrani.



Traduction : Cuba Solidarity Project http://viktor.dedaj.perso.neuf.fr/.
Diffusion autorisée et même encouragée.
Merci de mentionner les sources.




URL de cet article 4002
  
AGENDA

RIEN A SIGNALER

Le calme règne en ce moment
sur le front du Grand Soir.

Pour créer une agitation
CLIQUEZ-ICI

Même Auteur
Le « populisme du FN » un dangereux contresens, d’Annie Collovald et Guerre aux chômeurs ou guerre au chômage, d’Emmanuel Pierru
DIVERS
Récemment apparues, les éditions du Croquant, issues d’une dissidence des héritiers de Pierre Bourdieu, publient des ouvrages riches, au coeur des problèmes sociaux actuels et offrant un regard juste et pertinent. Deux d’entre eux ont particulièrement retenu notre attention : Le « populisme du FN » un dangereux contresens A travers cet ouvrage, Annie Collovald a voulu déconstruire et remettre en cause le terme de « populisme » qui sert aujourd’hui d’explication au succès électoral du Front national. (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"A quoi bon avoir des droits si on nous les retire au moment où on en a le plus besoin ?"

Kyle Kulinski

La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
69 
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.