Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Les îles grecques sont devenues des "Calais"

Appel de « Médecins Sans Frontières »pour le transfert immédiat des réfugiés des îles vers la Grèce continentale (et sur les conditions difficiles qui règnent à Moria) le jour de la visite de Tsipras à Lesbos.

Médecins Sans Frontières communique l’appel fait aux autorités grecques pour le transfert immédiat des réfugiés et immigrés de Lesbos vers la Grèce continentale.
A l’occasion de la visite du premier ministre Alexis Tsipras, ils avertissent sur les conditions difficiles qui règnent à Lesbos ainsi que sur la politique qui est appliquée avec l’isolement des réfugiés et immigrés dans les îles.

« Des milliers d’êtres humains, hommes, femmes et enfants vivent à Lesbos dans des conditions misérables, sans accès aux soins médicaux nécessaires.

Environ cinq cents personnes arrivent à Lesbos chaque semaine, la surconcentration et l’augmentation de la demande de soins médicaux et d’autres services amènent encore une fois le camp de Moria à un point de rupture.

Médecins Sans Frontières adresse aux autorités grecques un appel pour le transfert immédiat de ces personnes vers le continent ainsi que pour une augmentation immédiate de la fourniture de soins dans l’île »

Donnant des éléments d’information sur le camp de Moria, l’organisation signale qu’en ce moment vivent plus de 7 000 personnes, « dans une structure dont la capacité maximale est de 2 500 personnes ». Ils ajoutent que « les conditions de vie et la fourniture limitée d’aide médicale mettent en grand danger la santé et la vie des personnes qui sont enfermées dans l’île ».

« Les conditions dans le campement de Moria sont dangereuses et complètement antihygiéniques, spécialement pour les enfants » déclare le pédiatre médecin coordinateur de MSF Barry Declan. Chaque jour nous sommes confrontés à beaucoup de problèmes de santé qui sont liés au manque d’hygiène comme les vomissements , la diarrhée, les infections de la peau ou d’autres maux infectieux et ensuite, une fois qu’on y a fait face, les malades doivent retourner dans les mêmes mauvaise conditions. C’est un cercle vicieux insupportable. Les conditions antihygiéniques dangereuses qui augmentent les maladies infantiles, l’absence de conditions de récupération adaptées pour les enfants malades et le manque d’accès aux services d’hygiène forment un ensemble catastrophique pour la santé des enfants » ajoute Barry Declan.

De son coté, Katerina Katopodi, infirmière MSF à Lesbos dit que« cela fait des mois que nous avertissons de la détérioration dramatique de la situation de santé physique et psychique à Lesbos. Les autorités n’ont pas répondu à ce besoin évident et le martyre continue de s’amplifier.. Tous les jours nous recevons des malades avec des besoins urgents, beaucoup se sont blessés eux mêmes ou ont fait des tentatives de suicide. »

Traduction Palili d’un article du Huffingtonpost

Avec la même revendication pour les réfugiés, plus la demande de maintien de la TVA minorée dans les îles grecques, Lesbos a accueilli Tsipras avec le rassemblement le plus important depuis dix ans et par une opération « ville morte ».

Voir les photos

URL de cet article 33338
   
L’écologie réelle
Guillaume SUING
Des premières aires naturelles protégées (zapovedniki) en 1918 jusqu’au plus grand plan d’agroforesterie au monde en 1948, avant que Nikita Khrouchtchev ne s’aligne sur le modèle intensif américain dans les années soixante, c’est toute une écologie soviétique qui fut jadis raillée par les premiers zélateurs occidentaux de l’agriculture « chimique ». Cette « préhistoire dogmatique », pourtant riche d’enseignements pour l’époque actuelle, est aujourd’hui totalement passée sous silence, y compris dans le (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"De toutes les ironies exprimées par la politique étrangère américaine, notre position vis-à -vis de Cuba est la plus paradoxale. Une forte dégradation de la situation économique a provoqué une poussée du nombre de Cubains entrant illégalement aux Etats-Unis.

Nous faisons tout ce que nous pouvons pour détériorer la situation économique et ainsi accroître le flux. Nous encourageons également cet exode en accordant aux Cubains, qui arrivent illégalement ou qui s’approchent par voie de mer, un statut de résident et une assistance pour s’installer.

Dans le même temps, nous n’avons pas respecté les quotas de visas pour les Cubains désireux d’immigrer aux Etats-Unis [...] quand Castro tente d’empêcher des cubains malheureux de quitter leur pays infortuné, nous l’accusons de violer des droits de l’homme. Mais quand il menace d’ouvrir grand les portes si nous continuons à accueillir sans limites des cubains sans visas - y compris ceux qui ont commis des actes de violence pour aboutir à leurs fins - nous brandissons des menaces imprécises mais aux conséquences terribles. "

Jay Taylor, responsable de la section des intérêts américains à Cuba entre 1987 et 1990, in "Playing into Castro’s hands", the Guardian, Londres, 9 août 1994.


Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
40 
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
51 
CUBA : modèle de résistance ou résistance d’un modèle ? (conférence/débat audio)
Conférence de Viktor Dedaj, animateur du site "Le Grand Soir", sur le Libre Teamspeak le 4 Décembre 2011. Notre conférencier nous explique enfin la vérité sur Cuba, sur son régime, et démonte minutieusement toute la propagande des États-Unis contre Cuba. Une conférence aussi excellente qu’indispensable. L’exposé initial de Viktor Dedaj dure une quarantaine de minutes et est suivi de deux heures de questions/débat avec les auditeurs. - http://lelibrets.blogspot.com/ Le compte Youtube ayant (...)
22 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.