RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Les peuples de l’année du Moyen-Orient. Bienvenue chez les opprimés

Voici les peuples du Moyen-Orient qui mériteraient le titre "peuples de l’année" :

Le peuple de Gaza qui désespère de faire prendre conscience au monde que deux ans après la fin de la guerre de 2008-2009, le cruel embargo sur son territoire persiste ; le pays subit toujours un siège maritime, aérien et terrien ; et ses misérables habitants sont toujours prisonniers dans leur propre pays.

Les Shiites du Berain, la majorité indigente marginalisée de l’île, contrôlée par la riche famille royale sunnite al-Khanlifa qui ordonne chaque jour à ses services de sécurité importés d’arrêter et de torturer les militants pour la démocratie et les droits de l’homme. Exclus du gouvernement, du secteur public et des professions de Loi par une discrimination rampante, ils ont risqué cette année leur vie pour protester contre le fait qu’ils soient privés de droit de vote.

Les égyptiens qui suffoquent sous un régime répressif soutenu par les USA à qui les Lois d’Urgence tiennent lieu de gouvernement depuis 30 ans et qui viole la liberté d’expression, la liberté de se réunir et la liberté de la presse. Cette année des élections truquées les ont empêché de remplacer leurs représentants parlementaires et cela nous rappelle cruellement que le "statu quo" est le seul candidat pour lequel il leur soit possible de voter.

Les Irakiens, qui vivent sous occupation depuis 7 ans, qui n’ont que quelques heures d’électricité par jour dans un pays brûlé par un soleil aussi implacable que les explosions et les bombes suicides qui détruisent les villes et tuent des milliers de personnes. Les plus simples actions, comme de faire une promenade, d’aller au marché, de conduire ses enfants à l’école ou de participer aux prières du vendredi deviennent des actes de bravoure qui devraient faire honte aux dirigeants irakiens uniquement préoccupés de garder leurs postes.

Les musulmans Ismaéliens, Shiites et Soufis d’Arabie Saoudite, persécutés, arrêtés et emprisonnés pour avoir pratiqué leur religion ou demandé de pouvoir le faire. Les portes de leurs mosquées ont été scellées par le Ministre de l’Intérieur tout autant que la probabilité d’un progrès civil et socio-économique. Ils sont des "apostats" et les droits élémentaires des autres citoyens leur sont déniés.

Les Yéménites du gouvernorat de Saada qui sont devenus les "réfugiés internes" affamés d’une longue guerre civile. Pris entre les bombardements saoudiens au nord et les bombardements de l’armée yéménite au sud, ils vivent, dans la famine et les ruines, une catastrophe humanitaire ignorée par la communauté internationale.

Les peuples de l’année 2010 du Moyen-Orient ? Les opprimés.

Rannie Amiri et un commentateur indépendant du Moyen-Orient.

Pour consulter l’original : http://www.counterpunch.org/amiri12242010.html

Traduction : D. Muselet

URL de cet article 12328
   

Même Thème
La poudrière du Moyen-Orient, de Gilbert Achcar et Noam Chomsky.
Noam CHOMSKY, Gilbert ACHCAR
L’aut’journal, 8 juin 2007 Les éditions Écosociété viennent de publier (2e trimestre 2007) La poudrière du Moyen-Orient, Washington joue avec le feu de Gilbert Achcar et Noam Chomsky. Voici un extrait qui montre l’importance de cet ouvrage. Chomsky : Un Réseau asiatique pour la sécurité énergétique est actuellement en formation. Il s’articule essentiellement autour de la Chine et de la Russie ; l’Inde et la Corée du Sud vont vraisemblablement s’y joindre et peut-être le Japon, bien que ce dernier soit (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Que ce soit bien clair : nous avons commis des erreurs, évidemment. Et nous en commettrons d’autres. Mais je peux te dire une chose : jamais nous n’abandonnerons le combat pour un monde meilleur, jamais nous ne baisserons la garde devant l’Empire, jamais nous ne sacrifierons le peuple au profit d’une minorité. Tout ce que nous avons fait, nous l’avons fait non seulement pour nous, mais aussi pour l’Amérique latine, l’Afrique, l’Asie, les générations futures. Nous avons fait tout ce que nous avons pu, et parfois plus, sans rien demander en échange. Rien. Jamais. Alors tu peux dire à tes amis "de gauche" en Europe que leurs critiques ne nous concernent pas, ne nous touchent pas, ne nous impressionnent pas. Nous, nous avons fait une révolution. C’est quoi leur légitimité à ces gens-là, tu peux me le dire ? Qu’ils fassent une révolution chez eux pour commencer. Oh, pas forcément une grande, tout le monde n’a pas les mêmes capacités. Disons une petite, juste assez pour pouvoir prétendre qu’ils savent de quoi ils parlent. Et là, lorsque l’ennemi se déchaînera, lorsque le toit leur tombera sur la tête, ils viendront me voir. Je les attendrai avec une bouteille de rhum.

Ibrahim
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

CUBA : modèle de résistance ou résistance d’un modèle ? (conférence/débat audio)
Conférence de Viktor Dedaj, animateur du site "Le Grand Soir", sur le Libre Teamspeak le 4 Décembre 2011. Notre conférencier nous explique enfin la vérité sur Cuba, sur son régime, et démonte minutieusement toute la propagande des États-Unis contre Cuba. Une conférence aussi excellente qu’indispensable. L’exposé initial de Viktor Dedaj dure une quarantaine de minutes et est suivi de deux heures de questions/débat avec les auditeurs. - http://lelibrets.blogspot.com/ Le compte Youtube (...)
22 
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
93 
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
120 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.