Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Les premières infos 2018

- Najat Vallaud-Belkacem ne briguera pas la présidence du PS. Elle a raison, ça ne rapporte pas un rond et ça n’apporte que des emmerdes.

- Jean-Christophe Cambadélis, qui en avait fait les frais, s’est trouvé un bon job à 20 000 euros par mois dans une usine à gaz chargée de faciliter l’achat de terrains appartenant à l’Etat par les mairies pour la construction de HLM. Décidément, il est maître d’œuvre dans les fiascos annoncés et continue à ne servir à rien.

- Emmanuel Macron veut moraliser la presse, une idée qui semble empruntée à Jean-Luc Mélenchon. Alexis Corbière s’inquiète qu’il veuille mettre la presse au pas pour diffuser la bonne parole officielle. Mais si c’est pour éviter la diffusion de fausses nouvelles, ça pourrait être plutôt positif pour lui, Raquel Garrido, Danielle Simonnet, Danielle Obono et Jean-Luc Mélenchon qui en ont été victimes, entre autres.

- Amélie König, recruteuse et propagandiste de Daech, demande pardon. On lui souhaite bon courage pour expliquer aux familles des victimes que c’était une erreur de jeunesse.

- Un juge israélien a demandé à la Palestinienne de 16 ans, Ahed Tamimi : Pouvez-vous nous dire comment vous avez giflé un de nos soldats. Elle a répondu : Enlevez-moi les menottes et je vais vous montrer. Une Insoumise ?

-  Trump et Kim Jong-un jouent à celui qui aura le plus gros bouton. Attention les gars, à jouer à touche-pipi quand on est jeune ça peut partir plus tôt que prévu !

URL de cet article 32785
   
Une santé aux mains du grand capital ? L’alerte du Médiator.
Michel J. CUNY
Pendant plus de trente ans, un médicament, le Médiator, a réussi à défier le plus simple bon sens. Son histoire accompagne, et peut éclairer, celle de la montée en puissance des multinationales du médicament dont on découvre maintenant que les milliards qu’elles ont engloutis dans la recherche & développement n’ont à peu près rien produit du côté des améliorations thérapeutiques… En face de quoi, le flot des innovations est tout à fait démesuré : il permet de renouveler des brevets qui offrent à leurs (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Informer n’est pas une liberté pour la presse, mais un devoir. La liberté de la presse a bien une limite : elle s’arrête exactement là où commence mon droit à une véritable information.

Viktor Dedaj


La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
CUBA : modèle de résistance ou résistance d’un modèle ? (conférence/débat audio)
Conférence de Viktor Dedaj, animateur du site "Le Grand Soir", sur le Libre Teamspeak le 4 Décembre 2011. Notre conférencier nous explique enfin la vérité sur Cuba, sur son régime, et démonte minutieusement toute la propagande des États-Unis contre Cuba. Une conférence aussi excellente qu’indispensable. L’exposé initial de Viktor Dedaj dure une quarantaine de minutes et est suivi de deux heures de questions/débat avec les auditeurs. - http://lelibrets.blogspot.com/ Le compte Youtube ayant (...)
22 
« SIN EMBARGO » - Paroles cubaines sur le blocus (et le reste aussi) - Préambule - 1/13
PREAMBULE « Un microphone ? Hum... » Ca y’est, deux jours à la Havane et je commence à me sentir comme un fucking Chevalier de la Table Ronde à la recherche du Graal. Oui, j’ai besoin d’un microphone, avec une petite prise, pour le brancher là. « Tu veux acheter un microphone ? » Ben oui, à peine arrivé, le mien est tombé en panne, alors j’ai besoin d’un microphone. « Oui, oui, je comprends. Un microphone... ». Je suis dans un centre culturel. Un grand centre culturel. J’ai l’impression de voir des (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.