Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


M6, Reportage SUR (ou CONTRE ) Cuba ?

Communiqué de l’association Cuba Si France.

Une véritable Propagande CONTRE Cuba

Vive protestation de tous nos adhérents !

Depuis quelques semaines sur les chaînes de télévision françaises, nous constatons une recrudescence de "reportages" sur Cuba d’une violence mensongère rare. Il faudrait plutôt dire "contre Cuba " que "sur Cuba". Une telle mauvaise foi déshonore les "journalistes" qui se prêtent à ce genre d’exercices honteux, peu ragoûtants au demeurant ("caméra cachée", "clandestinement", blablabla...). Car enfin, pour ceux qui ont voyagé à Cuba même une seule fois, pour ceux qui connaissent (même un peu) le contexte politico-économique de Cuba, après Thalassa sur FR3, il est impossible de ne pas s’indigner devant la dernière production de Bernard de la Villardière sur M6 à propos de Cuba, c’est purement et simplement une ignominie ! Oser présenter un tel torchon relève de la psychiatrie, d’une obsession maladive à l’encontre de Cuba doublée d’une conception du métier de journaliste aux antipodes de l’éthique. Et c’est prendre ensuite les téléspectateurs pour des imbéciles ! "Plus c’est gros, mieux c’est gobé par la populace" doit imaginer de la Villardière, à qui d’ailleurs il ne doit plus rester grand chose de noblesse. Aucun pays, nous disons bien aucun, n’est aussi maltraité que Cuba. Abandonnée l’objectivité, évacuée la nécessaire méthodologie contradictoire, éjectée la déontologie ! Tout ça s’efface devant la nécessité absolue de nuire à Cuba. Pour ces média et leurs maîtres, Cuba est un mauvais exemple pour les peuples de nos "démocraties libérales" occidentales. Cette expérience doit disparaître. Elle est nuisible aux politiques ultra-libérales de l’Occident.

Et la mystification atteint des niveaux records. Nous pourrions ici-même démonter un à un les plans choisis, analyser les commentaires uniquement à charge, en montrer les contradictions et démontrer finalement l’orientation volontairement et outrageusement hostile à Cuba. D’ailleurs, malgré nos exigences réitérées de droit de réponse, FR3 comme M6 (et à chaque fois dans ce type de reportage)se gardent bien de donner la parole à des organisations comme la nôtre qui n’auraient aucune peine à confondre l’immoralité des auteurs et à rétablir la vérité.

C’est pourquoi nous pensons qu’il ne peut s’agir que d’un maillon d’une chaîne de propagande anti-cubaine abjecte, orchestrée depuis les milieux particulièrement féroces des anti-castristes de Miami qui, en période préélectorale aux E-U, multiplient les initiatives souterraines contre le régime cubain, une bassesse de plus grossièrement relayée en France avec une complaisance coupable par des média peu soucieux de déontologie dans le but de condamner le peuple français à ne plus voir dans ces expériences humanistes et porteuses d’espoir (à Cuba comme en Amérique Latine) que des "impasses monstrueuses".

Nous protestons avec vigueur contre ces "reportages" obscènes qui déshonorent leurs auteurs oublieux de leur engagement éthique. Aussi, forts de nos 4000 adhérents, Cuba Si France renouvelle son exigence de droit de réponse afin de réduire le déséquilibre de traitement honteux que Cuba subit à flots continus.

LE BUREAU
de Cuba Si France

URL de cet article 17035
   
Même Thème
Washington contre Cuba.
Salim LAMRANI
WASHINGTON CONTRE CUBA - L’affaire des Cinq. Un demi-siècle de terrorisme, dirigé par Salim Lamrani. Edition le temps des cerises Textes de : Howard Zinn, Noam Chomsky, William Blum, Michael Parenti, Piero Gleijeses, Ignacio Ramonet, Leonard Weinglass, Wayne S. Smith, Saul Landau, Michael Steven Smith, James Petras, Jitendra Sharma, Ricardo Alarcon, Gianni Mina, Nadine Gordimer. « Les Etats-Unis n’ont jamais annexé Cuba, mais ils en ont fait une colonie virtuelle jusqu’à ce que, en janvier (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"Lorsque j’ai pris mes fonctions, j’étais déterminé à faire entrer les Etats-Unis dans le 21ème siècle, toujours comme le plus grand facteur de paix et de liberté, de démocratie, de sécurité et de prospérité."

Bill Clinton, 1996

"A travers le monde, chaque jour, un homme, une femme ou un enfant sera déplacé, torturé, assassiné ou "porté disparu", entre les mains de gouvernements ou de groupes politiques armés. Et la plupart du temps, les Etats-Unis en sont complices. "

Amnesty International, 1996


Retour sur l’étrange et persistante désinformation autour de « l’affaire » Julian Assange (le Fake News dans toute sa splendeur)
On ne le répétera jamais assez : pratiquement tout ce que les grands médias répètent à l’envi autour de « l’affaire » Julian Assange est incorrect. Et on a beau l’expliquer aux journalistes - lorsque l’occasion se présente - et ils ont beau hocher de la tête, rien n’y fait : ils persistent et signent, mus par une sorte d’incapacité à accepter le moindre écart d’une narrative pré-établie et apparemment immuable, même lorsqu’elle se révèle fausse. Il suffit pourtant d’un minimum de recherches, pas beaucoup, pour (...)
10 
Cuba - Tchernobyl : Lettre à Maria.
24 août 2006. Chère Maria, Je ne sais pas si mon nom vous dira quelque chose. A vrai dire, je ne crois pas vous avoir laissé un souvenir impérissable. C’est pourtant vous qui m’avez donné, au détour d’une seule phrase, une des plus belles leçons d’humanité qu’un homme puisse recevoir. Il y a déjà quelques années de cela mais, comme vous pouvez le constater, je n’ai pas oublié. Vous souvenez-vous, Maria, de cet occidental en visite sur votre île qui voulait vous poser quelques questions ? En réalité, et (...)
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
51 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.