RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Où va le monde ?

A l’heure où l’humanité ne sait où aller,

à l’heure où le mal ne fait que commencer,

parlez nous de guerre pour nous traumatiser,

parce que l’amour est éternel, la haine ne peut s’en aller.

Pas de poésie, rien ne change dans mon pays,

à droite comme à gauche, l’homme nous a trahis,

ces imbéciles qui applaudissent notre Président,

il agira comme Obama dorénavant.

Cherche la solution en Amérique Latine,

on diabolise les autres, le mal s’enracine,

la France est un colosse au pied d’argile,

un pays de mouton où le vote est fragile.

Attention le curseur est à gauche ou à droite,

Attention à l’extrême gauche ou l’extrême droite,

Attention au politicien tout simplement,

au financier comme Montebourg au Gouvernement.

Ah ! que les Mélanchonistes sont déçus,

leur vote est Hollandiste aujourd’hui,

croyez-vous que le peuple gouvernera un jour,

alors que Aubry est la fille de Delors pour toujours.

Un pays qui alimente la politique sur la base du sang,

qui pleure parce que des hommes affirment que Dieu est Grand,

un pays qui n’accepte pas que l’on puisse être français,

en ayant des parents qui effectivement étaient immigrés.

Où est la grandeur de notre peuple ?

en Grèce, en Espagne ou en Italie,

mais François Hollande, que veut le peuple ?

que tu respectes jusqu’au bout la Démocratie.

Sayid, un citoyen du monde

URL de cet article 16922
  

Lettre ouverte à ceux qui sont passés du col Mao au Rotary
Guy HOCQUENGHEM
Préface de Serge Halimi : Avant de mourir, à 41 ans, Guy Hocquenghem a tiré un coup de pistolet dans la messe des reniements. Il fut un des premiers à nous signifier que, derrière la reptation des « repentis » socialistes et gauchistes vers le sommet de la pyramide, il n’y avait pas méprise, mais accomplissement, qu’un exercice prolongé du pouvoir les avait révélés davantage qu’il les avait trahis. On sait désormais de quel prix - chômage, restructurations sauvages, argent fou, dithyrambe des patrons - (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Si j’étais un milliardaire ou un agent du renseignement, je voudrais probablement perturber la gauche au point de faire croire que quelqu’un de "gauche" est celui qui ne conteste jamais l’impérialisme US, ou qui soutient activement l’impérialisme US pour "contrebalancer les oligarques étrangers".

Primo Radical

Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
43 
L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
19 
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.