RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Pétition : Stop à la loi Helms-Burton et au blocus qui asphyxient le peuple cubain

Les Etats-Unis ont décidé d’activer depuis le 19 mars, pour la première fois, le titre III de la loi Helms-Burton, adoptée en 1996. Le titre III a pour objet de poursuivre devant les tribunaux étasuniens, tous ceux qui, et quelle que soit leur nationalité, feraient des affaires avec les entreprises et les structures cubaines nationalisées après la Révolution.

Depuis son entrée en vigueur en 1996, la loi Helms-Burton s’est efforcée d’universaliser le blocus économique à travers des pressions brutales et illégales exercées par les États-Unis contre des pays tiers, leur gouvernement et leurs entreprises. Elle cherche à asphyxier l’économie cubaine et à promouvoir ou accroître les pénuries dont souffre la population dans le but d’imposer à Cuba un gouvernement qui réponde aux intérêts des États-Unis.

Elle prescrit un comportement aux entreprises ressortissantes d’Etats tiers en faisant peser sur elles la menace de sanctions si elles ne se plient pas aux injonctions du législateur américain.

Du fait de ses prétentions illégitimes et contraires au Droit international, la loi Helms-Burton et le blocus suscitent le rejet universel, réitéré depuis près de trois décennies au sein des plus importants organismes régionaux et internationaux dont l’Assemblée générale des Nations Unies, où Washington se retrouve complètement isolé.

L’objectif est bien de freiner, voire d’empêcher les investissements d’entreprises de tout pays à Cuba. La volonté des Etats-Unis, sous la conduite de Trump, en réactivant cette loi est d’aggraver les conséquences du blocus et d’imposer son hégémonie sur l’économie mondiale et son droit d’ingérence sur les souverainetés nationales.

Elle met en péril les accords de coopération signés avec Cuba comme ceux avec la France et l’UE dernièrement.

Solidaires du peuple de Cuba, nous demandons :

> Que la France ne se plie en aucun cas au chantage illégal du gouvernement US et prenne des positions fortes afin que cette loi Helms-Burton illégale ne soit pas mise en œuvre ;

> Que la France agisse avec détermination et fermeté en faveur du respect du droit international et contre les mesures extraterritoriales décidées par Washington ;

> Que l’Union européenne et la France exigent fermement la levée immédiate du blocus commercial et financier de Cuba.

A l’initiative de : Rencontres Marx ; Les Amis du Monde Diplomatique Montpellier ; Cuba Coopération Hérault ; France Cuba Hérault ; Montpellier Cuba Solidarité ;

Avec le soutien de : Cuba Coopération France ; France Cuba ; Association des Travailleurs Maghrébins de France Hérault ; Centre de Documentation Tiers Monde Hérault ; Collectif Ethique sur l’Etiquette Montpellier ; Comité de Soutien au Mouvement populaire du Rif Montpellier ; LDH Montpellier ; Maison des Tiers Mondes et de la Solidarité Internationale ; MRAP ; MRAP Montpellier ; SALSA Sète ; EELV-LR ; PCF ; PCF34 ; MJCF34 ; ADECR34 ; Ensemble34 ; PG34 ;

»» https://www.mesopinions.com/petition/politique/stop-blocus-cuba/65573
URL de cet article 34896
  

Roger Faligot. La rose et l’edelweiss. Ces ados qui combattaient le nazisme, 1933-1945. Paris : La Découverte, 2009.
Bernard GENSANE
Les guerres exacerbent, révèlent. La Deuxième Guerre mondiale fut, à bien des égards, un ensemble de guerres civiles. Les guerres civiles exacerbent et révèlent atrocement. Ceux qui militent, qui défendent des causes, tombent toujours du côté où ils penchent. Ainsi, le 11 novembre 1940, des lycées parisiens font le coup de poing avec des jeunes fascistes et saccagent les locaux de leur mouvement, Jeune Front et la Garde française. Quelques mois plus tôt, les nervis de Jeune Front avaient détruit les (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"Il y a beaucoup d’ignorance sur ce qui se passe à Cuba et on ne veut jamais rien leur reconnaître. Si d’autres avaient fait ce que Cuba a fait [pour lutter contre le SIDA], ils seraient admirés par le monde entier."

Peggy McEvoy
représentante de UN-AIDS à Cuba de 1996 à 2001

Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
43 
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
23 
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
103 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.