RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Pour les 140 ans du massacre des communards, débaptisons toutes les rues Thiers !

Du 21 au 29 Mai 1871, les troupes de Thiers écrasaient la Commune de Paris en massacrant 15 à 30000 communards. Il est grand temps de débaptiser les 423 rues qui portent encore le nom de ce boucher !

En écrasant la Commune de Paris pendant la "semaine sanglante", Adolphe Thiers, alias Foutriquet, est certainement devenu l’un des chefs d’états français avec le plus de sang sur les mains. Avec 15 à 30.000 morts entre le 21 et le 29 Mai 1871, ce massacre est l’un des plus importants de notre histoire.

Déjà bourreau des soulèvements de 1834 et 1848, ce "singe autorisé pour un moment à donner libre cours à ses instincts de tigre" comme le qualifiait Marx, a donné les instructions détaillées pour que la répression des communards soit la plus barbare possible : exécutions en masse sans procès, tir à vue sur les ambulances, torture des prisonniers...

Malgré cela, il y a fort à parier qu’une rue ou un boulevard porte le nom de cet ignoble boucher pas loin de chez vous, il est grand temps de réparer cette aberration !

Chacun d’entre nous peut aider à réparer cette injustice, très simplement :

LIRE LA SUITE : http://cercles.communistes.free.fr/ccrp/publi.php?idArticle=2011_05_22...

URL de cette brève 1812
https://www.legrandsoir.info/pour-les-140-ans-du-massacre-des-communards-debaptisons-toutes-les-rues-thiers.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
25/05/2011 à 15:11 par Franck

... sans oublier de débaptiser toutes les rue Mac-Mahon ! Ainsi que cette honte sans nom qu’est la place du Trocadéro.
Du boulot en perspective.

#69564 
28/05/2011 à 20:42 par catherine

Merci pour cet article .Mon grand pére était un "héros" de la commune .

#69660 
30/05/2011 à 22:14 par Blanchedelaforce

Et détruisons le sacré-coeur, flamboyante revanche des réactionnaires sur les révolutionnaires !

#69710 
RSS RSS Commentaires
   

L’Etat voyou
William BLUM
Quatrième de couverture « Si j’étais président, j’arrêterais en quelques jours les attaques terroristes contre les États-Unis. Définitivement. D’abord, je présenterais mes excuses à toutes les veuves, aux orphelins, aux personnes torturées, à celles tombées dans la misère, aux millions d’autres victimes de l’impérialisme américain. Ensuite, j’annoncerais aux quatre coins du monde que les interventions américaines dans le monde sont définitivement terminées, et j’informerais Israël qu’il n’est plus le 51e (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Ce que vous faites peut paraître insignifiant, mais il est très important que vous le fassiez.

Gandhi

Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
Appel de Paris pour Julian Assange
Julian Assange est un journaliste australien en prison. En prison pour avoir rempli sa mission de journaliste. Julian Assange a fondé WikiLeaks en 2006 pour permettre à des lanceurs d’alerte de faire fuiter des documents d’intérêt public. C’est ainsi qu’en 2010, grâce à la lanceuse d’alerte Chelsea Manning, WikiLeaks a fait œuvre de journalisme, notamment en fournissant des preuves de crimes de guerre commis par l’armée américaine en Irak et en Afghanistan. Les médias du monde entier ont utilisé ces (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.