RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Pourquoi le silence de David Cameron autour de Palmyre ? (The Independent)

La récupération par l’armée syrienne de Palmyre, la ville romaine de l’impératrice Zénobie, constitue la plus grande défaite militaire de l’État Islamique depuis près de deux ans. Et nous sommes silencieux. Les méchants auraient-ils gagné ? Sinon, ne devrions-nous pas tous célébrer la victoire ?

Moins d’une semaine après que les âmes perdues du « califat islamique » aient détruit la vie de plus de 30 êtres humains innocentes à Bruxelles, nous devrions, n’est-ce pas ? Nous devrions applaudir la défaite militaire la plus écrasante de l’histoire de l’EI. Mais non. Les maîtres en noirs des exécutions ont fui Palmyre ce week-end ; Obama et Cameron sont demeurés aussi silencieux que les tombes dans lesquelles l’EI a envoyé tant de leurs victimes. Celui qui a abaissé notre drapeau national en l’honneur du roi trancheur de têtes d’Arabie Saoudite (je parle de David, bien sûr) n’a pas dit pas un mot.

Et voici que l’armée syrienne, soutenue, bien sûr, par la Russie de Vladimir Poutine, jette les clowns de l’EI hors de la ville, et nous ne prononçons pas un seul mot de félicitation.

Lorsque Palmyre est tombée, l’an dernier, nous avons prédit la chute de Bachar al-Assad. Nous avons ignoré les interrogations de l’armée syrienne : pourquoi, si les Américains détestaient tant l’EI, ne les bombardent-ils pas ? Pourquoi ne détruisent-ils pas les convois suicides qui ont percé nos lignes de front ? Pourquoi n’attaquent-ils pas l’EI ?

« Si les Américains voulaient détruire l’EI, pourquoi ne les ont-ils pas bombardés quand ils les ont vus ? » m’a demandé un général de l’armée syrienne, après la défaite de ses soldats à Palmyre ; son fils avait été tué en défendant Homs. Ses hommes avaient été capturés puis décapités dans les ruines romaines. Le responsable syrien en charge des ruines romaines (auxquelles nous tenions tant, souvenez-vous) a été lui-même décapité. L’EI a même remis ses lunettes sur sa tête décapitée, pour le plaisir. Et nous sommes restés silencieux.

Poutine a remarqué cela, et en a parlé, et prédit la reprise de Palmyre. Son aviation a attaqué l’EI – contrairement à l’aviation américaine – en soutien à l’avancée de l’armée syrienne. J’ai souri lorsque j’ai lu que le commandement américain avait revendiqué deux frappes aériennes contre l’EI autour de Palmyre dans les jours qui ont précédé sa reprise par le régime Syrien. Cela vous dit clairement tout ce dont vous avez besoin de savoir quant à la guerre américaine contre « le terrorisme ». Ils veulent détruire l’EI, mais pas trop.

Au final, ce fut donc l’armée syrienne et leurs camarades du Hezbollah, Iraniens et Russes qui chassèrent les meurtriers de l’EI de Palmyre, et qui pourront, peut-être, reprendre la ville de Raqqa, devenue la capitale de l’EI. J’ai écrit à plusieurs reprises que l’armée syrienne décidera de l’avenir de la Syrie. S’ils saisissent Raqqa - et Deir el-Zour, où le front Al-Nusrah a détruit l’Eglise commémorant le génocide arménien en jetant les os des morts de 1915 dans les rues - Je vous promets que nous serons encore silencieux.

Ne sommes-nous pas censés détruire l’EI ? Oubliez ça. C’est le travail de Poutine. Et d’Assad. Priez pour la paix. Voilà de quoi ils parlent, n’est-ce pas ? Et Genève. Où est-ce exactement ?

Robert Fisk

»» http://www.independent.co.uk/voices/why-is-david-cameron-so-silent-on-...
URL de cet article 30162
  

Mai 68 : Histoire sans fin
Gérard FILOCHE
Nicolas Sarkozy accuse mai 68 d’avoir « imposé le relativisme intellectuel et moral », « liquidé l’école de Jules Ferry », « introduit le cynisme dans la société et dans la politique » et « abaissé le niveau moral de la politique ». Il aime à dire que « Les héritiers de ceux qui, en mai 68, criaient " CRS = SS " prennent systématiquement le parti des voyous, des casseurs et des fraudeurs contre la police », avant d’ajouter : « Je veux tourner la page de mai 68 une bonne fois pour toutes ». Selon (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"La seule et unique raison pour laquelle certaines parties de la classe dirigeante n’aiment pas Trump, ce n’est pas parce qu’il ne défend pas leurs intérêts (il le fait), mais parce qu’il gère mal les événements et les récits d’une manière qui expose à la vue de tous la laideur de l’empire."

Caitlin Johnstone

Appel de Paris pour Julian Assange
Julian Assange est un journaliste australien en prison. En prison pour avoir rempli sa mission de journaliste. Julian Assange a fondé WikiLeaks en 2006 pour permettre à des lanceurs d’alerte de faire fuiter des documents d’intérêt public. C’est ainsi qu’en 2010, grâce à la lanceuse d’alerte Chelsea Manning, WikiLeaks a fait œuvre de journalisme, notamment en fournissant des preuves de crimes de guerre commis par l’armée américaine en Irak et en Afghanistan. Les médias du monde entier ont utilisé ces (...)
17 
"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.