RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
57 

Rapport fracassant de l’ATIH : les patients covid n’ont représenté que 2% des patients hospitalisés en 2020

L’Agence technique de l’Information sur l’Hospitalisation (ATIH) a publié le 28 octobre 2021 un rapport édifiant concernant le poids des patients covid sur les hospitalisations en France en 2020. Et le résultat est sans appel : ils n’ont représenté que 2% des patients totaux !

C’est un véritable coup de tonnerre dans le récit officiel asséné depuis maintenant 18 mois. En effet, l’officielle agence ATIH vient de publier un rapport très instructif dans lequel on découvre que les patients covid n’ont pas pesé autant en 2020 sur les services hospitaliers que le gouvernement et les médias mainstream ont bien voulu nous faire croire.

Le récit officiel concernant la gravité du Covid est-il en train de s’effondrer ? C’est ce que suggère ce rapport de l’ATIH, organisme public officiel en charge de tous les système d’information des hôpitaux du pays.

Qu’est-ce que l’ATIH ?

L’ATIH c’est l’agence qui gère tous les systèmes d’information des hôpitaux français, elle est au courant de toutes les hospitalisations qui ont lieu dans le pays et de leurs raisons. Sur sa page de présentation, on apprend que l’ATIH est « un établissement public de l’État à caractère administratif placé sous la tutelle des ministres chargés de la santé, des affaires sociales et de la sécurité sociale ».

« Les patients COVID représentent 2% de l’ensemble des patients hospitalisés au cours de l’année 2020, tous champs hospitaliers confondus ».

Dans son rapport intitulé « Analyse de l’activité hospitalière 2020 – Covid-19 » on apprend que le poids des patients covid dans l’activité hospitalière n’a été que de 2% ! On apprend également que « au cours de l’année 2020, les patients COVID représentent 5% de l’ensemble des patients pris en charge en service de soins critiques ».

Voir dans cet extrait, Martin Blachier sur LCP (à partir de 56mn) expliquer les contours de ce rapport devant un plateau de journalistes médusés :

Après 2 confinements, des mesures sanitaires drastiques, et 200 milliards d’euros de coûts à cause de toutes ces décisions prises, l’ATIH nous confirme que le Covid n’a pas été l’épidémie catastrophique qu’on a voulu nous faire croire. Les médias se gardent bien de mettre cette information à la Une de leurs journaux. Le poids de la désinformation continue de s’exercer dans le paysage audiovisuel français...

source : https://www.nexus.fr

»» https://reseauinternational.net/rapport-fracassant-de-latih-les-patien...
URL de cet article 37532
  

« Les déchirures » de Maxime Vivas
Maxime VIVAS
Sous ce titre, Maxime Vivas nous propose un texte ramassé (72 pages) augmenté par une préface de Paul Ariès et une postface de Viktor Dedaj (site Le Grand Soir).. Pour nous parler des affaires publiques, de répression et d’impunité, de management, de violences et de suicides, l’auteur (éclectique) convoque Jean-Michel Aphatie, Patrick Balkany, Jean-Michel Baylet, Maïté Biraben, les Bonnets rouges, Xavier Broseta (DRH d’air France), Warren Buffet, Jérôme Cahuzac, Charlie Hebdo, Jean-François Copé, (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"Ce n’est pas de Wikileaks que les Etats-Unis ont peur. Ce n’est pas de Julian Assange qu’ils ont peur. Qu’importe ce que je sais ? Qu’importe ce que Wikileaks sait ? Ce qui importe, c’est ce que VOUS savez." — Julian Assange

Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
46 
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
69 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.