RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
On s’occupe comme on peut pendant le Grand Confinement

Revue de [PRESSE] - 11/04/2020

  • Dieu « pleure le fléau qui est tombé sur l’humanité » (La Croix)

- Dieu, qu’est-ce que T’as encore foutu ?
- Ben.. hier soir, Je suis sorti avec les anges pour boire un coup...
- Et voilà ! Chaque fois que Tu bois, bam !, un nouveau fléau.Tu nous avais promis d’arrêter ! Guerres, famines, incendies, déluges... A chaque fois, c’est pareil : "Ouais, J’ai pas fait exprès..." Maintenant une pandémie. Et la prochaine fois, ce sera quoi ? Un changement climatique ?
- Non, attends, Je ne buvais que de l’eau mais Jésus l’a transformé en...
- Toujours les mêmes mensonges. Incapable d’assumer. Tu ne changeras jamais.

  • Coronavirus : des économistes croient en une solide reprise après la crise (Sud Ouest)

"Eh bien nous sommes ici en direct à la Bourse où à la mi-journée l’indice des pompes funèbres a déjà fait un bond de 12%, apportant un rayon de soleil et un peu d’optimisme dans un paysage jusqu’ici plutôt morose."

  • Coronavirus : L’OMS craint une « résurgence mortelle » de la pandémie en cas de déconfinement hâtif (20 minutes)

Lors d’une conférence presse ce matin, Sibeth Ndiaye, porte-parole du gouvernement, a tenu à apporter des explications en déclarant notamment : "Bon, vous avez entendu l’OMS ? Pas de déconfinement hâtif ! Ne courez pas, sortez en marchant lentement. C’est clair".

  • L’Arabie saoudite annonce un cessez-le-feu au Yémen (Le Monde)

- Votre Altesse, l’Arabie Saoudite a mené une guerre terrible, imposé un blocus et affamé un pays qui est ruiné. S’agit-il d’un geste humanitaire ?
- Oui, tout à fait. Nos fournisseurs d’armes ont de plus en plus de mal à nous livrer alors on a décidé de ne plus leur mettre la pression, le temps que le virus fasse le boulot à notre place.

  • Coronavirus. Pour le Medef, il faudra « travailler un peu plus » afin de relancer l’économie (Ouest-France) - Geoffroy Roux de Bezieux, président du Medef, estime qu’il faudra se poser la question « du temps de travail, des jours fériés et des congés payés » pour accompagner la reprise économique, une fois l’épidémie du virus Covid-19 terminée.

- Il y aura donc une reprise économique ?
- Geoffroy Roux de Bezieux : ah, ça me paraît évident.
- Mais vous voulez faire travailler plus au lieu d’embaucher ?
- GRB : ah, ça me paraît évident.
- Si je comprends bien, en période de crise comme en période de reprise, le chômage restera le même ?
- GRB : ah, ça me paraît évident.
- Le chômage est donc bien un phénomène structurel, voulu ?
- GRB : ah, ça me paraît évident.

  • La bourse de Paris conforte ses gains et monte à 1,79% (Boursorama) - 9 Avril 2020
    Covid-19 : l’économie française en pleine débâcle (La Tribune) - 9 Avril 2020

- Venu nous rejoindre sur le plateau, notre spécialiste économique, Albert Grossous. Albert, on voit la Bourse reprendre des couleurs. C’est une bonne nouvelle, non ?
- Effectivement, Gérard Groscon, c’est une bonne nouvelle. Les investisseurs institutionnels...
- (coup d’oeil à la caméra) Et les petits porteurs aussi...
- (rire gêné) Oui, oui, les petits porteurs aussi.. Bref : les chiffres ne mentent pas.
- La Bourse va bien, mais l’Economie va mal. Une explication ?
- L’Economie a tort, c’est tout.

Viktor DEDAJ
"c’est tout pour aujourd’hui. Vous pouvez maintenant reprendre une vie normale et aller sur Youtube"

URL de cet article 35973
  
AGENDA

RIEN A SIGNALER

Le calme règne en ce moment
sur le front du Grand Soir.

Pour créer une agitation
CLIQUEZ-ICI

Même Auteur
Cuba sous embargo - paroles cubaines sur le blocus
Viktor DEDAJ
Instauré depuis 1962 par les États-Unis après un échec de l’invasion de l’île, le blocus non seulement pourrit la vie des Cubains mais constitue également une véritable insulte à la communauté internationale, laquelle, dans sa quasi totalité, le condamne chaque année à l’ONU depuis près de trente ans. Cette négation de la souveraineté des États et cette sanctification du droit d’ingérence par l’asphyxie constitue l’un des plus grands scandales de tous les temps. Dans le carnet de bord qu’il tient tout en (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

En 2001, on nous a dit que la guerre en Afghanistan était une opération féministe. Les soldats US libéraient les femmes afghanes des talibans. Peut-on réellement faire entrer le féminisme dans un pays à coups de bombes ?

Arundhati Roy

Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
43 
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
23 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.