RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

[RT] Maria Zakharova estime que Berlin devient « l’un des fournisseurs les plus importants d’armes à Kiev »

Chargement de fournitures militaires à Siauliai en Lituanie (image d’illustration).

La porte-parole de la diplomatie russe a établi le 5 mars un bilan des fournitures d’armes à l’Ukraine, affirmant que l’Allemagne devenait l’un des plus important fournisseur d’armes à l’Ukraine. Dans un long message sur Telegram adressé aux « pacifistes » le 5 mars, la porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova a détaillé les livraisons d’armes anciennes et récentes à Kiev par les pays occidentaux.

Dans un long message sur Telegram adressé aux « pacifistes » le 5 mars, la porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova a détaillé les livraisons d’armes anciennes et récentes à Kiev par les pays occidentaux.

L’Allemagne est en train de devenir l’un des fournisseurs les plus importants d’armes à Kiev », a-t-elle affirmé en soulignant que Berlin envisageait d’envoyer à Kiev « plus de 2 000 lance-missiles sol-air portatifs Strela-2 détenus auparavant par la République démocratique d’Allemagne, ainsi que 500 lance-missiles sol-air portatifs Stinger ».

Berlin va en outre fournir à l’Ukraine « 1 000 lance-roquettes anti-char Panzerfaust et 14 véhicules blindés ».Parmi les autres fournisseurs d’armes européens cités par Maria Zakharova, on trouve « le Danemark (2 700 lance-roquettes anti-char M72), l’Espagne (plus de 1 300 lance-grenades), la Belgique (200 systèmes anti-char), le Luxembourg (100 systèmes NLAW) ». 0La République tchèque est mentionnée pour un envoi de « 4 000 mortiers, 30 000 pistolets, 5 000 fusils d’assaut, 5 000 mitrailleuses, des fusils de précision » et la Pologne pour « 100 mortiers avec 1 500 munitions » et « huit drones ».

La Suède envisage la livraison de « 5 000 systèmes anti-char, des radios portables, des casques, des gilets pare-balles » et la Finlande « 2 500 fusils, des munitions, des gilets pare-balles ».La Roumanie, la Croatie et la Lettonie font partie des pays énumérés pour des envois d’armes non létales « en général par des gilets pare-balles et des casques ». La France n’est pas citée dans le texte de Maria Zakharova.

Hors Union européenne, le Royaume-Uni est mentionné pour sa fourniture de systèmes anti-char avec « 2 000 systèmes y compris les systèmes portables NLAW », le Canada pour l’envoi de mitrailleuses et « armes légères ». Elle rappelle par ailleurs que les Etats-Unis ont promis 350 millions de dollars supplémentaires pour l’achat d’armes et que l’Australie a promis 75 millions de dollars, dont 50 millions destinés à l’armement.

10 milliards d’aide américaine supplémentaire ?

Le 5 mars, des élus américains du congrès ont promis une aide de 10 milliards de dollars d’aide supplémentaire pour l’Ukraine lors d’un échange virtuel avec le président Volodymyr Zelensky. « Nous débloquerons rapidement ces 10 milliards pour aider le peuple ukrainien sur les plans économique, humanitaire et sécuritaire », lui a dit le chef démocrate du Sénat Chuck Schumer, selon une source informée de la teneur des discussions qui ont eu lieu par Zoom.

Lien auquel vous n’avez pas droit : https://francais.rt.com/international/96848-maria-zakharova-estime-que...

URL de cet article 37819
  

In Defense of Julian Assange
"This book shows why the Julian Assange case is one of the most important press freedom cases of this century or any other century."—James C. Goodale, former Vice Chairman and General Counsel of The New York Times. “I think the prosecution of him [Assange] would be a very, very bad precedent for publishers … from everything I know, he’s sort of in a classic publisher’s position and I think the law would have a very hard time drawing a distinction between The New York Times and WikiLeaks.” (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Moins vous êtes, plus vous avez... Ainsi, toutes les passions et toutes les activités sont englouties dans la cupidité.

Karl Marx

Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
43 
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
93 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.