RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Sarkozy est un spam

Dessin : Lasserpe

Je ne lui ai rien demandé, je ne l’ai pas sollicité, je n’ai même pas voté pour lui ; et pourtant, il est toujours là , où que j’aille, quoi que je fasse, toujours mon chemin croise cette incontournable voix, cette envahissante image …

Alors : hallucinations du croyant qui voit son dieu partout ? Non, merci, je suis un athée invétéré !

Psychose obsetionelle de ma part ? Peut-être ; mais en parlant autour de moi, il semblerait que la psychose soit collective…

Syndrôme de la peur, de la résignation : obéir, abdiquer, se soumettre, face au plus fort … Heu ? Au plus fort, ou au plus présent ?

Juste une définition

Le spam, pourriel ou polluriel est une communication électronique non sollicitée, en premier lieu via le courrier électronique. Il s’agit en général d’envois en grande quantité effectués à des fins publicitaires.

Contenu et objectifs du spam

* Le pourriel contient généralement de la publicité. Les produits les plus vantés sont les services pornographiques, les médicaments (le plus fréquemment les produits de « dopage sexuel » ou, des hormones utilisées dans la lutte contre le vieillissement ou encore pour la perte de poids), le crédit financier, les casinos en ligne, les montres de contrefaçon, les diplômes falsifiés et les logiciels craqués.

* Des escrocs envoient également des propositions prétendant pouvoir vous enrichir rapidement : travail à domicile, conseil d’achat de petites actions (penny stock).

Mon quotidien en détail (J1, la télévision)

Ce vendredi soir, après une semaine de travail stressante et harassante (de moins en moins de personnel et de moyens, pour produire toujours plus et plus), je rentre chez moi, pose mes fesses sur le canapé, juste à côté de Diesel, mon éternel ronronnant de Matou (pitaing, quel bol tu as, toi de ne pas avoir de patron, ni de président). J’allume la télé, et TF1 s’ouvre. Avez-vous remarqué que les télés actuelles (d’ailleurs, ne cherchez plus les anciennes, non seulement on n’en vend plus, mais s’il vous en reste une, sachez qu’elles ne se réparent plus) s’ouvrent systématiquement sur TF1 ? Il me semble qu’avant … Bon, allez, c’est un détail, pour un début d’article …

Donc, l’image s’affiche : Nicolas Sarkozy ! « la nécessité de la réforme des retraites, ect, et qu’c’est des rats … » . Encore lui ? Je zappe ! Pujadas nous commente la disparité du nombre de manisfestants (bizarre qu’on ne commente pas celle des chiffres du chomage !) ; puis les casseurs professionnels (« professionnels » ? j’ai bien entendu ? lapsus révélateur ? Ah non, pardon, ils viennent de rajouter « anarchistes ») ; bref passage de Hortefeux (Casseurs ? Où ça ? J’arrive ! … bruits de bottes…) puis, devinez qui ? N.S : « Les lycéens feraient mieux de retourner en classe au lieu de casser des vitrines ou bruler des poubelles ».

Mon quotidien en détail (J2, la police)

C’est le week-end, youpi ! Je décroche du boulot, je ne touche même plus la téloche. Allez les enfants, on se fait un ciné. Bagnole en main… premier rond-point : des uniformes ! Papiers, pneus, immatriculation, … , limite fouille. « Désolés, consignes du gouvernement, l’insécurité croissante nous l’impose » … Bon, les enfants, on était parti pour voir un film culturel dans un cinéma alternatif, finalement, on va aller au multiplexe voir Toys story 3… Détente, quand tu t’imposes à nous !

Mon quotidien en détail (J3, internet)

Encore le week-end, youpi ! Après ma grasse matinée, je vais un peu voir où en est mon site. Et si j’écrivais un article ? Et vas-y que je te parcours les unes des journeaux on-line. « Attali remet son rapport pronant la rigueur à N.S » , « des colis piégés contre les USA, N.S renforce les ervices de sécurité aux aéroports » (vu ce qu’il m’est arrivé la veille, ce n’est pas qu’aux aéroports) ; enfin, bref, pas une seule page sans, vous devinez qui.
Et là , je me souviens de cet été, la coupe du monde, Domenech, l’équipe de France : même là , il avait son mot à dire le spam !

Les catastrophes naturelles, le changement d’heure, …, un avis sur tout, et toujours médiatisé !

Allez, je capitule : pas d’article aujourd’hui, j’éteind l’ordi : le spam m’a usé !

Mon quotidien en détail (J4, la radio)

Lundi matin : comme tous les lundis, des bouchons pour aller bosser. Si je peux me trouver un « itinéraire bis », ça m’évitera de commencer la semaine avec moins 30 minutes sur la pointeuse. Allez, demandons à France Bleue les conditions de circulation. J’allume la radio : « prochain point sur la circulation ce matin, juste après les infos »… jingle, générique : les infos ! « N.S annonce… », « Nicolas Sarkozy s’est rendu… », « Selon N.S… » … /… ARGHH ! Je voulais juste un itinéraire bis, moi ! !

Mon quotidien en détail (J4bis, le boulot)

Finalement, après avoir éteind la radio, je suis arrivé au boulot avec moins 45 minutes au compteur ; peut-être qu’après le spam, j’aurais pu avoir des infos de circulation pour limiter les dégats …

Les collègues, le quotidien, le routinier, toujours plus vite, toujours plus loin ; on parle de nos week-end respectifs, mais comme avec la crise, personne ne fait plus grand chose de ses week-end, ça dure cinq minutes. Puis rapidement, ça vire : « tu as vu Sarko… », « Sarko il a dit… », « de toutes façons, avec Sarko… » …

Mieux que l’ami Ricoré, il est partout ! ! OSCOURS

L’éducation nationale

Fin de journée, je vais chercher mon fils à l’école. « Alors, ta journée s’est bien passée ? ». « Oui, papa ; tu sais, la maitresse, elle nous as appris à chanter la marseillaise ; tous les enfants doivent l’apprendre ». J’avale ma salive au gout de couleuvre pour ne rien dire. L’odeur du spam irrite à nouveau mes narines. Mon fils rajoute : « Et puis, le 22 octobre, la maitresse nous lira la lettre d’un enfant à sa mère, juste avant de mourir pendant la guerre ; je me souviens plus de son nom : Guy quelque chose ».

« Guy Moquet, c’est ça ? »

« Oui, papa »

Je pris tout à coup conscience que le spam avait aussi envahi l’école…

Au quotidien (conclusion)

Et bien même si vous n’allumez ni la radio, ni la télé, même si vous n’avez pas d’enfants scolarisés, pas de travail, en bref, pas de « vie sociale », vous serez malgré tout confronté au gel des salaires, aux augmentations des taxes et cotisations, à la baisse des remboursements santé et aides sociales, à la hausse du tarif des énergies, au licenciement de vos amis, à l’enrichissement des PDG… Indésirable et omniprésent, oui, je l’affirme haut et fort : Nicolas Sarkozy est un spam !

PS : si vous ne vous interessez pas à la politique, vous avez tort, car la politique, elle, s’intéresse à vous !

Dessin : Fañch

Article d’origine : Sarkozy est un spam

URL de cet article 12214
  

Même Thème
DE QUOI SARKOZY EST-IL LE NOM ?
Alain BADIOU
« Entre nous, ce n’est pas parce qu’un président est élu que, pour des gens d’expérience comme nous, il se passe quelque chose. » C’est dans ces termes - souverains - qu’Alain Badiou commente, auprès de son auditoire de l’École normale supérieure, les résultats d’une élection qui désorientent passablement celui-ci, s’ils ne le découragent pas. Autrement dit, une élection même présidentielle n’est plus en mesure de faire que quelque chose se passe - de constituer un événement (tout au plus une « circonstance », (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Big Brother est déjà chez vous. Il est dans le logiciel que vous venez de télécharger depuis la boutique en ligne de Apple.

Julian Assange

Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
103 
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.