RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Silences ensanglantés : écho d’une vie confisquée à Gaza

Un mutisme oppressant,
enserre Gaza,
le parfum de la mort,
se faufile,
entre les replis,
d’un corps endormi.

Les droits de l’homme deviennent une berceuse douce,
pour les insomniaques,
et pour ce corps en sursis,
le droit international humanitaire,
n’a aucun sens dans sa langue maternelle.

il bouche ses oreilles,
pour échapper aux gémissements crépitants des agonisants,
il ferme les yeux,
pour s’évader,
d’un sol jonché,
de dépouilles.

Il récite le poème de Muzaffar al-Nawab,
"Al-quds, la fiancée de votre arabité",
comme une litanie de derviches tourneurs,
son unique refuge,
face à la barbarie israélienne,
et à la trahison de ces nouveaux mulūk aṭ-ṭawā’if (les rois de Taïfas) ;
sommes-nous condamnés à réécrire ritha’al-Andalus ?

Le titre de Primo Levi, « Si c’est un homme »,
lui revient en mémoire.
Est-il un rat de laboratoire
son corps exposé à l’expérimentation,
de nouvelles technologies,
avant leur vente dans le monde ?

Tisser des rêves,
regarder un film,
dîner avec un ami,
reconstruire le monde,
ces habitudes quotidiennes,
lui sont confisquées,
sa destinée dictée par la Knesset,
en hébreu.

Une vie éphémère,
avant de devenir un simple chiffre,
pour grossir les données statistiques,
ou un exercice de mathématiques,
pour de jeunes écoliers,
un cas parmi d’autres,
sur un tableau Excel.

Souvenirs effacés,
joies suspendues,
plaisirs volatilisés,
il doute d’achever ce poème.

URL de cet article 39210
  

Même Thème
Israël/Palestine - Du refus d’être complice à l’engagement
Pierre STAMBUL
Entre Mer Méditerranée et Jourdain, Palestiniens et Israéliens sont en nombre sensiblement égal. Mais les Israéliens possèdent tout : les richesses, la terre, l’eau, les droits politiques. La Palestine est volontairement étranglée et sa société est détruite. L’inégalité est flagrante et institutionnelle. Il faut dire les mots pour décrire ce qui est à l’oeuvre : occupation, colonisation, apartheid, crimes de guerre et crimes contre l’humanité, racisme. La majorité des Israéliens espèrent qu’à terme, les (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Surtout, soyez toujours capables de ressentir au plus profond de vous n’importe quelle injustice commise contre n’importe qui, n’importe où dans le monde. C’est la plus belle qualité d’un révolutionnaire.

Ernesto "Che" Guevara

Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
46 
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.